Les implants mammaires suspectés de retarder la détection du cancer du sein


Les prothèses mammaires PIP sont malheureusement d’actualité avec le jugement devant le tribunal de Marseille et leur dangerosité n’est plus à prouver.

Par contre, le British Medical Journal (BMJ) a publié début mai les résultats d’une étude canadienne qui indique que les prothèses mammaires retarderaient le dépistage du cancer du sein chez les femmes porteuses de ces prothèses entraînant une conséquence grave: un risque de mortalité plus élevée.

Les auteurs de cette recherche ont fait la synthèse de 12 études conduites sur des femmes américaines et canadiennes atteintes d’un cancer du sein.
Cette étude a été conduite chez des femmes ayant soit des implants en silicone, soit des implants avec de la solution saline.

Au vu de cette étude, les femmes ayant des implants mammaires ont 26% de risques supplémentaires que leur cancer du sein soit diagnostiqué plus tardivement.
Ceci entraînant un risque de non guérison de 38% supérieur à celui des femmes non porteuses d’implants.

L’explication des chercheurs serait que les implants empêchent l’interprétation des mammographies car ils sont souvent plus ou moins radio-opaques.
Ainsi, ces implants provoqueraient un certain pourcentage de faux résultats négatifs.

Qu’en conclure ?

Les chercheurs demandent cependant d’être très prudent lors de l’analyse de ces résultats car certaines études retenues pour cette analyse ne comporteraient pas tous les critères nécessaires.
Cependant leur opinion est que les « indices s’accumulent » et que « de nouvelles études seront nécessaires pour déterminer les effets à long terme » de la pose d’implants mammaire sur la survie après un cancer du sein.

Docteur DENJEAN qui pense qu’il faut bien réfléchir avant de se faire poser des implants, sauf dans le cas de reconstruction.

20130520-111043.jpg

Tagué:, , , ,

10 réflexions sur “Les implants mammaires suspectés de retarder la détection du cancer du sein

  1. Margaret, Cannes 28 décembre 2016 à 2 h 01 min Reply

    Je suis ravie d’avoir été sensibilisée par votre article car je porte un implant mammaire depuis longtemps et que je n’ai pas fait de mammographie depuis 2012.
    Je vais m’en occuper.

    J'aime

  2. Élie, Toulouse 17 août 2014 à 14 h 54 min Reply

    Vous avez raison Docteur, mon épouse a été dépistée beaucoup trop tard. Les implants mammaires avec la solution saline ont été un obstacle à la palpation.
    Je vous remercie pour cette information que j’ai relayée auprès de toutes les femmes qui me sont proches et qui m’avaient chaleureusement accompagné dans la fin de vie de mon épouse. Un bon nombre d’implants est présent pour certaines.

    J'aime

  3. Marie Charlotte, Houdan 29 mars 2014 à 0 h 58 min Reply

    Les implants mammaires ont permis de trouver une poitrine avantageuse et qui maintenant attire les regards envieux.
    J’en suis très fière et toujours reconnaissante à mon chirurgien.

    J'aime

  4. Linda, Pontarlier 16 juin 2013 à 23 h 02 min Reply

    Une équipe internationale de chercheurs (Kim et al., 2002) a découvert que les polyphénols de jus de grenade fermentés peuvent prévenir en particulier le cancer du sein et stimuler sa thérapie. En effet, ils inhibent l’effet cancérigène et la formation d’oestrogènes. Dans le cas de cellules mammaires cancéreuses (ER+), les polyphénols fermentés de jus de grenade induisent une inhibition de la croissance tumorale de 80% sans avoir d’effet négatif sur les cellules normales. Les polyphénols du jus de grenade fermenté sont vérifiés deux fois plus efficaces que ceux du jus frais.
    Le jus de grenade fermenté (50 mg/ ml) a entraîné un arrêt de la croissance tumorale mesuré de 80%. Comparé au jus de grenade normal, le jus de grenade fermenté a eu un effet double : il a freiné la croissance des cellules mammaires cancéreuses hormono-dépendantes et hormono-indépendantes (Kim et al., 2002a). Les polyphénols fermentés de grenade peuvent aussi bloquer l’aromatase, enzyme clé de la synthèse de l’oestrogène, et diminuer ainsi la formation d’oestrogènes dans le tissu adipeux. Cet effet est également important pour le carcinome de la prostate car des taux d’oestrogène élevés favorisent aussi le développement du cancer de la prostate.
    C’est pourquoi j’en consomme comme mon mari. On fait tout ce qui faut pour être épargnés de cette horrible maladie qui détruit bon nombre de couples heureux.
    Mes prothèses tiennent bon. Pas de soucis particulier, elles m’ont été implantées en Suisse. Et toutes mes mammographies sont satisfaisantes.
    Ma vie a été un réel bonheur avec ma poitrine généreuse. Même maintenant à 79 ans, c’est encore tonique….
    Votre blog nous intéresse beaucoup. Merci pour tous ces bons sujets.

    J'aime

  5. Mylène, Villennes sur Seine 16 juin 2013 à 14 h 41 min Reply

    Mon mari et moi même nous étions de connivence pour augmenter l’importance de ma poitrine. Il a profité de notre 10° anniversaire de mariage pour m’offrir cette augmentation.
    Et nous sommes ravis de cette nouvelle vision au quotidien. Cela nous a encore plus rapprochés et ses mains sont toujours cajolantes à souhait. C’est hyper agréable.
    Mais je vais être vigilante, comme vous le signalez, pour le dépistage du cancer qui j’espère ne passera pas par moi. C’est pourquoi je mange bio et suis végétarienne pour en diminuer les risques.
    Je vais venir vous voir pour mes vergetures qui me dérangent dans mon métier de maître nageur municipal. Cela me hante depuis assez longtemps.
    Je montre votre excellent blog à toutes mes copines qui m’ont encouragée à témoigner. Elles sont ravies de ma nouvelle silhouette et de mon apparence générale. J’ai de l’énergie à revendre et je souhaite garder ma beauté et ma tonicité. Vous allez m’y encourager par votre expertise.
    Je vous admire respectueusement.

    J'aime

  6. Zohra, Stains 4 juin 2013 à 21 h 51 min Reply

    Oh Docteur, cette jeune fille célibataire est à croquer. Bravo pour votre excellent choix de photo. Cela fait oublier la dangerosité actuelle des prothèses PIP. Je ne sais pas si les miennes sont saines. Je n’ose pas me poser la question. C’est la crise…

    J'aime

  7. Edith, Toulouse 1 juin 2013 à 22 h 14 min Reply

    Cela fait deux ans que j’ai des implants mammaires. Cela a changé ma vie car depuis je me suis mariée et très bien mariée. Mon métier d’animatrice TV me permet d’avoir un sac postal de lettres de fans tous les jours. Je vais me faire dépister régulièrement et je vais respecter votre sage conseil afin de sensibiliser mon médecin analyseur.
    Je suis votre blog avec beaucoup d’envie et je vous remercie sur la chance que l’on a de vous suivre sur des sujets tellement diversifiés qui développent notre soif d’apprendre.
    MERCI POUR TOUT Docteur DENJEAN.

    J'aime

  8. Jeannette, Enghien 25 mai 2013 à 18 h 08 min Reply

    Docteur,
    Je suis dans la position d’une femme qui a des implants mammaires. Il est vrai que c’est par ma volonté d’avoir une poitrine « avantageuse » suite à l’insistance de mon ex mari.
    Il m’a « jetée » pour une infirmière qui le voyait plus que moi. Et moi je me retrouve avec cet artifice qui ne faisait que fantasmer mon ex mari.
    Actuellement je recherche un gentil compagnon qui aime les poitrines avantageuses à mon club de bridge.
    Et je vais me faire dépister comme vous le préconisez. Grâce à vous, je serai rassurée.
    Je vous remercie par tous vos conseils et vos articles m’intéressent au plus haut point.

    J'aime

  9. Francine, Neuilly sur Seine 24 mai 2013 à 20 h 54 min Reply

    Il est clair que la mammographie est plus difficile quand il y a un implant mammaire.
    Le diagnostic est plus délicat. Les clichés sont certainement plus difficiles à visionner.
    Le cancer du sein se généralise et c’est toujours un drame.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :