Quels sont les adeptes du bronzage à tout prix ?


Lors d´un précédent article, j’ai déjà parlé du danger des cabines UV mais il est toujours bon de rappeler certains dangers.

Depuis plus de 20 ans, le bronzage artificiel est à la mode dans de nombreux pays y compris la France.

Et ce qui est très inquiétant c’est que malgré les alertes, les appels à la prudence, les conseils de prévention, les campagnes de dépistage des cancers de la peau par le syndicat des Dermatologues, ce marché du bronzage artificiel est toujours en totale expansion.

Et s’il est en totale expansion, c’est bien parce qu’il y a une progression fulgurante d’adeptes.

Rappelons que les rayons ultraviolets artificiels et surtout ceux des cabines de bronzage, sont classés depuis 2009 par l’Agence Internationale de Recherche sur le Cancer (IARC) dans la plus HAUTE catégorie des éléments cancérigènes.

Une équipe de l’Institut National pour la Prévention et l’Education à la Santé (INPES) vient de publier une enquête en étudiant particulièrement le profil type des adeptes français du bronzage artificiel.

L’enquête a été réalisée par sondage de 3 359 personnes dont l’âge est situé entre 15 et 75 ans. Elle démontre que 13,4% des personnes sondées ont déjà utilisé au moins une fois dans leur vie une lampe à bronzer et 3,5% disent avoir eu recours aux UV artificiels en cabine lors des 12 derniers mois.

Il y a actuellement près de 80000 nouveaux cas de cancers de la peau chaque année en France (carcinomes et mélanomes).

À l’échelle mondiale, l’incidence du mélanome est la plus forte en Australie, en Amérique du Nord et en Europe.

Le mélanome est le cancer dont le nombre de nouveaux cas augmente le plus avec une croissance d’environ 10% par an, depuis environ 50 ans.

Par contre, le mélanome cutané a vu son nombre de nouveaux cas tripler entre 1980 et 2005.

La quantité d’UV artificiels reçue lors des séances de bronzage en cabine entame le capital soleil, et en plus elle s’ajoute au soleil naturel d’année en année.

De nouveaux centres de bronzage ouvrent tous les jours avec une croissance d’environ 30% par an, au cours des quatre dernières années, et en corrélation leur fréquentation est aussi en constante augmentation.

De plus, l’encadrement minimal de ces usines à bronzage est pratiquement inexistant :
les contre-indications ne sont pas ou peu annoncées aux clients (enquête sur les problèmes dermatologiques, affaiblissement du système immunitaire, la prise de médicaments photo sensibilisants…).

La puissance des appareils est très variable, le temps d’exposition est rarement surveillé, le délai entre deux séances est trop court et non vérifié, la notification de présence dans plusieurs centres n’est pas rendue obligatoire,

La publicité, les cartes de fidélité et les promotions poussent à une forte consommation, le personnel est mal ou peu formé, la démarche par emailing de prix d’appels à forte réduction semble se généraliser dans toute la France, etc….

C’est pourquoi les Dermatologues seront toujours en alerte afin que la sensibilisation soit toujours prioritaire aux situations dramatiques des familles,

Aidez les Dermatologues en diffusant mon article auprès de votre entourage. Nous avons besoin de votre compréhension pour relayer notre demande de modération. Une peau non bronzée au fil des années ne sera jamais en état de souffrance.

Docteur DENJEAN qui n’aime pas du tout le bronzage … Ni par UV, ni au naturel.

20130517-001823.jpg

Tagué:, , , , , ,

33 réflexions sur “Quels sont les adeptes du bronzage à tout prix ?

  1. Sébastien, Camphin en Carembault 29 juin 2017 à 18 h 19 min Reply

    La Belgique, après l’Australie et le Brésil, veut interdire les cabines à UV.
    Ces pays ont un certain courage vis à vis de leurs ressortissants. Ils ont bien intégré la dangerosité de ces machines qui engendrent des mélanomes à tout va.
    Ces 3 pays sont un exemple à suivre et à légiférer EN URGENCE. Le Sénat Français a déjà voté cette mesure. L’Assemblée Nationale ne semble pas être sensibilisée et les décès augmentent jour après jour suite aux séances dans les cabines à UV exploitées par des gestionnaires et non par des médecins. Et notre jeunesse trinque en majorité.

    J'aime

  2. Claire, La Tranche sur Mer 2 août 2015 à 12 h 07 min Reply

    ABCDE : UNE NOUVELLE FAÇON DE S’OBSERVER

    Pratiquer un examen rapide de ses grains de beauté en suivant les critères de la méthode ABCDE, très facile à réaliser.

    Prendre un miroir et inspecter : coudes, bras, cou, poitrine, nuques, épaules, dos, fesses, cuisses, avant-bras, oreilles, cuir chevelu…. Toutes les zones du corps doivent être passées au peigne fin !

    Asymétrie … plutôt rondes et symétriques, ces lésions ne doivent pas être asymétriques.

    Bords … réguliers et géométriques, il ne faut pas que les bords soient dentelés.

    Couleur … ses grains de beauté doivent être d’une couleur unique.

    Diamètre … la taille doit être inférieure à 6 millimètres.

    Evolution … largeur, couleur et épaisseur ne doivent pas changer !

    Il faut toujours rester vigilante.

    J'aime

    • blogdermatologue 3 août 2015 à 8 h 46 min Reply

      Oui bien se surveiller sur tout le corps comme une femme doit apprendre à d’examiner les seins régulièrement

      J'aime

  3. Marinette, Béziers 10 juillet 2014 à 17 h 04 min Reply

    Le hâle parfait pour bronzer avec un autobronzant.
    Cinq gestes à suivre :
    Exfolier : pour éliminer l’amas de cellules mortes et zones rugueuses qui court-circuitent l’uniformité du résultat.
    Doser : sur le visage, certaines zones nécessitent d’être moins dorées que d’autres, autour des yeux par exemple. Pour atténuer l’effet, on applique un contour des yeux juste avant.
    Lisser : on effectue des mouvements de lissage et plutôt avec un gant de toilette. On recouvre ainsi une surface plus importante qu’à main nue.
    Hydrater : pour étaler et homogénéiser l’autobronzant, mais aussi estomper les éventuelles taches.
    Renouveler : tous les jours pour un bronzage soutenu ou tous les deux à trois jours pour un effet plus clair.

    L’autobronzant pour minimiser les risques année après année. J’en suis un exemple toujours envié.

    J'aime

  4. Clara, Antibes 19 juin 2014 à 0 h 58 min Reply

    Docteur,
    Je viens de perdre ma sœur qui a été victime d’un mélanome.
    Combien de fois je lui ai répété qu’allier les cabines à UV et les expositions prolongées au soleil auraient raison de sa santé.
    J’ai fais lire votre article pendant la cérémonie par mon petit frère pour convertir l’assistance aux effets négatifs des UV et du soleil intensif.
    Le message est passé car beaucoup de personnes m’ont chaleureusement remerciée d’avoir eu le courage de faire passer vos arguments de renoncement face aux UV et au soleil.
    Vous allez avoir de la visite sur votre blog car c’est énormément de chagrin pour notre famille, ma sœur venait de fêter ses 28 ans….
    Merci, par votre article, de m’avoir aidée à faire réfléchir une assistance favorable au soleil intensif.
    Avec toute ma reconnaissance infinie.

    J'aime

  5. tina 18 octobre 2013 à 12 h 54 min Reply

    personne n’est content de ce qu’il a. pendant que les gens à la peau noire se l’éclaircissent, ceux à la peau blanche se la noircissent pour leur plus grand malheur. où va donc le monde? Mes frères et sœurs ne soyez pas complexés par votre nature, quelle qu’elle soit, elle est belle. soyez fiers de ce que la nature a fait de vous, vous êtes tous beaux

    J'aime

  6. Olivier Michel, Avignon 6 octobre 2013 à 21 h 23 min Reply

    Le soleil peut amener un certain confort de chaleur et de coloration de la peau mais en s’exposant trop longtemps et par manque de protection, cela peut devenir dramatique.
    En effet je n’ai pu raisonner mon épouse pour qui, le soleil était un grand besoin du quotidien. Enseignante avec ses 3 mois et demi de vacances scotchée aux rayons du soleil pendant des années elle n’a pas pu profiter de sa retraite. Cancer de la peau qui lui a été fatal. Drame dans la famille que nous n’avons toujours pas accepté. Le soleil est pervers quand on en abuse beaucoup trop.

    J'aime

  7. Josepha, Arcachon 27 juin 2013 à 21 h 33 min Reply

    Le mélanome correspond à un grain de beauté cancéreux d’apparition nouvelle (80% des cas) ou à un grain de beauté préexistant (20% des cas) qui change (de taille, de couleur et/ou d’aspect) et qui devient cancéreux. S’il n’est pas enlevé, il peut grandir et donner naissance à des métastases (propagation du cancer à d’autres organes).
    Voilà le résultat des effets pervers du soleil. Je plains tous les Dermatologues d’avoir à annoncer le ravage progressif catastrophique des métastases à certaines patientes ou patients qui ont totalement ignoré toutes les campagnes de prévention face au soleil.
    4900 dermatologues ne peuvent relayer avec force et conviction les méfaits du soleil si les médias ne vantaient pas que les bienfaits du soleil sur le moral des Français. La méconnaissance volontaire des médias est sensibilisée seulement si un journaliste actif meurt dû à cette maladie dont ils ont honte à prononcer le nom. On sait qu’un journaliste bronzé emporte une meilleure audience sur les antennes de télévision, même avec le maquillage.
    Merci pour votre affirmation de prévention contre les effets pervers de non contrôle du capital soleil pour la peau de tout un chacun. Je relaie votre prévention auprès de toutes mes amies qui n’ont pas honte de défier ce soleil avec gourmandise.

    J'aime

  8. Rod, Le Port Marly 8 juin 2013 à 0 h 08 min Reply

    Oh quelle horreur ces caissons à frire que l’on trouve partout en France, et en grande quantité, pour se donner une bonne mine. En Grande Bretagne, il est beaucoup plus réglementé mais en France il est totalement libre d’ouvrir boutique. Mais qui vérifie que la franchise a bien formé le personnel ? Ma filleule, 22 ans, a fait 4 séances d’UV en une semaine sans lunettes de protection. Ce n’est pas normal et elle a pleuré quand je lui ai dit que cela pouvait abréger sa vie. Il est temps de réagir contre ces machines à brûler la peau et à ses tenanciers sans scrupules.

    J'aime

  9. Bastien, Milly Lamartine 4 juin 2013 à 21 h 41 min Reply

    Ah ces Français fadas qui rentrent dans des boites pour se remplir d’UV et sortir chocolat. Mais que trouvent ils de bien, ces cols blancs, pour devenir des colorés et qui se détruisent la peau pour faire le coq…. Vivement que les verts parlent des économies énergétiques pour que ces caissons à cuire soient éradiqués. Payer pour se détruire la peau, c’est de l’inconscience. Restons blanc et fier de l’être.

    J'aime

  10. Calixte, Maisons Laffitte 3 juin 2013 à 21 h 39 min Reply

    Avec le tournoi de Roland Garros, je constate que la plupart des spectateurs sont hyper accrocs au soleil. Pas de protection solaire ni couvre chef. Il y a même des filles qui se trouvent mal… Groupies, insolation ou manque d’hydratation ? Un signal au micro, des pompiers et secouristes qui s’occupent de l’évacuation mais on arrête pas le match. Bon c’est l’esprit du malaise anonyme et des petits esprits. D’ailleurs si cela arrive à une personnalité, elle perdra tout de suite son anonymat…. Audience certaine pour les chaînes qui tournent en boucle leurs informations. Showbiz oblige.

    J'aime

  11. Annabelle, Antibes 31 mai 2013 à 9 h 35 min Reply

    Docteur,
    Merci pour votre information mais pour moi elle arrive beaucoup trop tard.
    En effet mon dermatologue vient de m’asséner la terrible nouvelle. Je suis « Positive au mélanome » suite à ma dernière biopsie.
    J’ai toujours profité du soleil et des cabines à UV, 12 mois sur 12. Je ne pouvais supporter ma peau blanche ni le carotène trop peu actif.
    Et là c’est ma survie pour laquelle je dois me battre avec la plus grande énergie.
    Je suis abattue. Mon célibat n’arrange pas mon désespoir car je ne peux partager ma peine. Je sais que je ne peux m’en prendre qu’à moi même mais les messages de prévention des effets négatifs du soleil n’arrivaient pas à me faire prendre conscience de leur dangerosité. Je me disais que cela ne pouvait pas me rendre éligible. Et la vérité est apparue, sans appel.
    C’est pourquoi je tenais à témoigner sur votre blog. Ma désolation pourra faire réfléchir un certain nombre de vos followers.
    Je sais que de me plaindre ne changera pas votre sentiment à mon égard, mais avez vous un ultime conseil pour me redonner une envie de volonté pour prolonger ma joie de vivre, largement diminuée.
    On ne se connait pas mais votre article m’a motivée pour vous apporter mon témoignage.
    Une petite réponse serait un plus, même si je suis volontairement responsable de ma situation. Cela ne remet pas en cause le bien être de ces belles années bronzées….. Par contre mon dermatologue ne déborde pas d’optimisme…..
    Je regrette d’avoir passé tant d’années de vacances en Australie d’où je rentrais cuivrée. J’étais souvent présente dans les magazines avec de sublimes photos, comme sur les abris bus de France et de Navarre.
    Recevez, Docteur DENJEAN, mes respectueuses pensées

    J'aime

  12. Armel, La Forêt Fouesnant 30 mai 2013 à 15 h 07 min Reply

    Nous autres skippers, sommes habitués à la traitrise du soleil surtout au milieu des océans.
    On n’a pas le droit d’être malades dans les grandes traversées. C’est pourquoi on est très vigilants et formés à bien se protéger.

    J'aime

  13. Gaston, Chamonix 28 mai 2013 à 21 h 54 min Reply

    Nous autres montagnards connaissons les désastres dûs au soleil. Alors ces boîtes à générer des rides, très peu pour moi. Se faire cuire par des lumières volontairement, c’est de l’inconscience. Ici on souffre avec la neige et on se protège en conséquence.

    J'aime

  14. Alphonse, Audierne 28 mai 2013 à 12 h 52 min Reply

    Ici en Bretagne, on burine tout simplement. Il est vrai que nos vieux sont emplis de rides. L’air marin est aussi rude surtout avec la peau. Ici pas de cabine à UV.

    J'aime

  15. Sacha, Sainte Maxime 26 mai 2013 à 21 h 44 min Reply

    Peut-on devenir dépendant du bronzage ?
    Une nouvelle étude vient de prouver que les personnes qui se rendent régulièrement dans les salons de bronzage présentaient des changements d’activité cérébrale similaires à celles que l’on observe chez les drogués. En effet, malgré les risques de développer un cancer de la peau ou de vieillir prématurément, les accros au bronzage ne peuvent s’empêcher d’y revenir.
    La communauté scientifique se doutait depuis longtemps que l’exposition fréquente aux UV pouvait créer une dépendance, mais une nouvelle recherche se présente comme la première à « regarder à l’intérieur des cerveaux pendant que les personnes sont en train de bronzer sur les bancs solaires », indique le New York Times.
    CQFD….

    J'aime

  16. Antoinette, Cannes 26 mai 2013 à 13 h 38 min Reply

    Ici les plages sont maintenant remplies de reporters, cameramen, pigistes, journalistes, coiffeuses, maquilleuses, dragueurs, étudiants, intermittents du spectacle, etc….
    Ils sont tous là pour se faire rôtir seulement avec le ticket de métro et le gousset.
    C’est immonde car en côtoyant les starlettes et acteurs & actrices, ils se croient tous de futures vedettes.
    C’est puant et factice. « Vivement ce soir » que toutes ces pseudos retournent à leur médiocrité et que Cannes retrouve son authenticité aussi sans ses voyous avides de plumer les possédants.
    Cette affluence artificielle est insupportable et nous n’en pouvons plus d’être entravés dans nos déplacements et de voir ces pseudos fêtards sans moyens. La qualité de nos restaurants préférés est aussi devenue artificielle et dégradée.
    Tous les ans nos médias font le buzz et abaissent encore plus le niveau du festival par des soirées VIP privées. La popularité est désespérante et éphémère. Le festival est vécu par un cercle restreint de célébrités entourés de gardes du corps.
    C’est comme le résultat final des coffres à UV, tout est négatif par ses conséquences.

    J'aime

  17. Gwenolé, San Telmo 25 mai 2013 à 20 h 31 min Reply

    Ici à San Telmo, Palma de Majorque, le soleil c’est pour 300 jours par an et 65 jours de pluie. Notre peau est largement vieillissante pour notre communauté Bretonne particulièrement nombreuse et économiquement très présente. Internet nous permet de nous raccrocher au pays et de nous abonner à votre blog. Et l’on parle de vous. Certaines vous connaissaient à Paris.

    J'aime

  18. José Maria, Bilbao 25 mai 2013 à 20 h 12 min Reply

    Ici à Bilbao, le soleil est ravageur pour tous les Esoagnols. Et tous les inconvénients dûs au soleil augmentent. Ici les gens sont peu concernés par cette information.

    J'aime

    • Antoinette, Cannes 26 mai 2013 à 13 h 40 min Reply

      Il faut comprendre « espagnols »

      J'aime

  19. Marcel, Cannes 25 mai 2013 à 0 h 17 min Reply

    Cannes retrouve ses dingues du soleil. Le festival les a fait sortir des cabines à UV

    J'aime

  20. Albertine, Soisy sous Montmorency 23 mai 2013 à 13 h 30 min Reply

    L’inutilité de ces cabines à UV ? Qui va avoir le courage d’en parler ?
    Attraper un cancer pour y être passée pendant quelques séances éphémères….
    Nos médias ne considèrent pas que cela soit un scandale car ils ne font jamais témoigner les victimes de ces armoires à brûler.
    Il est vrai qu’ils en profitent longuement.

    J'aime

  21. Benoît, Paris 23 mai 2013 à 13 h 12 min Reply

    Même le Magazine de la Santé, sur France 5, ne semble pas sensibilisé….

    J'aime

  22. Childéric, Villeneuve la Garenne 23 mai 2013 à 13 h 07 min Reply

    Tous les indicateurs sont au rouge pour la dangerosité des UV et nos médias les recommandent encore pour pallier au manque de soleil.
    Et tout le monde rit, sauf quand son entourage fait partie des suites dramatiques des UV.
    La majorité des Français est toujours sur la même insouciance, rien n’est grave quand il s’agit des autres…..

    J'aime

  23. Hubert, Vaucresson 21 mai 2013 à 0 h 13 min Reply

    Ces UV me font peur car se retrouver cuivré en quelques minutes m’interpelle.
    Aussi ces boutiques n’ont rien à voir avec un quelconque suivi médical. Si l’opératrice se trompe dans les paramètres et le temps d’exposition ? Quel recours ? De plus on a aucune notion de savoir si le personnel est compétent ou s’il suit uniquement un manuel d’utilisation de la cabine.
    C’est pourquoi un traitement intensif sur la peau m’inquiète.

    J'aime

  24. Coralie, Fontenay aux Roses 17 mai 2013 à 23 h 26 min Reply

    Se retrouver dans un caisson pour en sortir brulé et cramoisi. Quelle funeste idée.
    L’être humain est diabolique pour faire croire qu’il est éternellement en vacances.
    Mais à quoi cela sert de s’autodétruire la peau volontairement ?
    La bêtise humaine n’a pas de limites, même de vouloir programmer son décès.

    J'aime

  25. Charlotte, 75116 17 mai 2013 à 12 h 39 min Reply

    Sur les paquets de cigarette, il est indiqué FUMER TUE.
    Sur les cabines UV, il devrait être indiqué CETTE CABINE GÉNÈRE LE CANCER….

    J'aime

  26. Dany, Saint Mandé 17 mai 2013 à 12 h 36 min Reply

    Tout utilisateur devrait connaître les risques cancérigènes avant de pratiquer, mais c’est certain que si un cancer s’ensuit ce sera toujours la société qui paiera pour le sauver.

    J'aime

  27. Paul, Ris Orangis 17 mai 2013 à 12 h 32 min Reply

    Je n’arrive pas à comprendre pourquoi les adeptes de cabines à UV aiment à se faire enfermer dans cet espace rappelant un cercueil pour obtenir une couleur caramel.

    J'aime

  28. Stéphanie, Meudon 17 mai 2013 à 12 h 26 min Reply

    Avec ce manque de soleil naturel depuis plusieurs mois, un très grand nombre d’inconscientes, et d’inconscients, se sont rués sur le soleil artificiel afin de se ruiner la peau.
    Et ils vont bientôt présenter les dégâts aux Dermatologues, ou généralistes qui n’auront pas un discours responsable, dans quelque temps pour ensuite faire financer leur éventuelle guérison par la solidarité généreuse de la sécurité sociale.
    De la pseudo guérison jusqu’au cimetière. Tout est programmé par l’extension des boutiques UV. Le visage caramélisé étant toujours vanté par nos médias.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :