Aimez-Vous les câpres ?


La câpre désigne le bouton floral du câprier (Capparis spinosa).

Capparis spinosa est une plante buissonnante de la famille des Brassicacées comme la moutarde.
C’est un légume très utilisé dans la cuisine du sud et souvent conservé dans la saumure vinaigrée.
Les plus petites sont les plus aromatiques..

La câpre est produite dans les pays du pourtour méditerranéen et le Maroc, l’Espagne et le sud de la France sont les principaux exportateurs.
Le câprier a besoin d’un climat chaud et sec pour pousser et favoriser sa croissance.

Le câprier était déjà connu depuis le premier siècle pour guérir des problèmes de la rate, de la menstruation, de l’estomac et de la sciatique. Le câprier peut aussi servir d’arbuste d’ornementation.
Les câpres ont même été utilisés pour éloigner de la peste !

Les câpres présenteraient une action anti microbienne, anti-inflammatoire.

De plus, les câpres contiennent de l’isothiocyanate tout comme le wasabi et le brocoli et présente des propriétés capables de stimuler l’immunité et ferait donc partie des aliments dits anti cancer.

Mais en cas de contact cutané l’isothiocyanate peut être irritant pour la peau.
Des dermatites de contact provoquées par C spinosa ont d’ailleurs été rapportées.
La consommation de câpres peut également provoquer une réaction allergique : un cas vient d’être rapporté par une équipe espagnole.

En effet, un homme âgé de 24 ans a développé un érythème, un œdème du visage et des mains et une extinction de voix après avoir mangé une paella aux fruits de mer et aux câpres.
Ce jeune homme est connu pour avoir une allergie à l’olivier et aux graminées mais aucune allergie alimentaire connue.

Suite à cette réaction allergique, des tests ont été pratiqués sur les fruits de mer, les câpres et la moutarde.
Seul les tests avec câpre et moutarde ont été positifs.
Le patient consommait de la moutarde sans souci .

Il s’agit du premier cas connu et publié d’allergie alimentaire à la câpre.

Docteur DENJEAN qui est une amatrice de câpres …

20130307-142408.jpg

Tagué:, , ,

11 réflexions sur “Aimez-Vous les câpres ?

  1. Albin, La Tranche sur Mer 13 juillet 2016 à 23 h 53 min Reply

    Une raie aux câpres et je suis aux anges. C’est mon envie hebdomadaire et j’adore votre blog où je surfe de temps à autre. 👍👍👍😇😇😇😍😍

    J'aime

  2. Martine, Blois 22 avril 2015 à 10 h 24 min Reply

    Les câpres contiennent de la glucoccaparine, protéine hydrolysée en présence d’une enzyme, la myrosinase en esters de l’acide isothiocyanique (isothiocyanate de méthyle) aux propriétés fortement irritantes et vésicantes.
    Dans le commerce, les câpres se distinguent par calibres : lilliput (1/5 mm), non pareille (6/7 mm), surfine (7/8 mm), capucine (8/9 mm), capote (9/11 mm), fine (11/12 mm) et hors calibre (+ 12 mm). Très fines en goût et davantage parfumées, les plus petites (moins de trois jours) sont les plus prisées (et les plus onéreuses)…

    J'aime

  3. Cannelle, Monaco 22 mars 2013 à 9 h 21 min Reply

    J’ai oublié le plus important. Il est clair que j’ajoute aussi bon nombre de câpres.

    J'aime

  4. Cannelle, Monaco 22 mars 2013 à 9 h 18 min Reply

    Chaque semaine j’écrase au mortier des filets d’anchois, des olives noires et de l’ail. Je monte ensuite à l’huile d’olive pour en faire une tartinade. C’est ma tapenade personnelle qui régale tout mon entourage et surtout l’équipe de boulistes de mon mari.
    Tout le monde me dit qu’avec ma tapenade, les rhumatismes sont moins douloureux.
    Sans oublier l’effet diurétique. Certains me parlent même de l’effet aphrodisiaque….
    Je suis très fière de mon savoir faire de mes tartinades et du moral gagnant de l’équipe de boulistes de mon mari.

    J'aime

  5. Amandine, Nevers 9 mars 2013 à 19 h 18 min Reply

    pour 4 personnes
    2 belles ailes de raie
    20 cl de vin blanc
    2 échalotes
    2 cuillères à soupe de câpres, ou plus selon votre goût
    100 g de beurre
    20 cl de crème fraîche épaisse
    sel et poivre du moulin
    du lait
    1 jaune d’oeuf
    1 cuillère à soupe de vinaigre aromatisé à la mangue
    en accompagnement, des pommes de terre cuites à l’eau salée

    Bon appétit

    J'aime

  6. Margaux, Cassis ou Bandol selon les jours 8 mars 2013 à 13 h 33 min Reply

    Les câpres dans la saumure, personnellement je croque directement avec le pastis en boisson. J’en profite à chaque coucher de soleil, c’est mon rituel.

    J'aime

  7. Christian, Rambouillet 7 mars 2013 à 19 h 33 min Reply

    Je suis tellement content de votre blog que je vais relayer avec enthousiasme.
    BRAVO

    J'aime

  8. Mireille, Magny en Vexin (95) 7 mars 2013 à 19 h 26 min Reply

    Super votre blog, je me régale de tous vos sujets tellement différents.
    Je me suis abonnée depuis 3 semaines et ravie de recevoir automatiquement vos publications.
    Je vous envoie par email, si je puis me permettre, mes différents sujets qui peuvent m’intéresser. Faîtes votre choix et je serai heureuse de voir un, ou plusieurs, des mes sujets repris par vous même.
    Avec tout mon grand respect de patiente ravie depuis tant et tant d’années.

    J'aime

  9. Quentin, Marseille 7 mars 2013 à 19 h 18 min Reply

    Pour nous à Marseille, la câpre est toujours très présente dans notre cuisine méridionale locale. Sa saveur est délicate et son arôme très prononcé. En général, c’est très parfumé pour relever nos mayonnaises, salades et sauces, comme la tapenade et la sauce tartare.
    Lors de mes vacances coutumières à Malte, le câprier pousse naturellement à l’état sauvage et j’en profite pour en rapporter au moins 5 kilos tous les ans.
    J’en mange, j’en mange, j’en abuse et je n’ai jamais eu aucun souci.
    Je crois que l’allergie de ce jeune homme vient de tous les autres produits de la paella, mais surtout pas des câpres.
    Je continuerai à en abuser sans modération, comme depuis tant d’années.

    J'aime

  10. Guy Veret 7 mars 2013 à 15 h 51 min Reply

    Trés intéressant. Je dois avoir des photos de capriers prises lors d’une croisière dans les ïles Lipari

    J'aime

  11. Hyacinthe, Chantilly 7 mars 2013 à 15 h 28 min Reply

    J’adore les câpres et j’en mange au moins deux fois par mois et depuis plus de 30 ans. J’adore la raie et c’est à chaque fois un grand plaisir.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :