Archives Mensuelles: janvier 2013

Les fonctions de la peau

Les fonctions de la peau :

La peau contribue à la vie de l’organisme et à son maintien en bon état.
Elle est composée de 70% d’eau
27,5% de protides
2% de lipides
0,5% de sels minéraux (oligo-éléments)

Et elle protège des agressions extérieures:
-agressions mécaniques (chocs et pressions).
-agressions chimiques.
-rayons UV grâce à la mélanine fabriquée par les mélanocytes.
-des microbes grâces aux cellules immunitaires du derme et de l’épiderme.
Elle régule la température interne du corps à 37° et favorise son maintien par la transpiration La peau et en retenant l’eau que renferme notre organisme

Elle capte les stimulations extérieures: toucher, pression, température et douleur grâce aux différents récepteurs.

Elle participe à la fabrication de la vitamine D dont on connait le rôle essentiel puisqu’elle permet au calcium d’être absorbé par le tube digestif et de se fixer sur les os.

La peau respire: 1 gramme d’épiderme absorbe 1 litre d’oxygène pur par heure.
La peau peut soit éliminer les toxines (sueur, sébum,…) soit favoriser les stocks de minéraux, eau.

Enfin elle reflète nos émotions, elle est notre principal outil physique de communication.

Donc, au vu de l’importance des rôles de la peau, on comprend vraiment pourquoi il est si important d’en prendre soin.

Docteur Denjean qui protège toujours sa peau…

20130131-234248.jpg

La peau est un organe extraordinaire, suite: le derme et l’hypoderme.

Le derme est la seconde couche de la peau, Il se situe juste en dessous de l’épiderme.
Le derme nourrit et soutient l’épiderme et est 4 fois plus épais que l’épiderme.
Il a une épaisseur moyenne de 1 à 2 mm et il est plus épais au niveau des paumes et des plantes des pieds (3 à 4 mm) et plus fin au niveau des paupières (0.6 mm).

Le derme est classiquement divisé en deux:

Le derme papillaire, le plus superficiel, qui se trouve sous l’épiderme.
C’est un tissu conjonctif lâche constitué de fines fibres de collagène et de fibres élastiques orientées perpendiculairement à l’épiderme.

Le derme réticulaire plus profond qui est un tissu conjonctif plus dense composée d’un entrecroisement de grosses fibres de collagène et de fibres élastiques présentant une orientation préférentiellement paralléle à la surface de la peau.

Le derme est riche en fibres collagènes et élastiques fabriquées par les fibriblastes ce qui donne à la peau sa résistance et son élasticité..
Le tout baignant dans la matrice extra-cellullaire.

Le collagène ainsi fabriqué donne à la peau la résistance et l’élasticité nécessaires pour la protéger contre les agressions extérieures. Les fibres de collagène sont capables de fixer l’eau et contribuent ainsi à l’hydratation de la peau.
Il participe aussi à la réparation des coupures et des écorchures.

On constate de multiples vaisseaux sanguins qui permettent la nutrition de l’épiderme.
Le derme contient aussi des terminaisons nerveuses permettant la sensibilité au toucher, à la douleur et à la température qui permettent la protection et la réparation des tissus endommagés. Le derme renferme également la base du poil ainsi que les glandes sébacées et sudoripares.
Le derme contient aussi les mastocytes et macrophages qui sont les représentants du système immunitaire.

Sous le derme, se trouve l’hypoderme:

L’hypoderme est la partie la plus profonde de la peau. C’est un tissu conjonctif assez lâche contenant une grande quantité de cellules adipeuses et permet d’amortir les pressions exercées sur la peau.

Son rôle est celui d’un tissu de jonction et de glissement au-dessus des muscles.

20130129-234840.jpg

La peau, organe extraordinaire, possède plusieurs couches: commençons par l’ ÉPIDERME.

L’ ÉPIDERME:

L’épiderme, est la couche la plus superficielle de la peau.
Il est stratifié kératinisé et se renouvelle continuellement. Les KÉRATINOCYTES représentent la majorité des cellules épidermiques (90 % environ).

L’épiderme se régénère continuellement à partir de cellules de la couche basale qui présentent un haut potentiel prolifératif, une grande capacité à s’auto-renouveler
Après quelques cycles de division, les cellules quittent le cycle cellulaire pour se différencier progressivement en CORNÉOCYTES au cours de leur migration vers la surface de la peau et pour desquamer.

Cette couche est par endroits très fine, paupières par exemple, ou beaucoup plus épaisse sur certaines zones comme les paumes et les plantes.
Ces cellules mortes et sans noyau sont emplies d’une matière dure: la kératine.

La fonction primaire de l’épiderme est donc de produire la couche cornée qui forme une couche protectrice semi-perméable qui permet de maintenir une hydratation correcte de la peau.

L’ épiderme n’est pas irrigué par des vaisseaux sanguins et c’est donc le derme qui le nourrit, mais en revanche il possède beaucoup de terminaisons nerveuses.

Les MÉLANOCYTES sont un autre type cellulaire et sont contenus dans l’épiderme, intercalés entre les keratinocytes.

Ces cellules qui produisent la mélanine sont responsables de la couleur de notre peau.
Les mélanocytes se regroupent parfois et forment les grains de beauté qui peuvent être aussi de localisation dermo épidermique.

Les cellules de LANGERHANS représentent au maximum 5 % des cellules de l’épiderme et viennent de la moelle osseuse et et sont localisées entre les keratinocytes
Comme les mélanocytes, les cellules de Langerhans sont des cellules dendritiques (en forme d’étoile) et elles constituent des éléments essentiels de défense de l’organisme.

Leur rôle est de lutter contre les particules étrangères (antigènes) pénétrant dans l’épiderme, et par leur action, elles entrainent une réponse immunitaire pour que l’antigène soit éliminé.

Enfin les cellules de MERCKEL

Entre 6 et 10% des cellules de l’épiderme, elles aussi localisées entre les kératinocytes dans la couche de renouvellement,et surtout elles sont toujours au contact d’une terminaison nerveuse. Elles jouent un rôle essentiel car elles sont sont impliquées dans la fonction importante du toucher.

L’épiderme est recouvert de sébum de part les glandes SÉBACÉES présentes dans le derme et qui s’abouchent à sa surface.
Ceci constitue qui le fameux film hydrolipidique dont le rôle est de protéger des agressions extérieures.
Selon son importance on parle de peau sèche ou grasse.

L’épiderme est séparé du derme par une membrane dite membrane basale qui sert de barrière.

Docteur DENJEAN qui aime de plus en plus la dermatologie…

20130127-193457.jpg

Favoriser la cicatrisation

Et voilà, l’ accident est arrivé, la peau est entamée: vite, tout entreprendre pour éviter une cicatrice

Alors que faire en premiers soins:

Nettoyer la plaie+++:
Toute plaie infectée retarde la cicatrisation (être encore plus vigilant en cas de diabète)
Donc laver la blessure à l’eau savonneuse.
Si la plaie à eu lieu à cause d’un objet sale, il faut désinfecter avec un antiseptique.

Il faut ôter toutes les salissures: cailloux ou poussières, bouts de verre, terre etc…. Ils empêchent une bonne cicatrisation et certaines inclusions peuvent même laisser des marques indélébiles comme par exemple des particules de bitume et créer ce que l’on appelle un « tatouage » accidentel.

Une fois nettoyée, la plaie doit être protégée et couverte avec un pansement imperméable et non adhérent car une la plaie qui sèche à l’air libre va se terminer en croûte. Cette croûte va tirailler et on aura tendance à l’arracher avec des risques de surinfection.
Le pansement doit être stérile et maintenir la plaie dans un milieu humide à l’abri de l’air, de l’infection et aussi la protéger du soleil pour éviter qu’ elle pigmente.

Les pansements dits hydrocellulaires ou les tulles gras sont conseillés car ils vont maintenir la plaie dans une atmosphère humide et activer la réparation des tissus cutanés.

Ce pansement doit être laissé en place au moins 48h+++
En effet si on le retire trop tôt, les cellules qui sont en cours de régénération vont être arrachées, les fibres de collagene qui comblent la plaie vont partir avec le pansement et ce sera encore un retard à la cicatrisation.

Pour favoriser le processus de cicatrisation on peut ensuite appliquer une crème cicatrisante si on veut accélérer la réparation.

On peut aussi s’aider de l’homéopathie : staphysagria en 7 ch 4 fois par jour associé à Arnica 7ch surtout en cas de brûlure et même belladona 5ch pour la rougeur et l’oedème.
Calendula 5ch peut aussi accélérer la cicatrisation et atténuer les contusions associées.

Il ne faut pas hésiter à demander conseil car nous sommes inégaux face à la cicatrisation, beaucoup de facteurs interviennent:
l’âge, la couleur de la peau ( les peaux noires tâchent et cicatrisent en épaisseur), la localisation (les tensions d’un dos ont tendance à écarter les berges de la plaie).

Alors si malgré toutes ces précautions la plaie laisse une cicatrice qui vous gâche la vie il existe diverses méthodes pour l’aider à s’effacer: injections, relèvement de cicatrice, laser, peelings…

Mais avant d’envisager ces traitements esthétiques, le dermatologue vous conseillera d’ attendre au moins 6 mois car une cicatrice continue à évoluer dans le bon sens.

Une cicatrice très affichante au début peut s’atténuer ensuite !

En conclusion, prenez toutes les précautions à la moindre plaie et si la cicatrice survient, ne désespérez pas la nature fait bien les choses et elle s’atténuera soit spontanément soit avec l’aide de la dermatologie esthétique.

Docteur DENJEAN qui fait confiance à la merveilleuse mécanique du corps humain…

20130124-234645.jpg

Apprenez à examiner votre peau

La peau est un organe à part entière et le seul organe entièrement visible de l’extérieur.

C’est d’ailleurs pourquoi il est indispensable de s’examiner car avec de la vigilance un cancer de la peau peut etre découvert précocement.

Certaines maladies se révèlent par des signes cutanés, alors ce serait trop bête de ne pas prêter attention….
N’oublions pas que les premiers VIH ont été découverts dans les années 80 par la maladie de Kaposi d’expression cutanée…

Prenez l’ habitude de vous examiner régulièrement au moins 3 à 4 fois par an.

Toute femme doit régulièrement s’auto examiner les seins à la recherche de la moindre tuméfaction et de même toute femme ou tout homme doit examiner sa peau à la recherche de la moindre lésion suspecte.

Ce rendez-vous avec vous-même est capital.

N’hésitez pas à vous faire aider par votre conjoint ou une amie car certaines zones comme le dos par exemple sont difficiles à scruter!

Vous devez examiner chaque parcelle de votre peau avec un bon éclairage et devant un miroir.
N’oubliez rien et regardez même la plante des pieds et entre chaque orteil.

À l’aide du miroir et avec votre conjoint examinez aussi le dos et le cuir chevelu.
N’ hésitez pas à regarder vos parties intimes même si ceńest pas facile!

Soyez en alerte devant toute lésion qui a changé d’aspect+++

Il peut s’agir d’un grain de beauté qui a changé de forme, de couleur, d’apparence, de taille, d’épaisseur.
Ce peut etre une simple tache sur la peau qui s’agrandit.
Il peut s’agir d’un « bouton » qui ne guérit pas, qui saigne facilement.
Parfois on peut noter l’apparition de plaques rouges infiltrées ou de petits boutons persistants.

Apprenez à faire des photos de votre corps, de votre peau.
Vous pourrez ainsi comparer d’une fois sur l’autre
Sachez prendre un calque de vos grains de beauté pour mieux vérifier le moindre changement de taille

Et au moindre doute demandez l’avis du dermatologue.

Le Docteur Denjean qui ne trouve jamais inutile le fait qu’on lui demande de regarder un bouton ….

20130122-013157.jpg

La peau est un organe extraordinaire, suite ….

La peau est vivante:

La peau est un organe très important avec comme je l’ai déjà exposé, une surface de 2 m2 et un poids qui représente 10 % de celui de l’organisme.

C’est donc l’organe le plus étendu et le plus lourd de notre corps.

La peau est constituée de trois couches: l’épiderme en surface qui joue son rôle de barrière imperméable, puis le derme et enfin l’hypoderme en profondeur.
C’est un organe vivant en perpétuel renouvellement.
La peau possède aussi la capacité de se réparer elle même.
Lorsqu’une agression, quelqu’elle soit, rompt la barrière cutanée; la cicatrisation se met immédiatement en route et restaure l’intégrité de la barrière cutanée.

La peau a une épaisseur variable selon l’emplacement sur le corps: de 0,5 à 5 mm d’épaisseur.
Par exemple la peau est fine sur certaines zones comme les paupières et est beaucoup plus épaisse au niveau de la paume des mains ou de la plante des pieds.
De plus, elle est traversée par plus de 2 millions de pores
Le renouvellement des cellules de la couche superficielle se fait tous les 28 jours.

Notre peau est une enveloppe résistante, souple qui joue des rôles fondamentaux:

-Un rôle de protection vis-à-vis de l’extérieur (chocs, pollution, microbes, soleil ).
-Un rôle de régulation thermique.
-Un rôle dans la synthèse de la vitamine D.
-Un rôle de protection et un rôle immunitaire.
-Un rôle social et psychologique: elle est l’image que nous percevons des autres et celle que nous donnons et de plus elle est le miroir de notre vieillissement.

Force est donc de reconnaître que c’est le seul organe qui est à la fois photoprotecteur, thermorégulateur, barrière de défense, mais aussi récepteur sensoriel et capable de synthétiser des produits indispensables à l’organisme comme la vitamine D.

Le Dr DENJEAN qui est toujours admirative devant les capacités de la peau.

20130120-224834.jpg

Le stress et la peau

20130117-235234.jpg

Le stress et la peau

La peau est très sensible au stress:
après un divorce, un deuil, soit en période d’examen ou après un choc quelqu’il soit ou même une simple contrariété.
Quand on est stressé, une hormone, le cortisol, est fabriquée en quantité importante.
Plus on vieillit, plus cette hormone est mal éliminée et donc reste longtemps dans l’organisme.

Quand le cortisol reste élevé trop longtemps, il stimule les glandes surrénales qui sécrètent des androgènes… Ces hormones à leur tour stimulent la production de sébum ce qui rend la peau grasse et favorise les boutons.

Le stress est considéré depuis longtemps comme un facteur aggravant ou déclenchant de très nombreuses affections cutanées: psoriasis, eczéma , vitiligo, pelade, acné…

Le stress est quasi permanent: il y a les stress dits psychologiques, c’est-à-dire ceux qui sont liés à des problèmes personnels ou professionnels, aux conditions de vie. aux évènements externes mais il existe également un stress physiologique du à la vie elle-même puberté, grossesse… etc..

Alors pourquoi la peau réagit’ elle si vite?
Tout simplement parce qu’elle fait le lien entre l’intérieur de notre organisme et l’environnement.

En conclusion, apprenons à gérer notre stress, vivons l’instant présent et entrainons nous à rester zen et sachons rire de tout et de rien!

Docteur DENJEAN qui malgré tout ça n’arrive pas toujours à gérer son stress

20130117-235440.jpg

20% des Français ne se douchent pas tous les jours

20% des Français ne se douchent pas tous les jours et 12,5% ne se lavent pas toujours les mains en sortant des toilettes, révèle un sondage BVA.

D’après un sondage BVA publié lundi à l’occasion de la journée mondiale du lavage des mains 11,5% des Français prennent plusieurs douches par jour et 67,7% au moins une fois par jour mais 20% ne se douchent qu’une fois tous les deux jours et 3,5% prennent une seule douche par semaine.
Bien pire: pour le lavage des mains, plus d’un Français sur 5 oublie le passage au lavabo avant le repas. Chez les jeunes de 18 à 34 ans ce sont 43% qui ne se lavent pas les mains avant de passer à table.
Et pourtant 21,4% des Français se lavent les mains 10 fois par jour mais 55% ne font rien après avoir emprunté les transports en commun: inquiétant ….
Ce n’est pas plus encourageant non plus au niveau des WC puisque 12,5% des Français avouent ne pas se laver les mains après y être allés !
Le moment où les Français sont les plus attentifs à l’hygiène, c’est lorsqu’ils font la cuisine: 86,6% déclarent se laver systématiquement les mains avant de préparer le repas.
Oui mais pas avant de passer à table !
Par pitié ne soyons pas à la traîne pour l’hygiène !
Docteur DENJEAN qui aime se sent tellement mieux après une douche..
Site Web: http://www.dominiquedenjean.com

20130114-204333.jpg

La peau est un organe extraordinaire !

La peau est un organe extraordinaire !

La peau est un organe à part entière et qui joue un rôle essentiel, non seulement dans la protection du corps contre les agressions extérieures.
Cette enveloppe a de plus un rôle très important sur le plan esthétique et bien sur psychologique.
Elle reflète non seulement nos émotions mais auśsi notre état général et notre état hormonal.
Ainsi certaines maladies peuvent la fragiliser et se révéler par des signes cutanés.
Pour mémoire, on a découvert le Sida par les signes cutanés de la maladie de Kaposi.
De même certaines maladies cardio-vasculaires et respiratoires se manifestent avec une atteinte des ongles.
Et on pourrait en citer bien d’autres.

La peau d’un adulte a une surface d’environ 2 m2 et pèse entre 3 et 4kgs.
Elle est composée d’environ 2000 milliards de cellules, d’une épaisseur de 1 mm à 4 mm. La peau est résistante, mais elle peut devenir fragile en cas de déséquilibre.

Alors il faut prendre soin de sa peau non seulement sur le plan esthétique pour notre plaisir personnel et relationnel mais aussi parce qu’en cas d’agression elle souffrira et ne jouera plus son rôle de protection.

Lors des articles suivants j’aborderai la structure et le fonctionnement de notre plus bel organe.

Le Dr DENJEAN qui aime de plus en plus l’étude de la peau…

20130113-231921.jpg

La peau et les différents phototypes

Selon la répartition de la mélanine dans la peau on distingue 6 phototypes:

Phototype 1: peau claire dite laiteuse avec de nombreuses taches de rousseur et cheveux clairs roux, les yeux sont bleus la plupart du temps.
Ce type de peau ne supporte pas du tout le soleil et dès exposition la peau brûle et ne bronze jamais.

Phototype 2: la peau est claire avec des cheveux clairs, blonds ou châtain clair et des yeux clairs.
Il y a quelques tâches de rousseur mais en petite quantité.
La peau supporte peu le soleil et bronze très peu.

Phototype 3: la peau est encore assez claire et les cheveux châtains
Il n’y a pas de tâche de rousseur, c’est une peau qui supporte un peu le soleil, attrape des coups de soleil.
Mais elle bronze un peu avec des précautions.

Phototype 4: la peau est mate, les cheveux bruns, la peau bronze facilement et les coups de soleil sont rares.

Phototype 5: la peau est foncée, très mate ou métissée, les cheveux très bruns, les yeux foncés.
Le bronzage est rapide, très intense et les coups de soleil exceptionnels.

Phototype 6: la peau est noire avec des cheveux noirs et des yeux noirs.
Le bronzage est noir et il n’ y a quasiment jamais de coup de soleil.

Malgré tout, quelque soit le phototype, il faut se protéger du soleil mais j’ai souvent remarqué que les personnes à peau claire ont malheureusement tendance à se transformer en écrevisse sur les plages!

Ah ! l’être humain n’ est jamais heureux de ce qu’il a et si les peaux blanches veulent foncer et les peaux noires s’éclaircir …..
Et pourtant le plus important est de préserver notre capital et ne pas l’abîmer par des comportements dangereux.

Docteur DENJEAN qui aime toutes les peaux, blanches ou noires, pourvu que ce soient des peaux de pêche.

Dans le même esprit, pensez à relire mon article sur les peaux blanches et peaux noires du 8 novembre 2012.

20130110-235902.jpg

Merci à mes 100 premiers followers

Merci à mes 100 premiers followers

Depuis le 1er novembre 2012, je me suis engagée à faire vivre mon blog de Dermatologie et de Médecine Esthétique afin de vous faire partager mon engagement et mes passions.
Je suis heureusement récompensée par cette progression de votre intérêt et de votre participation active sur les différents sujets que je vous ai proposés.
Ma nouvelle expérience technologique du blog est une nouvelle approche numérique très intéressante sur mon envie de vous faire partager ma passion de sensibilisation sur les bienfaits de la dermatologie esthetique sur votre peau.
Les échanges, tant sur le blog qu’en email privé, ont été fort nombreux et ont démontré que ce blog à trouvé pour vous tous un rythme d’attente et de découverte sur les différents sujets abordés.
Votre participation démontre que, chaque jour, vos votes sont un encouragement visible et reconnaissant, tout comme vos commentaires auxquels je réponds volontiers.
Je suis particulièrement sensible aux nombreux correspondants qui me suivent hors de l’hexagone et je tiens à les remercier.
Alors pour que mon blog suscite encore plus votre intérêt, je suis toujours contente de traiter un nouveau sujet selon votre suggestion.
Certains correspondants m’ont fait l’honneur de diffuser certains articles auprès de leurs proches et je tiens à les en remercier.
Toutefois vous pouvez toujours me solliciter sur mon email privé de blog blogdermatologue@gmail.com .
Donc rendez vous pour ma nouvelle analyse sur mon nouvel objectif des 200 followers et pour que mon blog vive au quotidien, je suis particulièrement fière de votre participation active.
Et bienvenue à tous et à votre soutien numérique en 2013.

Dr DENJEAN qui est toujours enjouée par une patientèle fidèle et qui la remercie.

Annuaire Blog

20130109-003447.jpg

Les rides de l’oreiller ou rides du sommeil

Qu’appelle t-on les rides du sommeil?

Les rides du sommeil apparaissent au fil des années et dont dues à un vieillissement de la peau qui perd sa souplesse mais aussi, et surtout, dues à la position de la tête sur l’oreiller.
La tête écrasée sur l’ oreiller, la peau fait des plis qui disparaissent rapidement sur une peau jeune et souple mais qui perdurent sur une peau vieillissante….

On en observe 3 sortes :
Les rides de l’oreiller sur la joue, qui se présentent verticalement.
Les rides obliques en croisement des rides de la patte d’oie au coin de la paupière.
Et chez certains des rides sur le côté du front, légèrement obliques, entre le sourcil et la tempe.
Bien entendu ces rides sont liées à la position couchée sur le côté.

Certes, il serait facile de contrecarrer ces rides en ne dormant pas toujours dans la même position mais inconsciemment une fois endormi, on se remet dans sa position préférée.

Bien entendu, même si l’on veut tout faire pour éviter ces rides particulièrement inesthétiques et profondes, la qualité du sommeil reste, à mon avis, le meilleur garant d’une bonne santé.
De toutes façons, lorsque l’on dort mal, la peau perd de son éclat et totalement disgracieux à l’apparition de rides.

Et n’oublions pas que grâce à la dermatologie esthétique, un certain nombre de parades sont préconisées en cabinet.

Dr DENJEAN qui dort la plupart du temps sur le dos.

20130109-000248.jpg

Qu’il est mignon!
Pourquoi trouve t’on ça si beau chez nos amis les bêtes ???

20130109-000443.jpg

Faut’ il choisir entre médecine esthetique et chirurgie esthétique?

20130107-005743.jpg

Faut’ il choisir entre médecine esthetique et chirurgie esthétique?

Ce sont deux spécialités, à la fois différentes et identiques mais surtout complémentaires.
La médecine esthétique agit grâce à des techniques douces: lasers, injections, peelings, cosmétologie ….
La chirurgie esthétique, quant à elle, propose des actes plus invasifs: blepharoplastie, lifting, liposuccion, etc….
Cependant certains chirurgiens proposent maintenant des actes de médecine esthétique mais il me semble plus raisonnable de confier le traitement de sa peau à un spécialiste de la peau: le dermatologue.
Tout comme un acte chirurgical doit être confié au chirurgien et non au dermatologue.

En fait, l’idéal est de commencer tôt à confier sa peau au dermatologue afin de prévenir le vieillissement par divers actes esthétiques choisis en fonction de des indications pour éviter justement les actes chirurgicaux beaucoup plus lourds.

La prévention est toujours la meilleure solution.

Quelque soit l’âge un Check up de sa peau chez un Dermatologue sera toujours bénéfique afin d’ entretenir sa peau et préserver ce capital inestimable.

Docteur DENJEAN qui aime bien s’occuper de sa peau mais aussi de celle de ses patients….

20130107-005943.jpg

Que peut on faire face au vieillissement ?

20130105-221212.jpg

Que peut on faire face au vieillissement ?

Selon l’institut national d’études démographiques (Ined):
« aujourd’hui l’espérance de vie à 65 ans en France est l’une des plus élevées du monde, tant pour les hommes que pour les femmes. (Homme 16,9 femme 21,4)
Seul le Japon (17,8 – 22,7 ) fait mieux et la Suisse pour les hommes (17,2) »

Certes la génétique conditionne en grande partie le vieillissement mais le rôle de l’environnement n’est pas négligeable!

En effet, fumer, boire de l’alcool , vivre dans la pollution, être stressé modifiera négativement notre capital génétique.
À l’inverse une vie saine et alimentation saine potentialiseront positivement notre capital génétique.

L’idéal est de vieillir en restant en forme et comme l’a dit le Docteur Étienne-Émile Baulieu : l’important est de donner de la vie à la vie.

Grâce au développement de la médecine nous pouvons espérer vivre plus vieux et en forme et par la médecine esthétique entretenir un aspect physique agréable.
Mais le plus important me semble-t.il est de vieillir en bon état intellectuel et à l’avenir les recherches s’orientent sur le vieillissement cérébral car avec l’âge avancé apparaissent les redoutables maladies dégénératives cérébrales (Alzheimer entre autres).

En effet on prévoit 150000 centenaires en 2050 alors qu’ils sont 17000 aujourd’hui.

Il est tout de même époustouflant de constater que nous avons gagné 25 ans d’espérance de vie en 50 ans. Ainsi en France entre 2010 et 2050 on verra se multiplier par 2 le nombre de sexagénaires.

Quand doit on s’occuper de son vieillissement et le prévenir?
Question importante pour l’avenir.

En fait, le plus tôt possible par des mesures préventives en évitant le tabac, l’alcool et bien sur le soleil.
Et avoir une activité physique minimum, 30 mn de marche par jour est le B.A BA.

N’oublions pas que l’organisme vit sa période de croissance jusqu’à environ 25 ans et que le processus s’inverse ensuite.

L’ idéal donc est de se faire suivre régulièrement par le médecin mais aussi en Dermatologie et médecine esthétique qui devra associer soins locaux anti âge et médecine anti âge par une bonne supplémentation (Anti oxydants, vitamines, oligoéléments …)

Puisque nous avons la chance d’espérer vivre plus longtemps il serait bon par respect pour soi même et pour les autres d’ entretenir son physique et bien sur garder une bonne activité intellectuelle.

Le Dr DENJEAN qui bien entendu veut battre le Guinness des records de l’ âge mais en super forme …

20130105-221240.jpg

La peau et la ménopause

La peau et la ménopause

Moment biologique inévitable, la ménopause concerne en France plus de 10 millions de femmes dont 5 millions de plus de 65 ans.

Cette ménopause est due à un vieillissement des ovaires et représente un grand bouleversement dans la vie d’une femme certes physique et biologique mais aussi psychologique.

L’âge avançant les ovaires progressivement vont progressivement arrêter de fonctionner. Une carence hormonale s’instaure et avec elle apparaissent de nombreux troubles.

Au moment de la ménopause, le manque d’hormones s’ajoute aux autres facteurs de vieillissement de la peau : pollution, soleil, âge, tabac, mauvaise alimentation, stress, facteur génétique.

Bien entendu, Le vieillissement de la peau commence avant la ménopause. il débute progressivement et s’accélère avec l’ âge et les divers facteurs extérieurs

A la ménopause, par manque d’oestrogènes, la peau devient moins souple, se relâche et se déshydrate.
Les fibres de collagène et d’élastine sont moins nombreuses et sont à l’origine de la perte d’élasticité.
La peau se dessèche et se déshydrate à cause de la diminution de l’ acide hyaluronique dans la peau.

Parmi les désordres les plus fréquents, on observe un érythème vasomoteur ou flush (rougeurs),de la couperose et des angiomes multiples.

Des taches brunes apparaissent d’autant plus que l’on a abusé du soleil et les rides apparaissent et se creusent.

Le tissu graisseux sous-cutané mammaire diminue et la peau des seins se flétrit et accentue les rides du decolleté et l’affaissement des seins.
Mais le manque d’estrogènes s’accompagne également d’un excès d’hormones mâles appelés les androgènes.
Cet état de fait peut faire apparaitre une pilosité anormale, surtout au visage et ralentir la pousse des cheveux et à diminuer leur qualité et à favoriser leur chute.

Cet excès d’hormones mâles modifie la silhouette avec une répartition des graisses dite androïde (hanches et ventre).

Cette modification favorise également une hyperséborrhée entraînant une peau grasse et des cheveux gras et même parfois une acné tardive.

Le traitement hormonal va ralentir le vieillissement de la peau car les estrogènes agissent aussi bien sur le derme que l’épiderme.
Il a un effet hydratant et assouplissant de la peau. De plus, avec le traitement hormonal l’hyperandrogénie disparaît
Par contre il faut demander l’avis de son gynécologue pour voir si on présente des contre indications et se faire examiner régulièrement.

Et surtout avoir une vie saine exempte de tabac, de soleil intempestif, d’alcool et une alimentation équilibrée.

Docteur Denjean qui aime entretenir la jeunesse

20130103-233341.jpg

Bonne année 2013

20130101-200647.jpg

Je souhaite à tous une heureuse année 2013
Je vous souhaite une année remplie de bonheur, de joie, de santé et de sérénité.
Que 2013 soit l’ année de la réalisation de tous vos désirs et chasse définitivement 2012 et ses nuages.

Docteur Dominique DENJEAN

20130101-200723.jpg

Les hommes et le rasage

Le rasage quotidien représente une corvée pour 55% des hommes et est une réelle agression pour la peau

En effet le rasoir s’il coupe les poils (c’est ce qu’on lui demande) , il occasionne divers effets secondaires importants:
– Les cellules superficielles sont éliminées entrainant une irritation de la peau.
– Il élimine aussi le film gras naturel qui la protège de la déshydratation.
– Le rasoir occasionne aussi des micro coupures qui endommage la couche superficielle de la peau, la peau devient plus fragile, est sensible aux infections diverses et donc aux boutons.
Elle devient de plus en plus sensible voire même douloureuse.

Certains hommes préparent leur peau en passant juste un peu d’eau chaude .
Or il est conseillé avant le rasage de nettoyer sa peau en douceur avec de l’eau et du savon pour ramollir le poil.
Un soin nettoyant doux au pH neutre adapté au type de peau ou un produit de prérasage, qui facilitera le rasage pour ne plus transformer ce geste en corvée!
Toujours se raser en premier dans le sens de la pousse du poil pour ne pas l’arracher comme pour des cheveux emmêlés on brosse d’abord dans le sens de la chevelure.
Une fois semaine faire un gommage mais surtout à distance du rasage pour aider à redresser les poils afin d’éviter au maximum l’apparition des poils incarnés.
Pour certains ayant beaucoup de poils incarnés, on peut tenter de redresser les poils en soufflant avec un séchoir chaud ( pas trop!)
D’autre part pour ceux qui utilisent un rasoir à lames, il faut penser à les changer souvent car une lame usée arrache le poil mais ne le coupe pas proprement.
après le rasage, bien rincer le visage à l’eau tiède pour enlever toute trace de produit de rasage.
Appliquer ensuite une serviette chaude sur la peau.
Enfin, moment de plaisir, il faut apaiser et bien hydrater sa peau après le rasage pour réformer le film hydrolipidique: émulsion pour les peaux normales ou grasses, crèmes pour les peaux plus desséchées.
De toute façon, il est impératif d’éviter les produits contenant de l’alcool qui irritent la peau devenue sensible.

Docteur Denjean qui aime les peaux bien entretenues

20130101-153251.jpg
<b

%d blogueurs aiment cette page :