syndrome du choc toxique causée par le port d’un tampon hygiénique.


Un tampon hygiénique ou tampon périodique est un dispositif absorbant habituellement jetable, le plus souvent en viscose parfois agrémenté d’un voile de coton, inséré dans le vagin comme protection hygiénique afin d’absorber le sang pendant les menstruations.
Les premiers tampons hygiéniques furent commercialisés aux États-Unis entre les années 1920 et les années 1930.

L’utilisation du tampon hygiénique se généralisa après la Seconde Guerre mondiale.

Le syndrome du choc toxique (SCT) est une maladie infectieuse rare et aiguë qui peut être causée par une toxine bactérienne qui pénètre dans la circulation sanguine à la suite d’une infection par un agent pathogène.

Originaire de la Meuse, Katia, jeune fille âgée de 16 ans, est décédée du syndrome du choc toxique causée par le port d’un tampon hygiénique.
La jeune fille semblait atteinte d’un syndrome grippal important mais alors que son état s’aggravait, la jeune fille a dû être transportée rapidement dans un service de soins intensifs.

Après un examen complet, les médecins découvrent que le problème est gynécologique.

En effet la jeune fille n’avait pas changé de tampon hygiénique depuis une vingtaine d’heures !

Malheureusement l’état de la jeune Katia s’est aggravé avec un abcès au coeur de 3 cm et une insuffisance rénale complète.
La jeune fille décède d’une forme de septicémie foudroyante causée par le syndrome du choc toxique.
Cette maladie est rare et est provoquée le plus souvent par un staphylocoque doré.

Alors le meilleur conseil est d’éviter de se servir de tampons de façon continue pendant toute la durée des règles.

Il est conseillé aussi de ne pas porter un tampon plus de 8 heures d’affilée mais l’idéal est de le changer régulièrement, le mieux étant recommandé toutes les 4 heures.
Tout à un coût mais la vie est totalement dépendante d’une bonne hygiène. Il faut toujours recommander les fondamentaux, surtout pour les jeunes femmes qui manquent de certaines bases.

Docteur DENJEAN qui pense que la base est une hygiène infaillible…

20130528-084152.jpg

Tagué:, , ,

6 réflexions sur “syndrome du choc toxique causée par le port d’un tampon hygiénique.

  1. Clémence, Tours 29 janvier 2015 à 1 h 02 min Reply

    Il est clair que pour nous lycéennes, l’hygiène vaginal est encore mal expliqué et le transfert maternel d’informations sur ce sujet est des plus succincts.
    Votre article Docteur, a réveillé en moi un déclic et ma tablette sert de pédagogie envers mes copines qui sont à cent lieues du danger d’infection et qui ne font pas assez d’efforts sur cet hygiène pourtant fondamental.
    Je vous remercie chaleureusement d’avoir abordé ce sujet qui nous fait prendre conscience de la dangerosité au quotidien pour nous, futures femmes.

    J'aime

  2. gégé 28 mars 2014 à 12 h 35 min Reply

    on laisse pas un tampon 20 heures !!!! ci cela est répété ce n’est pas surprenant !!!!
    pas de la faute du tampon, juste la sienne !!!!

    J'aime

  3. Maxime, Charenton le Pont 16 juin 2013 à 15 h 05 min Reply

    La France est fâchée avec son hygiène et les faits divers nous relatent cela tous les jours. C’est une question d’éducation générale et de prise de conscience. Nous voyons bien que les campagnes de sensibilisation ne percutent pas et que les gens ne réagissent qu’en état de panique généralisée attisée par les médias.
    Cela commence par une obligation de se laver les mains plusieurs fois par jour.
    Et pour les parties intimes, c’est encore pire…..
    En tant que gynécologue, je pourrais écrire un roman fleuve mais vais je en avoir le courage ?
    Merci pour cet article, que j’ai relayé, et ce blog véritable bouffée d’oxygène auquel je suis abonné.
    Tous mes sincères compliments et de réels encouragements pour cette éminente rédaction vivante et structurée.

    J'aime

  4. Charlène, SURESNES 29 mai 2013 à 23 h 13 min Reply

    Bravo Docteur pour cet excellent article. On croyait, au bout de presqu’un siècle, que tous les progrès d’hygiène étaient totalement assimilé, même par les plus faibles.
    Hors votre sensibilisation nous rappelle, encore et encore, les fondamentaux.
    Il ne faut pas minimiser l’hygiène corporelle, encore plus pour les jeunes filles.
    Votre article en est la preuve flagrante de notre société où la peur de parler est peu relayée par la jungle des médias.
    Le planning familial ne joue plus son rôle d’attractivité des filles en détresse.
    Mais il faut en faire la promotion :
    Planning Familial
    10 Rue Vivienne, Paris
    01 42 60 93 20
    lun. 14:00–19:00. mar. 11:00–13:00
    mer., ven.-dim. Fermé
    jeu. 12:00–15:00
    Les horaires d’ouverture sont peu nombreux.
    C’est totalement gratuit et anonyme pour les mineures et mineurs.
    Le site est http://www.planning-familial.org

    Bravo pour votre excellent blog. Je relaye.

    J'aime

  5. Antonin, Louveciennes 28 mai 2013 à 20 h 54 min Reply

    Il y a encore des progrès à faire en communication. C’est tragique de constater qu’une jeune fille de 16 ans ne puisse avoir été informée sur une hygiène aussi capitale.
    Et surtout que l’enchaînement des dysfonctionnements soit à ce point un manque total de chances à s’en sortir.
    De mémoire de journaliste, c’est une grande souffrance. Comment la France, avec une telle concentration de médias en tous genres, ont pu laisser passer un tel drame.
    Et l’on recommence en n’en parlant pas aux journaux télévisés……

    J'aime

  6. Raymonde, Nanterre 28 mai 2013 à 9 h 45 min Reply

    Il est clair que les jeunes filles ne semblent pas sensibilisées aux tâches les plus élémentaires :
    Se laver les mains avant et après l’insertion du tampon.
    Changez de tampon à toutes les 4 à 8 heures et éviter d’en porter un la nuit.
    Ne pas oublier d’enlever le tampon.
    Infirmière dans un collège, je suis confrontée à cette éducation de base. Surtout pour les plus timides….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :