Archives du 21 mars 2013

Toxine botulique et Esthétique

La toxine botulique est commercialisée en France sous les différents noms de Vistabel®, Azzalure® ou Bocouture® car ce sont les seuls produits ayant obtenu une autorisation de mise sur le marché (AMM) pour l’esthétique et très connue aux États-Unis sous le nom de Botox®.
La toxine botulique provient d’une bactérie (clostridium Botulinum).
La maladie provoquée par la toxine est appelée botulisme, le plus souvent elle est due à la consommation d’aliments contaminés.
Les contaminations accidentelles résultent le plus souvent de la consommation de conserves familiales mal préparées, mais très rarement, cela peut être dû à une conserve industrielle.
Purifiée et débarrassée de ses effets toxiques, elle est donc utilisée dans divers domaines.
La toxine botulique est utilisée depuis de nombreuses années par des ophtalmologues ou neurologues pour traiter diverses pathologies comme les strabismes, spasmes ou les tics.

La toxine botulique a obtenu officiellement l’AMM en France, pour des indications très précises en esthétique.
De même en France, ne sont autorisés à l’injecter que certains médecins formés : Chirurgiens, Dermatologues, neurologues, ophtalmologues.

En quantité très importante, la toxine botulique peut entraîner une intoxication grave (le botulisme).
Il faut des doses au moins mille fois plus élevées, que celles utilisées actuellement, pour un traitement et provoquer des réactions graves.
En effet, elle est sans danger dans le traitement de certaines rides du haut du visage. Essentiellement utilisée pour relaxer les muscles du front qui sont à l’origine des rides d’expression, la toxine botulique atténue la contraction musculaire et donne ainsi une apparence plus détendue, reposée et enlève l’expression sévère que l’on peut avoir.

Son efficacité commence 2 à 3 jours après l’injection et atteint son maximum au bout de 15 jours.
Les résultats durent au début environ 4 mois puis au fil du renouvellement des injections un peu plus longtemps, voire1an.

Les injections doivent donc être renouvelées deux à trois fois par an pour entretenir les résultats et garder des muscles détendus.

Par contre, le temps entre deux traitements ne doit pas être inférieur à trois mois car l’organisme risque de développer une résistance.

Le Botox est aussi très efficace dans le cas d’hyperhydrisose (transpiration excessive), en « paralysant » les glandes sudoripares trop actives.

Quels effets secondaires peut on rencontrer ?

Bien entendu comme avec toute injection, il peut y avoir quelques hématomes.

Il peut y avoir des sensations passagères de maux de tête.

Exceptionnellement, le patient se retrouve avec la paupière supérieure tombante ou ptôsis, des larmoiements…

Tout ceci est réversible en quelques semaines et est extrêmement rare si la technique d’injection est pratiquée et bien maîtrisée par des Dermatologues parfaitement formés.

Certaines précautions sont indispensables :

Il ne faut pas prendre d’aspirine ou d’anti-inflammatoires plusieurs jours avant et 24 heures après l’injection et de ne pas faire de pression sur la zone traitée.

Enfin, il ne faut pas se pencher dans les 4 heures qui suivent une injection, le temps que le produit se mette en place, de même surtout ne pas pratiquer de sport ni masser les zones injectées.
Enfin il est déconseillé de prendre l’avion dans les 24 heures.
Il faut aussi pratiquer des froncements des muscles traités dans les heures qui suivent pour que le produit se fixe dans les muscles.

Certaines contre indications sont essentielles :

Interdit pour les femmes enceintes ou allaitantes.
Certaines maladies neurologiques, par exemple la myasthénie.

L’association avec des antibiotiques de la classe des Aminosides est interdite donc il faut attendre la fin du traitement pour faire une injection.

Ainsi la toxine botulique bien injectée va donner au visage un aspect reposé et détendu, quelles que soient les circonstances de la vie et surtout enlève l’aspect soucieux et sévère.
Grâce à la toxine botulique on pratique de moins en moins de lifting frontal et si le produit est totalement bien injecté et régulièrement pratiqué, vous garderez un aspect rajeuni et une bonne mine si agréable.

Docteur DENJEAN qui aime beaucoup voir un front détendu…

20130321-235055.jpg

%d blogueurs aiment cette page :