Consommer régulièrement des noix réduit le risque de mortalité


La noix est un fruit à coque, produite par le noyer, arbre de la famille des juglandacées, présent à l’origine sur le continent eurasiatique et en Afrique.

La noix se distingue des autres oléagineux par sa concentration importante en acides gras poly insaturés, (plus de 70 % de ses lipides totaux), dont presque un cinquième est sous forme d’acide alpha-linolénique, un acide gras oméga-3 dont les bienfaits pour le coeur ont déjà été prouvés.
De plus, la noix contient la proportion idéale d’acides gras oméga-3 par rapport aux acides gras oméga-6 nécessaires dans notre alimentation.

Sa teneur en eau est faible : de 20 à 40% contre plus de 80% pour la majorité des fruits frais.

Elle constitue également une bonne source de protéines, alors que la plupart des fruits n’en contiennent qu’à l’état de traces.

La noix est particulièrement riche en vitamine E et vitamines du groupe B, ainsi qu’en minéraux et oligo-éléments : potassium, phosphore, magnésium, calcium, fer.

Elle contient divers antioxydants: la vitamine E, mais aussi l’acide gallique et l’acide ellagique.

L’acide ellagique de la noix est contenu dans sa fine pellicule brune, c’est un composé phénolique antioxydant ayant aussi une action préventive contre certains cancers.

La noix contient de la mélatonine, molécule antioxydante qui agirait en synergie avec les autres molécules anti oxydantes.

Enfin, elle fournit une quantité importante de fibres et de phytostérols, dont l’effet sur la réduction du LDL cholestérol a été démontré de nombreuses fois.

Des chercheurs espagnols de l’université Rovira i Virgili de Tarragone, dirigés par Jordi Salas-Salvadó, ont montré que la consommation régulière de fruits à coque pouvait réduire sensiblement le risque de développer certaines maladies graves et même augmenter l’espérance de vie.

Cette étude réalisée sur 7000 personnes âgés de plus de 50 ans, a démontré que ceux qui consommaient régulièrement différentes sortes de noix réduisaient simultanément et significativement leur risque non seulement de maladies cardiovasculaires mais aussi de cancer par rapport à ceux qui n’en consomment jamais.

Le remplacement d’une partie des lipides de l’alimentation par les noix a nettement amélioré l’élasticité de la paroi des vaisseaux sanguins, un point essentiel pour la prévention de la maladie coronarienne. Cet effet pourrait être du à l’acide alpha-linolénique et à l’arginine contenus dans les noix.

De plus les consommateurs de fruits à coque avaient aussi un indice de masse corporelle plus bas. Leur alimentation était aussi plus équilibrée, avec plus de fruits, de légumes et de poisson, que les personnes non amatrice de ces fruits.
Ceci serait du à l’effet de satiété du à la présence des fibres.
L’étude nous apprend aussi que les consommateurs de fruits à coque ont moins de risque de développer un diabète de type 2 (manger 8 noix par semaine suffit à diminuer le risque), moins d’hypertension et en conclusion un risque de mortalité globale réduit de 39 %, par rapport au non consommateurs de noix.

Pendant cette étude, les sujets ont consommé plus de trois portions (une portion = 28 g) par semaine de fruits à coques, et ainsi ils réduisaient leur risque de mourir d’une maladie cardiovasculaire de 55% et de cancer de 40%.

Pour Jordi Salas-Salvadó, l’auteur de cette étude, « les résultats de ces travaux sont vraiment étonnants mais nous ne savons toujours pas précisément quels sont les composants qui, dans ces fruits, exerce un tel effet protecteur. Les noix comportent de très nombreuses molécules, vitamines et minéraux et il existe sans doute un effet synergique particulier entre ces composés . »
Quand on sait que manger trop de viande ainsi que trop de charcuteries (viandes transformées) augmente le risque de maladies cardiovasculaires et augmente le risque de cancers d’après une étude européenne (Les gros consommateurs présenteraient 40 % de plus de risques de mourir jeune !)…Alors voilà encore plus de raisons de manger plus de noix !

Docteur DENJEAN qui aime bien rajouter quelques noix dans ses salades…

20130811-095540.jpg

Tagué:, , , , , , , , , , , , , , , ,

17 réflexions sur “Consommer régulièrement des noix réduit le risque de mortalité

  1. Violette, Paris 7 5 octobre 2016 à 14 h 03 min Reply

    Bonjour,

    Suggestion au lieu de parler de 28 grammes, car tout le monde n’a pas de balance, pourquoi ne pas dire simplement combien de noix par jour, le midi et ou le soir peut on consommer ?
    Je mange en complément d’un fruit le midi 8 amandes.
    Il faut manger quotidiennement 18 amandes, 6 noix et 1 dizaine de noisettes et j’ai toutes les vitamines nécessaires dans mon corps.

    J'aime

    • blogdermatologue 8 octobre 2016 à 23 h 34 min Reply

      Je persiste sur 28 gr car toutes les noix n’ont pas la même grosseur

      J'aime

  2. Régine, Paris 16° 23 avril 2016 à 14 h 07 min Reply

    Tous les matins, je pense à vous Docteur DENJEAN en prenant ma dose quotidienne de noix. C’est revigorant pour toute la journée.
    De plus je reviens sur votre blog pour le montrer à mes amies et à chaque fois c’est un vrai bonheur de partager vos expériences.
    Merci pour toutes ces explications qui nous font progresser dans notre vie active.
    Vous êtes un amour de partage.

    J'aime

  3. Maud, Troisgots 28 mars 2016 à 14 h 57 min Reply

    Merci Docteur DENJEAN pour la teneur et la motivation de votre excellent article.
    En effet je suis maintenant plus sensibilisée par les bienfaits de la noix pour ma longévité.
    C’est important et je ne vais pas oublier ma prise au quotidien.
    Longue vie à votre blog qui ravit mon entourage et moi même.

    J'aime

  4. Ruth, Vaucresson 24 septembre 2015 à 16 h 59 min Reply

    Merci Docteur DENJEAN,
    Depuis 3 mois que j’ai lu votre article sur votre blog, j’ai mis en application et j’ai eu beaucoup de plaisir à me documenter.
    Merci encore de m’avoir sensibilisée et de m’avoir fait évoluer favorablement mon diabète.

    J'aime

  5. Annette, La Celle Saint Cloud 13 février 2014 à 1 h 24 min Reply

    J’ai découvert que je pouvais maigrir en mangeant des noix (amandes, noisettes, noix du Brésil, chataîgnes, noix de macadamia, cacahuètes, noix de pécan, pistaches, noix du noyer, etc.) ? Contrairement à ce que beaucoup de personnes voulaient me faire croire (à savoir que les noix font grossir), manger les noix pour maigrir n’est pas une si mauvaise idée. Consommer des noix devient même très sain pour mon cœur.
    Et je me prends donc ma ration au quotidien.

    J'aime

  6. Axelle, Chateaudun 10 février 2014 à 23 h 42 min Reply

    On savait déjà que les messieurs ont tout intérêt à manger des noix pour améliorer la qualité du sperme. Mais cette fois, ce sont les femmes qui devraient faire de la noix, l’un de leurs fruits secs préférés. En effet, une étude nutritionnelle menée aux Etats-Unis auprès de 140 000 femmes vient de montrer que manger 8 noix par semaine permet de réduire le risque de diabète de type 2 par… quatre !
    Cette étude n’est pas la première à souligner les vertus nutritionnelles des noix. On sait qu’elles font baisser le taux de cholestérol grâce à leur teneur en phytostérols et qu’elles permettent de lutter contre les radicaux libres grâce à la présence d’antioxydants dans la fine peau des cerneaux. Mais cette nouvelle étude a permis de suivre près de 140000 femmes âgées de 35 à 77 ans pendant une dizaine d’années et d’étudier de près leurs habitudes alimentaires. Leur consommation de fruits secs a, bien entendu, été étudiée. Et plus particulièrement leur consommation de noix. Et les chercheurs de conclure, à la manière d’un problème d’arithmétique : «Manger environ 4 noix trois fois par mois diminue le risque de diabète de type 2 de 4%. En manger une fois par semaine diminue le risque de 13%. Et en manger au moins deux fois par semaine diminue ce risque de 24%.»

    J'aime

  7. Marie Françoise, Neuilly sur Seine 2 septembre 2013 à 17 h 13 min Reply

    C’est fait j’ai relayé votre article en titrant « Mangez des noix » comme Chirac nous avait conseillé de manger des pommes. Votre optimisme me conforte à suivre votre blog régulièrement et la justesse de vos articles me ravit. Je le ressens car je ne trouve aucune hostilité à parler de votre blog. Les retours sont élogieux mais jamais indifférents. Votre côté positif et préventif est salutaire. Beaucoup de mes correspondantes souhaitent vous rencontrer. Il est dommage que vous n’organisiez pas une journée porte ouverte. Je sais que pour un médecin spécialiste c’est délicat. Mais je tenais à vous faire partager mon sentiment et le vécu sur les articles de votre très agréable blog.

    J'aime

  8. Franck, Grun 20 août 2013 à 22 h 46 min Reply

    Plongés dans le miel, les cerneaux de noix se sont imbibés de tous les arômes et du nectar des fleurs… Subtil mélange qui se déguste tel quel, à toute heure pour les “petits creux”, au goûter ou au petit déjeuner, ou plus raffiné, présenté en entrée sur un petit fromage de chèvre… J’adore les franquette et les Lara surtout quand elles sont bio.

    J'aime

  9. Marguerite, Piscop 16 août 2013 à 23 h 25 min Reply

    Pour vous, Messieurs, pour avoir un sperme fertile, voici la recette : consommez quotidiennement deux poignées de noix et vous aurez un liquide séminal plus «vigoureux». C’est du moins ce que révèle une étude publiée dans la revue scientifique Biology of Reproduction.
    Pour arriver à ces conclusions, la Fielding School of Public Health (Californie) a réalisé une étude auprès de 117 hommes en bonne santé âgés de 21 à 35 ans. Divisés en deux groupes, la moitié des participants a dû consommer 70 grammes de noix par jour en complément de leur régime alimentaire habituel, et ce pendant douze semaines. Les chercheurs ainsi ont prélevé des échantillons de sperme au début et à la fin de l’expérience. A l’issue de celle-ci, l’étude a révélé que les personnes ayant consommé des noix produisaient un sperme de meilleure qualité alors que celui de l’autre groupe ne présentait aucune évolution.
    Un fruit riche en oméga-3.
    Un couple sur six rencontre des problèmes de fertilité. Dans 40% des cas, ces problèmes viennent de l’homme. Ce n’est pas la première fois que les scientifiques vantent les mérites de la noix dans l’amélioration de la fertilité. En effet, ces fruits à coque sont riches en oméga-3, un acide gras essentiel pour avoir un sperme de qualité. Alors messieurs, mangez quotidiennement des noix….

    J'aime

    • blogdermatologue 17 août 2013 à 8 h 45 min Reply

      Merci Marguerite !
      Mais les femmes aussi peuvent profiter des noix pour leur bonne santé….
      Tout le monde à intérêt à manger des noix.

      J'aime

  10. Tanguy, Brest 13 août 2013 à 21 h 40 min Reply

    Source intéressante de protéines végétales et d’une multitude de vitamines et minéraux, les noix sont riches en bons gras polyinsaturés et monoinsaturés. Ces bons gras aident à réduire le cholestérol sanguin. Il existe d’ailleurs des études qui démontrent que le fait de consommer des noix tend à abaisser le LDL (c’est-à-dire le mauvais cholesétrol) de l’ordre de 10%. Les noix fournissent aussi des fibres ainsi que certains composés au pouvoir antioxydant tels que la vitamine E.

    J'aime

  11. Solenn, Vannes 13 août 2013 à 21 h 30 min Reply

    Selon les résultats d’une étude menée à l’école de médecine de l’Université Marshall de la Virginie-Occidentale, il suffirait de consommer tous les jours 28 moitiés de noix pour diminuer son risque de souffrir du cancer du sein. On attribue cet effet à la richesse de ce fruit à coque en acides oméga-3, antioxydants et phytostérols. Au cours de cette étude, les chercheurs ont donné à des souris ce qui équivaudrait, pour les humains, à 60 g de noix. Comparativement aux souris du groupe témoin, elles avaient sensiblement moins de tumeurs au sein et le développement de ces dernières était plus lent.

    J'aime

  12. Charles Édouard, Montalivet 11 août 2013 à 18 h 11 min Reply

    Folate. La noix est une source de folate. Le folate (vitamine B9) participe à la fabrication de toutes les cellules du corps, dont les globules rouges. Cette vitamine joue un rôle essentiel dans la production du matériel génétique (ADN, ARN), dans le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire, ainsi que dans la cicatrisation des blessures et des plaies. Comme elle est nécessaire à la production des nouvelles cellules, une consommation adéquate est primordiale durant les périodes de croissance et pour le développement du foetus.

    J'aime

  13. Dany 11 août 2013 à 11 h 35 min Reply

    Quand j’étais gamine , maman nous faisait en dessert ,Ou au goûter une banane coupée en rondelles , des cerneaux de noix et un peu de confiture d’oranges maison , on se régalait avec mon pt frère …

    Je ne connaissais pas toutes les vertus des noix , il ne me reste plus qu’à en trouver de bonnes .

    J'aime

  14. Alain, Périgueux 11 août 2013 à 10 h 59 min Reply

    Quelques précisions :

    Le nom de noyer vient de « Gland de Jupiter »
    Déjà présent en europe (et en dauphiné) depuis la dernière période glacière (il a été retrouvé dans des fouilles sur le site lacustre du Lac de Palma dru (en Isère – 38)). Des variétés plus productives venant de sa région d’origine, l’asie centrale, ont été importées en grèce par Alexandre le Grand vers le IVeme siècle avant JC..
    La culture du noyer s’est développée à partir du 19eme siècle dans deux régions en France, le Dauphiné et le Périgord.
    Le Noyer est un arbre de grande taille pouvant atteindre 20 à 25 m de haut, il occupe au sol une surface de 80 à 120 m².
    Le Noyer est multiplié par semis, puis gréffés vers l’âge de 6 ans, la récolte se fait en automne.
    Les arbres sont adultes à 25-40 ans, peuvent donner des fruits jusqu’à 70 ans et vivre jusqu’à 300 ans.
    Le Noyer aime le terrain profond, riche, bien drainé, argileux, il supporte le calcaire et pousse en pleine lumière, un terre trop sèche ou trop humide ne lui convient pas.
    Préféré les variétés tardives les bourgeons étant très sensibles aux gelées.
    Il pousse jusqu’à 1000 mètres d’altitude en zone tempérée, mais il lui faut un emplacement à l’abri des vents forts.
    Le noyer est planté aussi bien pour son bois qui est dur et recherché que pour ses fruits.
    La noix est composée de 3 parties :
    – Le brou qui correspond à la chair du fruit
    – La coque
    – l’amande qui est appelée cerneau.
    Le brou de noix sert de teinture pour le bois, vêtement, cheveux, etc…..
    Les coques de noix sont peuvent être utilisées comme combustible, une société japonaise les utilise même comme abrasif.
    De la noix on peut obtenir de l’huile de noix, elle s’utilise en cuisine pour les salades composées.
    La noix de Grenoble et la noix du Périgord bénéficient d’une A.O.C (Appellation d’Origine Controlée).
    Le bois du Noyer est doux, agréablement veiné, il s’emploie pour les meubles.
    L’écorce du Noyer cendré aurai été utilisé comme laxatif.
    Les racines du noyer sont utilisées sous le nom de « Ronce de Noyer ».
    Les feuilles peuvent servir pour éloigner les insectes tels : fourmis, les mouches et les punaises ou faire certain vin de noyer.
    Les chatons servent à faire le « vins de chatons ».
    Eviter de vous reposer trop longtemps à l’ombre du Noyer, risque de mal de tête.
    Eviter de mettre des feuilles de noyer dans votre compost, elles sont réputées etre toxiques pour les autres plantes.
    Juglans Regia (ou noyer du caucase) est utilisé pour les fruits et le bois.
    Juglans Nigra (ou noyer noir d’amérique) est surtout utilisé pour son bois.
    Juglans cinerea est le noyer cendré.
    Les Caryas, originaire d’amérique du nord produise un bois connu sous le nom d’Hickory et la noix de pécan.
    Nuciculteur = Cultivateur de noix.
    Recette du brou de noix (teinture pour bois) : prendre des noix vertes non encore formées (c’est en fait la gange de la noix qui va donner le brou), écrasez et réduire en poudre. Versez dessus de l’eau bouillante, laissez infuser, filtrer. À conserver à l’abri de la lumière. Attention : le brou de noix tache la peau, il est très difficile à faire partir, mettre des gants.
    Le brou de noix sert à teinter les bois. Il peut donner plusieurs nuances de marron clair à noir, suivant la concentration, le nombre de couches et le type de bois.

    J'aime

  15. Fanette, Nailhac 11 août 2013 à 10 h 23 min Reply

    Merci infiniment Docteur car vous me donnez envie de manger un délicieux moelleux aux noix et miel. J’ai beaucoup de plaisir à manger des gâteaux avec des noix (j’évite souvent d’en mettre trop dans mes brownies par exemple) car je trouve que ca apporte un gout un peu âcre en bouche ! Mais, avec cet ajout de miel et le bon dosage de ce gâteau, je dois vous avouer que les noix passent juste parfaitement bien !!! Avec cette chaleur, pourquoi ne pas l’accompagner d’une petite glace aromatisée ?!!! Je vous laisse avec cette douche chaleur qui nous accompagne en ce mois d’août.

    Les 17 et 18 août à Nailhac en Dordogne (24)
    fête annuelle de la Noix du Périgord,
    l’occasion de découvrir la production de noix avec des producteurs,
    la découverte du matériel agricole et diverses animations.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :