Un adolescent révolutionne le dépistage du cancer du pancréas


Le pancréas est un organe profond, mou, pesant maximum 50 grammes, plat, situé dans la partie supérieure de l’abdomen, en avant de l’aorte, de la veine cave inférieure et des veines rénales, derrière l’estomac et enchâssé dans une anse formée par le duodénum (première partie de l’intestin).

Le pancréas est une glande qui a 2 fonctions :
Il sécrète des hormones telles l’insuline et le glucagon qui permettent de réguler le taux de glucose dans le sang, c’est la glycémie.
D’autre part, il produit les sucs pancréatiques dont les enzymes permettent de digérer les protéines et les graisses.

Comme le pancréas est un organe logé dans le creux de l’abdomen, dépourvu de terminaisons nerveuses qui pourraient alerter grâce à des signes douloureux, les tumeurs pancréatiques sont le plus souvent asymptomatiques, donc de diagnostique tardif.
Il est donc particulièrement redouté et redoutable et il touche 10000 personnes chaque année en France.
Il touche le plus souvent des personnes de plus de 60 ans, un peu plus souvent les hommes que les femmes.
Un adolescent américain de 16 ans, Jack Andraka aurait réussi à mettre au point un test de diagnostic très peu couteux pour détecter le cancer du pancréas.
Si ce test est validé il permettra un dépistage plus précoce et donc une meilleure prise en charge de cette maladie.

Jack Andraka ignorait tout de cet organe il y a 3 ans, mais lors du décès brutal de son oncle d’un cancer pancréatique (il avait alors 13 ans) c’est l’incompréhension qui le gagne et qui le pousse à se poser des questions sur cet organe vital.
Il fait de multiples recherches sur internet et découvre que ce type de cancer est souvent détecté très tard.
De plus, le seul test de dépistage qui existe est vieux d’une soixantaine d’années et dont le prix est exorbitant.
Jack Andraka, bon élève et passionné de biologie, décide de chercher un moyen simplifié de dépistage du cancer du pancréas.
Il veut trouver un test peu cher, simple, facile, fiable et rapide.

Ce jeune adolescent se plonge alors dans des traités de biologie et découvre que 8000 protéines spécifiques codent le cancer du pancréas.
Oui, mais une seule d’entre elles permet de poser le diagnostic : la mesothéline.

Partant de ce principe, il veut mener des expériences pour développer son idée mais sa mère ne veut pas que son fils transforme la cuisine de la maison de famille en laboratoire !

L’adolescent veut cependant poursuivre ses recherches et de préférence dans un vrai laboratoire.
Il en contacte 200 et essuie 199 refus.
Un seul lui répond favorablement : le Docteur Anirban Maitra, Professeur de Médecine de Baltimore (dans le Maryland), répond positivement et le pousse à continuer ses expérimentations au sein de son laboratoire.
Jack Andraka se lance alors dans ses recherches et perfectionne son invention.

Très vite, il met au point un test sanguin, « aussi simple qu’une recette de cookies au chocolat », dit-il.
Ce test sanguin consiste en une simple bandelette de papier, imitant celle utilisée par les diabétiques pour mesurer leur taux de glycémie et il détecte, dans plus de 90 % des cas la présence de mesothéline dans le sang, et donc le cancer du pancréas et même à des stades précoces.

Selon Jack Andraka, son nouveau test de dépistage est 168 fois plus rapide (5 minutes), 26000 fois moins cher (6 centimes) et 400 fois plus sensible que le précédent.
Pour le Docteur Maitra qui a fait confiance à ce jeune, sa nouvelle recrue est « le nouveau Thomas Edison ».

Avec son invention, Jack Andraka a été invité à la prestigieuse conférence TED (Technology, Entertainment and Design), organisée en Californie, ce qui lui a permis d’expliquer son procédé révolutionnaire.
Cette découverte lui a valu d’être récompensé par le Grand Prix 2012 de l’Intel International Science and Engineering Fair. Un titre très honorifique qui lui a permis de toucher un chèque de 75000 dollars.
Cependant à cet instant, aucune date de commercialisation de ce test n’est annoncée.

Seul bémol à cette découverte : la mésothéline n’est pas spécifique au cancer du pancréas car cette protéine est produite aussi par les cellules cancéreuses du cancer des ovaires ou lors d’un mésothéliome (atteinte notamment de la plèvre qui recouvre les poumons).

Mais si on y réfléchit, ce sont tous des cancers diagnostiqués difficilement et tardivement et donc ce test représente une nette avancée et pour seulement 6 centimes, en cas de positivité il permettra d’alerter le médecin afin de faire les investigations nécessaires.
De plus sachant que dans certains cas on trouve une prédisposition familiale (5 à 10 % des cas), ce test est particulièrement intéressant.

Docteur DENJEAN qui est toujours admirative devant ces jeunes pleins de talents….

20130706-091631.jpg

Tagué:, , , , , , ,

10 réflexions sur “Un adolescent révolutionne le dépistage du cancer du pancréas

  1. Léopold, Montigny sur Avre 1 mars 2014 à 17 h 27 min Reply

    Le cancer du pancréas est la 4ème cause de décès par cancer digestif. Ce cancer touche 3500 cas par an en France. Il a un pronostic sombre avec une survie de 5% à 5 ans du fait du diagnostic souvent tardif à un stade très évolué. Ce genre de découverte est une bonne nouvelle si cela permet d’éviter les diagnostics tardifs très péjoratifs sous réserve d’études complémentaires. Ce test pourrait aussi être appliqué à d’autres cancers.

    Une impossibilité française.
    Cette notoriété ne pourrait certainement pas se produire en France, du fait de l’inertie administrative et intellectuelle., si par chance, un garçon de cet âge avait œuvré pour une telle innovation. Que d’obstacles pour ne plus être dans l’anonymat mais dans la reconnaissance scientifique.

    J'aime

  2. Julia, Rouen 7 décembre 2013 à 16 h 33 min Reply

    Mon mari était âgé de 39 ans. Le 1er septembre, suite à des douleurs au ventre et une perte de poids depuis quelques mois, son médecin traitant l’a envoyé faire un scanner à la clinique et là, mauvaise nouvelle : cancer du pancréas avec métastases au foie. Il avait fait une prise de sang en février, elle était parfaite. Puis une autre en juin où il avait des gamma (taux pas très élevé).
    De ce fait, il a été hospitalisé, subi une coelioscopie le 4 septembre, est sorti le 6 septembre avec un ventre gonflé.
    Il est rentré à la maison avec de l’espoir de commencer le protocole la semaine suivante. Son état s’est aggravé, je l’ai emmené à la clinique le 17 où il est décédé dans la nuit.
    Le chirurgien m’avait dit qu’il lui restait au moins 6 mois à vivre suite à son examen. Je pensais être avec lui pour les fêtes de fin d’année.
    J’ai demandé la cause de ce cancer, on m’a répondu que c’était dû au stress, à la malnutrition, à la pollution… Enfin, ils ne savent pas. À cet âge, c’est quand même rare.

    J'aime

  3. Balthazar, Giffaumont Champaubert 26 août 2013 à 13 h 07 min Reply

    Touché dans ma famille par cette maladie, votre article m’a intéressé par sa qualité de rédaction et par la motivation juvénile de son créateur. Je tiens à vous complimenter pour la majorité de vos articles qui suscitent notre venue régulière sur votre blog. Aujourd’hui j’ai tenu à vous en remercier car nous apprécions le sérieux de ce blog et des commentaires.
    Dans notre village dynamique, on parle de vous avec très envie de vous connaître.
    Champagne !!!! À 180 kms de Paris.

    J'aime

  4. Ronald, Pumphrey - Maryland 14 août 2013 à 9 h 05 min Reply

    Jack Andraka, a 15 ans, il vit à Crownsville dans le Maryland aux Etats Unis et a gagné 75000$ en remportant le très prestigieux prix Gordon E. Moore au cours d’une compétition qui a rassemblé 1500 étudiants de 70 pays.

    J'aime

  5. Mike, Cachan 7 août 2013 à 15 h 01 min Reply

    Encore un qui bouscule les institutions par son âge. Va t-il être invité dans les congrès spécialisés ?

    J'aime

  6. Maysoon, Amman 12 juillet 2013 à 13 h 59 min Reply

    Ah si nous pouvions avoir un tel petit génie dans notre pays, la Jordanie. Nous serions très fiers. Notre dépendance des pays occidentaux ou des américains est très importante pour tout ce qui comporte les nouveautés médicales. Nous sommes très en retard. Cependant nous avons espoir que l’augmentation de nos infrastructures et de notre niveau de vie vont améliorer durablement notre espérance de vie.
    Je suis enchantée d’avoir parcouru tous vos articles.
    Mes compliments de notre bonne ville d’Amman.

    J'aime

  7. Antoine, Boissy Saint Léger 12 juillet 2013 à 13 h 42 min Reply

    Enfin un exemple qui prouve que lorsque l’on a une énergie et un but, on peut transcender tous les obstacles administratifs et financiers, même en notoriété. Savoir se structurer, savoir convaincre avec beaucoup d’abnégation et de conviction, peu importe l’âge et le cursus éducatif. Il y a encore des entrepreneurs qui osent faire confiance à un projet fou et qui savent prendre des risques en encourageant ceux d’un autodidacte. La recherche a toujours été boostée par des personnes hors des structures établies.
    En France, le concours Lépine est aussi un moment annuel de foisonnement d’idées qui quelquefois débouchent sur des projets industriels de masse.
    Avec quelques dollars et une structure fonctionnelle de son sponsor, ce jeune chercheur n’agit qu’avec le soutien d’une structure établie et de moyens financiers réduits. Il peut aussi compter sur ses parents qui ont su parfaitement lui accorder une confiance hors du commun. Par contre les moyens matériels existants de haute technologie l’ont accompagné dans sa fulgurante progression. C’est un procédé totalement gagnant gagnant. Et ensuite c’est surtout les médias qui ont relayé un sérieux coup d’accélérateur en le propulsant comme un petit génie sur une avancée médicale de premier plan. Il est vrai que tous les Américains victimes de cette maladie ont un nouvel espoir d’être mieux alertés et surtout pour pérenniser une espérance de vie meilleure.
    Quand on sait, que pour l’UE, le taux de mortalité est entre 7 et 11 pour une population de 100000 habitants, l’espoir du dépistage précoce est primordial pour éviter tant de drames actuels pour de nombreuses familles brisées par le chagrin.

    J'aime

  8. Axel, L'Isle Adam 10 juillet 2013 à 23 h 23 min Reply

    Avec un coût 26000 fois inférieur, il est clair que ce test va dramatiquement affecter la position dominante du test actuel.

    J'aime

  9. Dominique Ciblat Gazzola 6 juillet 2013 à 18 h 52 min Reply

    Incroyable!Heureusement qu’il y a des personnes comme ce jeune homme .

    J'aime

  10. Voyageur 6 juillet 2013 à 9 h 21 min Reply

    Merci Docteur, Voilà l’exemple illustrant parfaitement le fait que lorsque l’initiative, l’esprit d’entreprendre, la soif de connaissances ne sont pas bridés par des systèmes administratifs lourds et complexes, des résultats sont obtenus pour le bénéfice de tous. Bonne chance et succès à Jack Andraka et sa soif de comprendre et d’aider.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :