Archives du 20 janvier 2013

La peau est un organe extraordinaire, suite ….

La peau est vivante:

La peau est un organe très important avec comme je l’ai déjà exposé, une surface de 2 m2 et un poids qui représente 10 % de celui de l’organisme.

C’est donc l’organe le plus étendu et le plus lourd de notre corps.

La peau est constituée de trois couches: l’épiderme en surface qui joue son rôle de barrière imperméable, puis le derme et enfin l’hypoderme en profondeur.
C’est un organe vivant en perpétuel renouvellement.
La peau possède aussi la capacité de se réparer elle même.
Lorsqu’une agression, quelqu’elle soit, rompt la barrière cutanée; la cicatrisation se met immédiatement en route et restaure l’intégrité de la barrière cutanée.

La peau a une épaisseur variable selon l’emplacement sur le corps: de 0,5 à 5 mm d’épaisseur.
Par exemple la peau est fine sur certaines zones comme les paupières et est beaucoup plus épaisse au niveau de la paume des mains ou de la plante des pieds.
De plus, elle est traversée par plus de 2 millions de pores
Le renouvellement des cellules de la couche superficielle se fait tous les 28 jours.

Notre peau est une enveloppe résistante, souple qui joue des rôles fondamentaux:

-Un rôle de protection vis-à-vis de l’extérieur (chocs, pollution, microbes, soleil ).
-Un rôle de régulation thermique.
-Un rôle dans la synthèse de la vitamine D.
-Un rôle de protection et un rôle immunitaire.
-Un rôle social et psychologique: elle est l’image que nous percevons des autres et celle que nous donnons et de plus elle est le miroir de notre vieillissement.

Force est donc de reconnaître que c’est le seul organe qui est à la fois photoprotecteur, thermorégulateur, barrière de défense, mais aussi récepteur sensoriel et capable de synthétiser des produits indispensables à l’organisme comme la vitamine D.

Le Dr DENJEAN qui est toujours admirative devant les capacités de la peau.

20130120-224834.jpg

%d blogueurs aiment cette page :