Archives du 21 avril 2013

Les changes « écologiques » favorisent les dermites du siège des bébés.

Depuis quelques années, avec l’avènement de l’écologie la tendance va vers l’utilisation des couches lavables de préférence aux couches jetables.
En effet ces dernières sont riches en cellulose et en matière plastique et sont donc soupçonnées de ne pas respecter l’environnement.
Mais là ou le bât blesse, c’est que si ce principe respecte la planète, c’est nettement moins bon pour les enfants….

En effet, une équipe de Tours a noté que des nourrissons âgés de 7 à 17 mois langés avec des couches réutilisables étaient atteints de dermites du siège sévères.

Or, l’arrêt de ces couches lavables et réutilisables et le retour aux couches jetables a permis la guérison complète.

Ceci est dû à la capacité d’absorption des couches jetables à l’inverse des couches lavables et même lorsque les couches réutilisables sont fréquemment changées, les fesses des bébés restent nettement plus longtemps en contact avec les urines et les selles, ce qui devient rapidement très irritant.

Il faut donc bien faire comprendre aux parents l’intérêt des couches jetables dans l’intérêt de leur enfant.

Docteur DENJEAN qui n’aime pas voir des fesses de bébés rouges écarlates.

20130421-185713.jpg

Mise en garde contre les gels-vernis à ongles

La mode est depuis quelque temps aux vernis gels pour les ongles car ainsi les manucures sont plus durables (environ 3 semaines).

Mais les Dermatologues sont inquiets car ces produits abîment les ongles qui deviennent fragiles et fins, surtout qu’avant l’application la surface de l’ongle est limée.
Cette application est renouvelée environ toutes les 3 semaines.
Cette manucure est de plus dangereuse car elle peut camoufler des maladies de l’ongle.

Ce problème a été abordé lors du congres de l’AAD, American Academy of Dermatology à Miami.
Il a même été soulevé le souci de l’utilisation des lampes à UV utilisées pour sceller le faux ongle avec le gel-vernis et a posé la question sur les éventuels risques de cancer lié aux lampes utilisées fréquemment.

D’autre part, il faut tremper les ongles dans l’acétone pendant 10 à 15 minutes pour retirer le gel vernis ce qui induit des traumatismes chimiques et physiques car des dermatoses de contact surviennent donc dans certains cas, l’acétone étant très irritant pour les ongles et la peau.
En fait, il importe « de laisser les ongles croître et se réparer entre deux poses de gel-vernis » car des ongles continuellement recouverts vont rendre inaperçues d’éventuelles pathologies tumorales ou infectieuses.

Docteur DENJEAN qui aime voir de belles mains mais pas n’importe comment….

20130421-175837.jpg

Mangez des épinards pour protéger votre vue

L’épinard est une plante potagère, annuelle ou bisannuelle, de la famille des Chénopodiacées.
Originaire d’Iran, il est aujourd’hui cultivé dans toutes les régions tempérées et recherché pour ses qualités nutritionnelles.

Vanté pour sa teneur en fer, l’épinard contient surtout une quantité très importante de vitamines et de minéraux. Il contient surtout des caroténoïdes (la lutéine et la zéaxanthine) qui ont pour caractéristique de s’accumuler dans la rétine de l’oeil et surtout la macula en le protégeant ainsi d’un stress oxydatif et ainsi il permet de lutter contre la dégénérescence maculaire ou DMLA .

La dégénérescence maculaire est une affection grave qui conduit à une perte progressive de la vision, due à la dégradation des cellules de la rétine chargées de recevoir la lumière.

La région centrale de la rétine (la macula) possède une densité exceptionnelle de pigments jaunes, seuls pigments dans l’organisme d’origine végétale, la lutéine et la zéaxanthine, deux caroténoïdes en forte concentration dans le cristallin et la macula dont ils augmentent la densité pigmentaire optique (MPOD).
L’organisme ne peut fabriquer ces pigments et donc seule l’alimentation pallie à ces besoins.

Ces pigments de couleur jaune filtrent la composante bleue de la lumière, riche en énergie qui est à l’origine de la production de radicaux libres.
Ils filtrent la lumière naturelle (activités au grand soleil) et artificielle (travail sur écran).
Ils aident à contrecarrer les lésions induites par ces radiations de courte longueur d’onde.

La densité pigmentaire optique (MPOD) diminue avec l’âge, il est donc indispensable de garder un apport suffisant en lutéine et zéaxanthine.

Ceci permet une amélioration de performances visuelles : récupération après éblouissement (lumière solaire, conduite automobile nocturne), vision centrale, acuité, perception des contrastes.

Les caroténoïdes, ainsi que les antioxydants comme la vitamine C, protègeraient donc la macula de ces agressions liées à la lumière mais aussi au tabac.
Or, une étude récente a montré que le risque d’apparition de la DMLA est d’autant plus faible que l’alimentation est riche en lutéine et zéaxanthine, contenues, non seulement dans les épinards mais aussi en grande quantité dans le chou vert frisé ainsi que dans d’autres légumes à feuilles vert sombre.
On en trouve aussi en quantité intéressante dans le jaune d’œuf.

Il faut savoir que les épinards cuits sont plus nutritifs que les crus.
Pour des portions équivalentes, les épinards cuits contiennent près de 6 fois plus de lutéine, 15 fois plus de zéaxanthine que les épinards crus.
De même, les épinards bouillis fournissent généralement plus de vitamines et minéraux par portion que les épinards crus.
De plus, comme tous les caroténoïdes, la lutéine est mieux absorbée en présence de matière grasse, car elle est liposoluble, donc ne pas hésiter à mettre un filet d’huile d’olive.

Cependant quelques précautions sont à prendre:

-Les personnes ayant des risques de calculs rénaux devraient limiter leur consommation d’aliments dits riches en oxalate qu’on trouve, entre autre, dans les épinards. Donc dans ce cas on recommande à ces personnes d’éviter de consommer des épinards ou en petite quantité.

-D’autre part, on trouve dans les épinards une quantité élevée de vitamine K. Cette vitamine est nécessaire à la coagulation du sang.
Les personnes prenant des médicaments anticoagulants doivent donc être vigilants sur les aliments contenant de la vitamine K.
Il est donc conseillé aux personnes sous anticoagulants de demander conseil au médecin afin de connaître les sources alimentaires de vitamine K et de s’assurer d’un apport quotidien le plus stable possible.

Alors n’hésitez pas à vous cuisiner un bon plat d’épinards surtout en ces périodes où le soleil revient et surtout si vous travaillez beaucoup sur écran informatique.

Docteur DENJEAN qui aime beaucoup les épinards à la florentine (avec un œuf poché)

20130421-132032.jpg

%d blogueurs aiment cette page :