Archives du 3 janvier 2013

La peau et la ménopause

La peau et la ménopause

Moment biologique inévitable, la ménopause concerne en France plus de 10 millions de femmes dont 5 millions de plus de 65 ans.

Cette ménopause est due à un vieillissement des ovaires et représente un grand bouleversement dans la vie d’une femme certes physique et biologique mais aussi psychologique.

L’âge avançant les ovaires progressivement vont progressivement arrêter de fonctionner. Une carence hormonale s’instaure et avec elle apparaissent de nombreux troubles.

Au moment de la ménopause, le manque d’hormones s’ajoute aux autres facteurs de vieillissement de la peau : pollution, soleil, âge, tabac, mauvaise alimentation, stress, facteur génétique.

Bien entendu, Le vieillissement de la peau commence avant la ménopause. il débute progressivement et s’accélère avec l’ âge et les divers facteurs extérieurs

A la ménopause, par manque d’oestrogènes, la peau devient moins souple, se relâche et se déshydrate.
Les fibres de collagène et d’élastine sont moins nombreuses et sont à l’origine de la perte d’élasticité.
La peau se dessèche et se déshydrate à cause de la diminution de l’ acide hyaluronique dans la peau.

Parmi les désordres les plus fréquents, on observe un érythème vasomoteur ou flush (rougeurs),de la couperose et des angiomes multiples.

Des taches brunes apparaissent d’autant plus que l’on a abusé du soleil et les rides apparaissent et se creusent.

Le tissu graisseux sous-cutané mammaire diminue et la peau des seins se flétrit et accentue les rides du decolleté et l’affaissement des seins.
Mais le manque d’estrogènes s’accompagne également d’un excès d’hormones mâles appelés les androgènes.
Cet état de fait peut faire apparaitre une pilosité anormale, surtout au visage et ralentir la pousse des cheveux et à diminuer leur qualité et à favoriser leur chute.

Cet excès d’hormones mâles modifie la silhouette avec une répartition des graisses dite androïde (hanches et ventre).

Cette modification favorise également une hyperséborrhée entraînant une peau grasse et des cheveux gras et même parfois une acné tardive.

Le traitement hormonal va ralentir le vieillissement de la peau car les estrogènes agissent aussi bien sur le derme que l’épiderme.
Il a un effet hydratant et assouplissant de la peau. De plus, avec le traitement hormonal l’hyperandrogénie disparaît
Par contre il faut demander l’avis de son gynécologue pour voir si on présente des contre indications et se faire examiner régulièrement.

Et surtout avoir une vie saine exempte de tabac, de soleil intempestif, d’alcool et une alimentation équilibrée.

Docteur Denjean qui aime entretenir la jeunesse

20130103-233341.jpg

%d blogueurs aiment cette page :