Les bienfaits de l’Arnica


L’arnica est une plante vivace souvent utilisée sous forme de crème ou de pommade pour traiter diverses affections bénignes d’origine inflammatoire.

L’Arnica dont le nom botanique est Arnica montana est une plante vivace originaire des régions montagneuses de l’Europe et du sud de la Russie. L’ouest de l’Amérique du Nord en compte également trois espèces.

Elle est récoltée de mi-juin (en basse altitude) à mi-juillet, les jours sans pluie. La fleur ou la plante entière servent aux préparations à base d’Arnica. En France, on estime le volume total des récoltes annuelles à une quinzaine de tonnes pour la plante entière .
On utilise essentiellement les sommités fleuries.
La teinture mère est obtenue à partir de la plante entière fraîche.

L’étymologie du nom Arnica viendrait du grec ptarmiké, « qui fait éternuer ». D’où une de ses appellations populaires « herbe à éternuer ». L’Arnica a de nombreux autres noms : l’herbe aux chamois qui ne mangent l’Arnica qu’en cas de besoin, pour se soigner.
Elle est également appelée : « herbe aux chutes », « herbe vulnéraire », « plantain des Alpes », « quinquina des pauvres », « tabac des Savoyards », ou encore « tabac des Vosges », herbe des anges.

En Europe, l’origine des usages médicinaux de l’arnica existe depuis des siècles.
L’Allemagne, notamment utilise de très nombreux produits à base d’arnica (teintures, onguents et granules homéopathiques).

L’Arnica montana est une espèce menacée en France et aussi sur toute l’Europe. La sous-espèce Atlantica Bolos (de basse altitude et de plaine) a déjà disparu, et la sous-espèce Montana est en régression.
A tel point que les autorités allemandes en ont réglementé l’exploitation et cultive donc une autre espèce, l’Arnica chamissonis, à laquelle la pharmacopée allemande attribue les mêmes propriétés.

Ce médicament est essentiellement utilisé à titre curatif.

L’Arnica fait partie des plantes qui ont influencé de façon décisive Samuel Hahnemann, le fondateur de l’homéopathie, et son utilisation des remèdes à doses infinitésimale.

Les scientifiques ont isolé dans ses pétales des dizaines de substances actives, dont des flavonoïdes et des lactones sesquiterpéniques : d’où ses propriétés antalgiques, anti-inflammatoires, cicatrisantes et circulatoires.

De nos jours, l’Arnica est très populaire et constitue un médicament de base de la pharmacie familiale, en usage interne ou externe.

– En traumatologie : chocs, chutes, plaies, accident : dans ce cas il est prudent d’avoir toujours de la teinture d’Arnica ou un gel à l’Arnica, des granules en 9 CH pour les traumatismes physiques.

– en cas d’hémorragie petites ou moyennes

– en soins pré et post-opératoires : l’Arnica est donné avant et après les interventions chirurgicales pour éviter les phénomènes hémorragiques et le choc opératoire, la douleur de l’intervention.

– en cas de douleurs à la suite d’un traumatisme ancien ou récent ou en cas de fatigue musculaire…

Il est également utilisé à titre préventif lors d’efforts musculaires importants (compétitions sportives, randonnées, travaux pénibles, etc…).
Connu et utilisé depuis des siècles par les montagnards le macérât huileux d’arnica doit faire partie de la trousse de secours pour toute personne qui pratique un sport.

– en cas de fragilité capillaire (varices, hémorroïdes, hématomes, hémorragies conjonctivales, …).

– en cas d’enrouement provoqué par un surmenage des cordes vocales (cas des chanteurs entre autre) : gargarisme de teinture-mère diluée dans de l’eau (1/2 cuillère à café de teinture pour 1/2 verre d’eau), ou des granules en basse dilution.

– en prévention du risque cardiovasculaire.

– en ophtalmologie : cas de rétinopathie, de DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge), l’arnica peut aider à renforcer les parois capillaires.

– en cas de métrorragies ( hémorragies utérines)provoquées par les dispositifs médicaux.

On utilise donc l’arnica par voie externe pour traiter les hématomes, les oedèmes, les furoncles, les piqûres d’insectes sur le plan cutané.
Dans le cas des piqûres d’insectes, la teinture mère est très efficace et soulage rapidement.

Cependant ce remède souverain peut provoquer une allergie croisée en cas d’allergie aux plantes de la famille des composées (marguerite, échinacée, pissenlit, herbe à poux, souci, etc.).

L’arnica peut aussi déclencher une dermatite allergique chez certaines personnes.

Docteur DENJEAN qui n’hésite pas à conseiller des granules d’Arnica avant toute intervention ou injection…

20130618-235333.jpg

Tagué:, , , , , ,

23 réflexions sur “Les bienfaits de l’Arnica

  1. Lasfra 19 juillet 2017 à 21 h 47 min Reply

    Peut on utiliser pommade arnjxa pour brûlures

    J'aime

    • blogdermatologue 20 juillet 2017 à 18 h 17 min Reply

      Ce n’est pas l’indication
      Il faut un produit cicatrisant et encore tout dépend du stade de la brûlure

      J'aime

  2. bannier 22 mars 2017 à 13 h 26 min Reply

    Je suis sous anticoagulant, es ce que je peux prendre de l arnica 9ch granule + de l huile de massage a l arnica?
    Merci pour votre reponse.

    J'aime

  3. Segon sylvie 12 août 2016 à 19 h 13 min Reply

    Peut on prendre de l anica pour des problème de circulation au niveau des jambes avec des impatience je prends actuellement du daflonen homéopathie merci

    J'aime

    • blogdermatologue 13 août 2016 à 8 h 40 min Reply

      Oui vous pouvez en associant même de l’hamamelis et du marron d’Inde

      J'aime

  4. CArole 23 janvier 2016 à 20 h 09 min Reply

    Bonjour!
    Est-que arnica pourrait diminuer les cernes noirs autour des yeux

    J'aime

  5. frémont 5 mai 2015 à 6 h 52 min Reply

    mon époux a subit une pose de stent, il c est retrouvé avec un bras completement noir surmonté de cloque, le bras est tres gonflé, a l hospital ils ne font rien,j ai commencé a lui donné de l arnica 9 ch. toutes les heures. le bras dégonfle, mais reste noir. que faire.

    J'aime

    • blogdermatologue 5 mai 2015 à 9 h 31 min Reply

      Je ne l’ai pas examiné mais je pense qu’il a des hématomes
      Il faut le temps que ça se résorbe
      Continuer l’arrivage en granules et localement en gel

      J'aime

  6. corsica 29 août 2014 à 21 h 49 min Reply

    bonjour; j’ai des cernes colorées bassez fonc »s de naissance puis je appliquer de l’arnica? si oui sous quelle forme et es ce efficace merci beaucoup!

    J'aime

    • blogdermatologue 30 août 2014 à 6 h 51 min Reply

      Bonjour,
      L’Arnica ne sera certainement pas efficace sur des cernes foncées de naissance, le traitement est plus complexe.
      Cordialement

      J'aime

  7. miswemli 26 juillet 2014 à 12 h 42 min Reply

    Bonjour Docteur,
    Je dois subir une nymphoplastie et j’aurai aimé savoir si vous pouviez m’indiquer un traitement homéopathique afin de faciliter la cicatrisation, réduire l’oedème… Etc
    J’ai pensé à l’arnica,vu staphysagria.. Mais je ne connais pas les dosages.
    Merci de votre réponse si vous me lisez.
    Cordialement,

    J'aime

    • blogdermatologue 26 juillet 2014 à 19 h 24 min Reply

      Bonjour

      Vous pouvez prendre arnica 9ch matin et soir 5 jours avant et 5 jours après
      China 9ch 1 dose après l’intervention pour éviter les saignements post opératoire
      Apis mellifica 5ch matin et pour lutter contre l’ oedeme
      Staphysagria 9ch matin et soir pour la cicatrisation

      J'aime

  8. an saint-gelais 19 décembre 2013 à 14 h 57 min Reply

    Peut-on appliquer le gel d’arnica sur une héméroide trombosée???

    J'aime

    • blogdermatologue 19 décembre 2013 à 15 h 02 min Reply

      Oui on peut en appliquer mais il faut tout de même aller voir le spécialiste

      J'aime

  9. Stéphane, Auxerre 16 septembre 2013 à 17 h 55 min Reply

    Merci Docteur pour votre article. En effet je suis chansonnier et animateur de cabaret. C’est pourquoi j’ai besoin de mes cordes vocales car je suis sur scène tous les soirs. Je les soulage avec quelques gargarismes.

    J'aime

  10. Josy, Davron 11 septembre 2013 à 12 h 15 min Reply

    Les principaux voleurs de jeunesse sont l’oxydation cellulaire et la glycation.
    Quels sont vos conseils pour lutter efficacement contre ces deux phénomènes ?
    Je ne sais plus quoi faire pour gagner des années beauté.

    J'aime

  11. Bérénice, Vimoutiers 3 juillet 2013 à 0 h 07 min Reply

    Pour moi le gel d’arnica m’a fait augmenter le tonus veineux, diminué les oedèmes et soulagé la sensation de lourdeur dans les jambes. J’en suis très satisfaite.

    J'aime

  12. Florent, Gordes 25 juin 2013 à 12 h 46 min Reply

    Merci Docteur pour votre conseil. En effet je suis chanteur d’opéra et je ne connaissais pas l’arnica et ses bienfaits. C’est hyper efficace pour mon surmenage des cordes vocales.
    Merci pour votre connaissance.

    J'aime

  13. Mathilde, Paris 75116 22 juin 2013 à 14 h 11 min Reply

    L’arnica possède d’autres propriétés liées aux produits actifs qui la composent dont la saponine, les sucs amers, le stérol, l’amicine, l’amidiol et une huile essentielle. Cette dernière, obtenu après macération, est utilisée comme désinfectant des plaies et comme cicatrisant. Elle favorise également la circulation sanguine et l’activité cardiaque.
    L’arnica s’utilise principalement en usage externe et pour un usage interne, elle doit obligatoirement être prescrite par un médecin. L’arnica est une plante très toxique alors il est déconseillé de l’appliquer directement sur les plaies ouvertes. Pour un usage externe, l’arnica peut provoquer quelques irritations et des inflammations locales pour les personnes allergiques aux plantes de la famille des astéracées. L’application de l’arnica sur les yeux ou les muqueuses et surtout l’avaler sont interdites. Pour les irritations de la gorge, il faut utiliser l’arnica comme bain de bouche mais ne jamais l’avaler sans la prescription d’un spécialiste.
    C’est pourquoi je suis une adepte de l’arnica et je connais toutes ses applications et ses bienfaits. Je suis inénarrable.
    Merci d’avoir vanté les bienfaits de l’arnica. Vous êtes formidable par votre connaissance. Vous me faites passer de bons moments par la manière dont vous présentez vos articles. Et je suis toujours dans l’attente du suivant.
    Et tous mes sincères compliments pour votre passage des 100.000 consultations de votre blog. Vous méritez pleinement cette célébration. Vous avez eu raison d’en faire état. Je vous en félicite vivement. Avec ma grande considération, je vous souhaite de nous enchanter par de nouveaux articles encore et encore.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :