Le rôle athérogène de la viande rouge s’explique par la présence de L Carnitine


Des chercheurs à la Cleveland Clinic dans l’Ohio aux USA viennent d’étudier les facteurs de risques qui conduisent à l’athérosclérose et plus particulièrement la L carnitine, composé existant en grande quantité dans la viande rouge.

Cette L carnitine une fois ingérée est transformée par l’intestin en un composé le TMA puis libéré dans le sang en TMAO (L’oxyde de triméthylamine) qui accélère l’athérosclérose.
On savait que manger trop de viande rouge accentuait le risque de maladie cardiovasculaire mais on a toujours attribué ceci à la présence importante des graisses saturées et du cholestérol présent dans la viande rouge.

Autre phénomène intéressant, cette transformation ne survient pas chez les végétariens ou végétaliens qui ont une flore intestinale différente.

L’explication est donnée par l’existence d’un microbiote intestinal différent chez ces derniers car ils ne transforme pas la L Carnitine.
En fait, même si on fait manger de la viande rouge à un végétarien ou végétalien (depuis au moins un an) l’intestin de ces derniers ne fait pas la conversion.
L’explication selon Selon Stanley Hazen, le directeur de l’étude :
« Un régime alimentaire basé sur l’absorption de viandes rouges encourage probablement la croissance de bactéries capables de convertir la L-carnitine en TMAO ».
On retrouve ceci lorsque les omnivores prennent des antibiotiques qui éliminent le microbiote intestinal et dans ce cas la L Carnitine n’est pas transformée.

Rappel au sujet du microbiote inestinal : anciennement appelé flore intestinale, c’est l’ensemble des microorganismes vivant dans l’intestin (environ 100 000 milliards, et il faut savoir que ces microorganismes représentent deux fois plus que le nombre moyen de cellules de l’organisme)

Cette flore intestinale serait donc le lien entre la consommation de viande rouge et les maladies cardiovasculaires et non donc comme on l’a cru à une époque la présence de graisses saturées et l’apport trop important de fer…

On savait que la consommation excessive de viandes rouges favorise les maladies cardiovasculaires mais le mécanisme semble mieux s’expliquer.
En conclusion pour garder un cœur sain, outre manger des fruits et légumes et du poisson il est préférable de se limiter à deux portions de viande rouge par semaine.

Docteur DENJEAN qui a décidé de réduire sa consommation de viande

20130413-144338.jpg

Tagué:, , , , ,

10 réflexions sur “Le rôle athérogène de la viande rouge s’explique par la présence de L Carnitine

  1. Augustino, Rio Mayo 6 mai 2013 à 0 h 19 min Reply

    En inconditionnel de l’agneau de Patagonie, et je la dédie à mes amis Français, grands amateurs de cette viande si tendre et si goûteuse… En effet on compte ici bien plus de moutons que de vaches et d’habitants, alors on en a bien profité… Dans une estancia tout d’abord, où nous consommons au barbecue la viande d’un agneau de l’exploitation tué le jour même. Puis un soir le long de de la route 40, voici comment il faut s’arrêter a Rio Mayo, capitale de la tonte du mouton.
    À Esquel nous avons cuit l’agneau dans une parilla publique (pour faire son barbecue soi-même).
    Pour l’accompagnement un peu de riz cuit la veille et quelques tomates font bien l’affaire.
    Une fois la viande à point (pas trop bleue), servir chaud sur des grandes assiettes en bois, c’est un régal !
    Viva Argentina.

    J'aime

  2. Otavio, São Paulo 3 mai 2013 à 0 h 16 min Reply

    JBS vous remercie pour votre article qui est arrivé jusqu’au Brésil. Nos bêtes font d’excellentes viandes beaucoup moins grasses que celles de l’UE. Les accidents cardiovasculaires sont en régression au Brésil. Merci pour vos excellents et passionnants articles. Recevez mes chaleureux compliments.

    J'aime

  3. Manitas, Buenos Aires 1 mai 2013 à 11 h 22 min Reply

    La consommation de viandes en Argentine est en expansion d’année en année.
    Nos exportations explosent et le nombre de restaurants dans le pays aussi.
    Ici le minimum pour une entrecôte est de 600 grammes par personne. Et certains en redemandent….

    J'aime

  4. Dimitri, New York 19 avril 2013 à 23 h 39 min Reply

    La consommation de viandes est très significatif aux États Unis. La campagne sur l’obésité bat son plein. La sensibilisation est très très forte.

    J'aime

  5. Solen, Meudon 15 avril 2013 à 7 h 11 min Reply

    Je suis végétarien plutôt que végétalien. En étant végétalien j’étais tellement irascible surtout quand mon généraliste m’a parlé de crétinisme. Je n’ai pas pu supporter ce qualificatif.
    De plus quand il a parlé du danger engendré par cette alimentation sur mes enfants.
    Trop c’est trop, surtout que les relations avec des écologistes renforçait cet effet anarchique.

    J'aime

  6. Voyageur 14 avril 2013 à 21 h 41 min Reply

    Bonsoir Docteur, Merci de vos recommandations. La consommation de viande rouge est liée à l’augmentation du niveau de vie ….et favorise les maladies cardiovasculaires. Notre culture culinaire française intègre largement la consommation de viande rouge. C’est bon la viande rouge mais il ne faut pas en abuser c’est votre message. Deux fois par semaine ? Une bonne et belle entrecôte de Blonde d’Aquitaine ou de Salers une fois à deux fois par mois me satisfait pleinement. Il y a tellement d’autres façons de trouver les protéines nécessaires à notre équilibre. Merci et bon appétit !

    J'aime

    • blogdermatologue 14 avril 2013 à 22 h 40 min Reply

      Je suis d’accord avec vous nous avons une des meilleure cuisines et très variée.
      Un bon plat de lentilles nous apporte tout ce qui est nécessaire en nutriments.
      Merci pour votre commentaire et …bon appétit aussi

      J'aime

  7. Jean Claude, Grez sur Loing 14 avril 2013 à 15 h 15 min Reply

    Ici en Seine et Marne, on a la chance d’avoir des producteurs à la ferme, et pleins de petits producteurs indépendants, et notre alimentation est totalement sécurisée par cette traçabilité.
    Toute notre famille vous remercie de la présence de votre article qui a renforcé notre sentiment de modérer nos besoins alimentaires en viandes.
    Recevez, de tous les Grézois et les Grézoizes, nos sincères compliments.
    Sans oublier tout le Gâtinais….

    J'aime

  8. Baptiste, Gujan Mestras 14 avril 2013 à 14 h 21 min Reply

    Producteur de légumes BIO, cela fait longtemps que nous avons remplacé la viande par les légumes et les fromages de chèvre.
    La teneur de votre excellent article, bien structuré, m’a réconforté.
    Merci pour votre approche qui remet la logique alimentaire à sa juste valeur.
    Je vais diffuser tellement j’ai été ravi, vous avez enchanté mon dimanche.
    Respectueusement

    J'aime

  9. Julien, Neuilly sur Seine 13 avril 2013 à 19 h 16 min Reply

    Docteur,
    Votre présentation pour devenir végétarien ou végétalien me sensibilise réellement.
    Merci d’avoir éveillé mon esprit. Je vais y apporter une attention toute particulière pour modifier mon alimentation.
    Encore une fois, merci pour la portée de votre blog pour une réflexion collective.
    Je me félicite de plus en plus d’avoir adhéré à votre blog. C’est un vrai bonheur.
    Respectueusement.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :