Archives du 2 juin 2013

L’immortelle et la peau

L’huile essentielle d’helichryse ou « Immortelle » : huile très précieuse.

L’huile essentielle d’helichryse Italienne est encore appelée « Immortelle ».
Nom botanique : Helichrysum italicum.
Famille botanique : Astéracées.

C’est une plante vivace du pourtour méditerranéen, caractérisée par des feuilles argentées en forme d’aiguilles molles disposées sur une tige couverte d’un léger duvet, et par ses petites fleurs jaune or (son nom vient du grec « helios », qui signifie soleil, et « chrysos », qui signifie or).
Ses fleurs ne se fanent pas, même dans les bouquets secs, d’où son nom d’immortelle.

En effet, cette huile essentielle a des propriétés au niveau de la peau grâce à son importante action réparatrice et aussi sur la circulation sanguine.

L’hélichryse (helichrysum italicum) fait partie de la famille des astéracées. Les botanistes la situe comme la plus évoluée du règne végétal.

On la trouve essentiellement en Corse, en altitude, à l’état sauvage mais aussi en Sardaigne, Croatie ou en Slovénie.

Sur l’île de beauté, tous les Corses connaissent cette plante aux fleurs « jaune d’or » qui pousse à l’état sauvage dans les endroits ensoleillés des plaines, dans les montagnes de Corse jusqu’à 1000 mètres d’altitude.
L’immortelle a une odeur forte, rappelant le curry et elle est surtout réputée pour ses propriétés médicinales exceptionnelles, notamment dans le soin des hématomes, des troubles de la circulation sanguine.
C’est pour cela qu’elle a aussi été surnommée « huile du boxeur ».

L’huile essentielle d’Helichryse est obtenue par distillation à la vapeur d’eau et sa composition est très complexe : on trouve des molécules chimiques comme des esters, des diones (proches des cétones), sesquiterpènes, alcools terpéniques et oxydes…

Cette composition chimique donne à l’helichryse ses propriétés sur la circulation sanguine car elle  » fluidifie  » le sang avec son action anti-hématome.

Quelques gouttes dans une crème médicale permettent de lutter contre une petite couperose ou en parallèle avec des traitements dermatologiques.

Elle est aussi réparatrice cutanée, grâce à l’italidione notamment, et elle est utilisée avec succès dans les vergetures récentes.

Comme toutes les huiles essentielles il y a des précautions d’emploi :

Il ne faut pas ingérer l’huile essentielle d’helichryse.
Tenir hors de portée des jeunes enfants.
Ne pas dépasser la dose prescrite : très peu de gouttes suffisent ( par exemple 2 gouttes sur un hématome ).
L’huile essentielle d’helichryse italienne est neurotoxique car elle contient des cétones donc il faut l’utiliser avec parcimonie tant en quantité qu’en durée…
Déconseillée aux jeunes enfants (sauf emploi localisé et très limité dans le temps ) et pendant la grossesse.
Ne pas utiliser pendant l’allaitement.
Attention aussi en cas de traitement anti-coagulant.
Une réaction de type allergique est bien entendu toujours possible. (Ne pas hésiter à faire un test dans le pli du coude ou derrière l’oreille avant l’utilisation répétée de cette huile essentielle).
Enfin en cas d’usage prolongé, toujours demander conseil à un professionnel de santé.

Docteur DENJEAN qui aime bien l’huile essentielle d’ helichryse.

20130602-013721.jpg

%d blogueurs aiment cette page :