Dermatoporose : un syndrome émergent


Définie par Monsieur Saurat, Professeur de Dermatologie à l’Université de Genève, spécialiste du vieillissement cutané et des actifs anti-âge, la dermatoporose désigne la finesse et la fragilité cutanée extrême des personnes âgées de 70 ans et plus.

Avec l’augmentation de l’espérance de vie, nous sommes de plus en plus confrontés à un autre aspect du vieillissement cutané, qui n’est plus seulement esthétique mais aussi fonctionnel, médical car la peau, organe essentiel, perd sa principale propriété de protection, la peau étant très fine, extrêmement fragile.
L’épaisseur de la peau est souvent inférieure à 1 cm (comprise entre 0,5 et 0,7 mm) alors que normalement elle est de 1,5cm.

Cela se traduit par une peau qui se déchire et est parsemée de tâches brunes et rouges.
Une peau qui se déchire, qui fait des hématomes au moindre choc même léger.
On note un peu partout des marques cicatricielles suite à des déchirures et des plaies qui cicatrisent de plus en plus difficilement.
La peau devient jaunâtre avec visibilité par transparence des vaisseaux sanguins.

La peau perd son rôle de “Barrière protectrice”. Il y a plusieurs stades dans cette maladie de la peau et on la compare à l’ostéoporose (c’est le tissu osseux qui devient poreux et fragile et l’os se casse facilement).
La dermatoporose, c’est la peau qui ne fabrique plus d’acide hyaluronique, responsable de sa visco-élasticité et la peau et ses structures.

Ce syndrome émergent, la dermatoporose est donc un syndrome d’insuffisance cutanée chronique, associé à l’âge avancé, associé à une importante accumulation de rayonnement solaire.
Et pour certains on note dans les antécédents une utilisation prolongée de corticostéroïdes topiques et/ou systémiques.
Avec la prolongation de l’espérance de vie, ceci pose un problème clinique avec une morbidité importante qui peut d’ailleurs faire suite à une hospitalisation de longue durée.

Avec l’âge, on observe une disparition inéluctable de l’acide hyaluronique, dont le rôle est de stabiliser les structures intercellulaires.
L’acide hyaluronique a la capacité de retenir l’eau (jusquà 1000 fois son poids) et donner à la peau sa viscoélasticité.

Sa disparition conduit à la dégénérescence de la matrice extracellulaire avec la perte des fonctions mécaniques protectrices de la peau, et donc à une grande fragilité.
Cette photosénescence évolue vers une défaillance fonctionnelle d’un organe, la peau, et c’est bien une affection médicale.

La solution est donc de pallier à cette carence en acide hyaluronique qui s’aggrave avec l’âge, de la même façon que l’on cherche à compenser les manques en calcium pour l’ostéoporose.
Plusieurs crèmes pourraient agir, soit à base de dérivés de Vitamine A ou de fragments d’acide hyaluronique car l’acide hyaluronique est normalement constitué de molécules trop grosses pour traverser la peau.

Docteur DENJEAN qui a toujours fui le soleil et s’en félicite maintenant.

20130618-004156.jpg

Tagué:, , , , , , , ,

7 réflexions sur “Dermatoporose : un syndrome émergent

  1. busson 3 juillet 2014 à 9 h 36 min Reply

    Bonjour j’ai tout fait pour ma peau lifting injection acide hyaluronique laser résultat 00et double oo quefaire

    J'aime

    • blogdermatologue 3 juillet 2014 à 15 h 20 min Reply

      Si votre peau a été très abîmée par divers facteurs tels le soleil, tabac, un retour en arrière est très difficile d’autant que vous avez déjà tenté des traitements valables.

      J'aime

      • busson 3 juillet 2014 à 15 h 38 min

        Merci pour votre réponse qui est très utile je vais donc m’abstenir de me ruiner inlassablement et faire avec cordialement

        J'aime

  2. Marie Dominique, Achères 30 mars 2014 à 16 h 27 min Reply

    Ah les tâches brunes et rouges. Je trouve que cela progresse terriblement chez les personnes de plus de 50 ans et cela se voit…
    Je crois que ces personnes ne savent pas que le laser peut les effacer immédiatement.
    Je le constate en les informant. Je fais une diffusion par email de votre article.
    Et tout fonctionne.
    Je vous remercie de vos traitements hyper efficaces.
    Quand je vois des personnes médiatiques avec des tâches ou de la couperose, je suis toujours énervée. Et pourtant ces personnes sont, pour la plupart, maquillées…..

    J'aime

    • blogdermatologue 30 mars 2014 à 22 h 01 min Reply

      Le meilleur moyen de ne pas avoir de tâches est d’éviter le soleil!!!!

      J'aime

  3. Marie Hélène, Vincennes 21 juin 2013 à 8 h 42 min Reply

    Docteur,
    Arrivant à la soixantaine, je constate que ma peau se fragilise car je vois apparaître mes veines bleues en surface. Il est vrai que cela me préoccupe au quotidien. Je ne voudrais pas laisser filer le temps et en accepter tous les futurs inconvénients en en subissant les effets.
    C’est pourquoi je vais venir vous rencontrer pour m’engager dans votre expertise afin de me sensibiliser et d’agir en conséquence. Je constate bien que je dois devancer et réagir envers la fragilisation de ma peau. J’ai trop profité des îles du Pacifique pendant de longues vacances ensoleillées…..

    J'aime

  4. mousse1729 19 juin 2013 à 9 h 12 min Reply

    Bonjour Docteur,
    Une plante intéressante, dont je ne connaissais pas tous ces bienfaits.
    Je suis une adepte des plantes, je ne me soigne que par homéopathie.
    J’ai de l’allergie, même cela je me soigne par les plantes.
    Je suivrai vos judicieux conseils.
    Je ne sais pas ajouter de commentaire sur le billet du jour ?
    Je vous souhaite une bonne journée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :