Archives du 6 septembre 2013

Un verre de vin par jour pour lutter contre la dépression?

De nombreuses fois, diverses études ont noté les bienfaits du vin rouge sur notre santé et ce surtout grâce à la molécule principale: le resvératrol.

Le resvératrol présent dans le vin est un puissant antioxydant et anti-inflammatoire, possédant un effet protecteur à la fois pour le cerveau et pour le cœur et même pour la peau.

Il a été Identifié en 1940, mais c’est en 2003 que le Dr David Sinclair, de l’Université de Harvard (États-Unis) publia les resultats de ses travaux affirmant que des souris nourries au resvératrol voyaient augmenter leur espérance de vie de 40%.

D’après Sinclair, le pouvoir réparateur du resvératrol s’explique car il augmente des protéines, les sirtuines, qui interviennent en situations de stress physique,

Des chercheurs espagnols ont étudié les effets du vin sur la santé mentale de buveurs réguliers. Les conclusions sont évidentes: le vin est bon pour la santé mentale, à la seule condition bien sur d’en boire peu.
Cette étude publiée par la revue BMC Medecine le 30 août 2013 a été conduite par Miguel A. Martínez-González à l’Université de Navarre et l’étude a porté sur 5 505 hommes et femmes entre 55 et 80 ans sans aucun antécédent dépressif ou d’alcoolisme pendant un minimum de 7 ans.
La consommation d’alcool, l’évolution de la santé mentale et le mode de vie de chacun des participants ont bien été étudiés régulièrement grâce à des examens médicaux.
En conclusion, les scientifiques ont observé un effet positif d’une consommation modérée de vin (environ un verre par jour).
Le risque de dépression serait réduit de 32 % grâce au revératrol.

Cela expliquerait il pourquoi les « bons vivants » sont souvent joyeux?

Mais l’inverse est aussi vrai, car trop de consommation de vin entraîne ou aggrave les dépressions.

Inversement, il existe une hausse du risque dépressif chez les plus gros consommateurs.
En effet, au delà de 3 verres l’alcool contenu dans le vin devient nocif pour la santé car l’organisme ne peut éliminer plus.
Pour tout, l’excès est néfaste sur la santé!
De plus attention au risque de dépendance….

L’alcool reste encore un grave problème en France car en France, l’alcool est la deuxième cause de mortalité après le tabac. On recense presque 49 000 décès secondaires à une consommation excessive d’alcool.
Même si on remarque un petite régression de ce chiffre c’est toujours un véritable sujet de santé publique.
La France le quatrième pays européen en terme de consommation moyenne d’alcool toute génération confondue.

Alors ?
 » un verre ça va, plus bonjour les dégâts  » !

Pour Miguel A. Martínez-González, directeur de cette recherche « la dépression et les maladies coronaires cardiaques partagent des mécanismes similaires de maladie ….. Il semble qu’une consommation de vin modérée aurait un effet chimio-préventif chez les seniors , et que cela les empêche de céder à la dépression, comme cela les protège des maladies coronariennes ».

De plus une autre étude menée par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) a démontré que l’on peut combattre la dépression chez les plus de 55 ans avec un régime méditerranéen.
Les chercheurs de l’Inserm ont constaté que les taux de dépression étaient plus élevés chez les « seniors » consommant essentiellement des produits alimentaires transformés.
A l’inverse, ceux qui suivaient un régime méditerranéen composé de fruits, de légumes frais et de poisson frais étaient beaucoup moins sujets à la dépression. Alors si on agrémente ce repas avec un petit verre de vin , vous mettez tous les atouts de votre côté pour lutter contre la déprime.

Et pour ceux qui n’aiment pas le vin, vous pouvez consommer des aliments contenant du resvératrol comme les mûres, les myrtilles, les cranberries, la grenade ou bien sur le raisin.
Le raisin étant à consommer avec la peau et les pépins car c’est dans cette partie que se trouve le resvératrol.

Alors, n’oubliez pas un petit verre par jour, pas plus, une alimentation saine et …hop une bonne santé préservée.

Docteur DENJEAN qui évite l’alcool mais aime bien les fruits riches en resvératrol. ….

20130906-165042.jpg

%d blogueurs aiment cette page :