La peau et le soleil en hiver

20121226-232851.jpg

En hiver aussi, protégez vous du soleil

En hiver, le rayonnement solaire est aussi dangereux que l’été.
Je dirai même plus car on se méfie moins et comme on ne ressent pas la brûlure du soleil on s’expose sans arrière pensée.

L’exposition répétée avec peu ou pas de protection contribue, comme l’été, à altérer les cellules cutanées et à favoriser des mutations de celles ci pouvant conduire in fine aux cancers cutanés et à un vieillissement prématuré car notre peau ne parvient plus à réparer les dégâts du soleil.

À la montagne sur les pistes enneigées, le soleil est très intense et les ultraviolets plus violents même par ciel couvert car la neige réfléchit 85% des rayons ultraviolets.
De plus la concentration en ultraviolets augmente de 10% à chaque palier de 1000 mètres d’altitude.
C’est beaucoup plus que la réverbération de l’été car elle n’est que de 20% pour le sable et 10% pour l’eau.

Il faut donc se protéger du soleil avec de bonnes crèmes solaires.

Vous devez le savoir mais j’aime le répéter : les expositions entre 12h et 16h sont à éviter et il faut renouveler l’application de crème environ toutes les 30 minutes environ.

Cependant le véritable écran total n’existe pas: une protection solaire, aussi efficace soit-elle ne peut protéger totalement contre les rayons ultra-violets du soleil.

D’ailleurs une norme européenne interdit la mention « écran total » et définit les calculs d’indices de protection solaires. Aujourd’hui, l’indice le plus fort qui existe est 50+ et ne concerne que les UVA bien qu’il existe des crèmes qui protègent également des UVB qui pénètrent moins profondément dans la peau que les premiers mais sont responsables des cancers cutanés.

Ces protections sont efficaces à condition de bien respecter les conditions d’utilisation c’est á dire renouveler l’application toutes les 30 mn.

Aucune crème solaire ne protége toute une journée!

De toute façon, en dessous d’un indice 20, une protection n’est plus efficace.

Enfin les crèmes comportent une date de péremption au-delà de laquelle elles n’offrent plus les mêmes propriétés.

De plus les variations de température (plage-voiture-atmosphere surchauffée) dénaturent la nature protectrice de la crème, donc ne gardez pas la crème de cet été pour vos sports d’hiver!

Enfin protégez vos yeux avec d’excellentes lunettes de soleil pour éviter l’ophtalmie des neiges

Profitez donc bien de vos vacances mais ne dilapidez pas votre capital soleil par inconscience

Docteur DENJEAN
qui voudrait que ses patients ne prennent pas de risques inutiles

Tagué:, , , , , ,

9 réflexions sur “La peau et le soleil en hiver

  1. Barbara, Saint André les Vergers 27 février 2019 à 13 h 18 min Reply

    Un très grand MERCI pour les bulletins d’informations de ce jour vantant le soleil à outrance et dont la population profite sans aucune protection solaire ni de maximum en temps d’exposition. Quand vont ils ajouter avec modération ? Ces présentatrices et présentateurs ultra maquillés ne sont pas dans la prévention mais dans l’envie d’exposition dangereuse.
    Et donc les Dermatologues vont encore subir le désarroi exprimé en consultation face aux suites médicales entraînées par le non respect du capital soleil et du manque de protection.
    Mais les conseils des Dermatologues ne rencontrent pas le relai médiatique escompté.
    Et le nombre de mélanomes progresse inexorablement. C’est révoltant.

  2. William, Orléans 23 février 2019 à 23 h 36 min Reply

    Mais pourquoi je n’ai pas lu votre article avant de partir sur Courchevel ?
    Je reviens avec un visage buriné et ma peau qui a beaucoup souffert de l’ensoleillement.
    J’ai même quelques cloques qui apparaissent ce soir. Que dois je faire Docteur ?

    • blogdermatologue 24 février 2019 à 17 h 33 min Reply

      Mettez de la crème cicatrisante et éventuellement si vous pouvez voir un dermatologue faire quelques séances de LED

  3. Corinne, Houdan 8 avril 2017 à 22 h 05 min Reply

    ☀️☀️☀️☀️ 2017 ☀️☀️☀️☀️année merveilleusement ensoleillée et malheureusement les touristes ne se protègent pas comme vous le recommandez.
    Que de gens brûlés et cloqués qui auront des soucis tout au long de leur vie.
    Quelle idée de vouloir bronzer en si peu de jours !!!!
    Triste époque, la majorité qui ne peut résister aux pressions médiatiques de mauvais goût ?

  4. Marie Chantal, Courchevel 25 novembre 2015 à 2 h 16 min Reply

    Nous revoici bientôt dans cette période fatidique où tous les excès se paient cher.
    Votre article est à nouveau d’actualité pour la plus grande prudence.
    Je vais encore le faire tourner en diffusion.
    Merci pour votre talent et votre progression médiatique.
    On aimerait bien vous avoir à Courchevel où vous êtes toujours la bienvenue.
    Nous aimons beaucoup votre gentillesse.
    À bientôt j’espère

  5. Jacques, Tignes 2 décembre 2014 à 10 h 29 min Reply

    Du jeudi 4 au dimanche 7 décembre, Tignes accueille le Festival des entrepreneurs. Nous en profiterons pour relayer votre message de prévention. Merci.

  6. Antonella 3 février 2014 à 4 h 15 min Reply

    Merci pour ces explications.

  7. Antonella 2 février 2014 à 16 h 34 min Reply

    Docteur
    Vous dites que les cremes solaires protegent generalement des UVA, et que les UVB penetrent plus profondement dans la peau, n’est ce pas le contraire?

    • blogdermatologue 2 février 2014 à 17 h 31 min Reply

      Bonjour et merci car c’est une coquille que je n’avais pas vue quand je me ont suis relue: 26 Décembre lendemain de fêtes !!!!
      Par contre dans l’article sur l’index UV le texte est correct dont je vous joins un extrait:
      « Les UVA sont les UV les plus faibles sur le plan énergie, mais ils pénètrent plus profond dans la peau, jusqu’au derme superficiel.
      Ils sont impliqués dans le mécanisme du bronzage en faisant migrer les gains de mélanine vers la surface de la peau.
      À un degré moindre que les UVB, ils sont aussi impliqués dans le coup de soleil, en cas de surexposition.
      Les UVA sont les plus grands responsables du vieillissement cutané et de l’apparition des rides : Ils altèrent les fibres d’élastine et de collagène, les protéines de la peau et donc provoquent des lésions irréversibles.
      La peau abimée par le soleil restera sensible à vie et devra être encore plus protégée. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :