Un verre de vin par jour pour lutter contre la dépression?


De nombreuses fois, diverses études ont noté les bienfaits du vin rouge sur notre santé et ce surtout grâce à la molécule principale: le resvératrol.

Le resvératrol présent dans le vin est un puissant antioxydant et anti-inflammatoire, possédant un effet protecteur à la fois pour le cerveau et pour le cœur et même pour la peau.

Il a été Identifié en 1940, mais c’est en 2003 que le Dr David Sinclair, de l’Université de Harvard (États-Unis) publia les resultats de ses travaux affirmant que des souris nourries au resvératrol voyaient augmenter leur espérance de vie de 40%.

D’après Sinclair, le pouvoir réparateur du resvératrol s’explique car il augmente des protéines, les sirtuines, qui interviennent en situations de stress physique,

Des chercheurs espagnols ont étudié les effets du vin sur la santé mentale de buveurs réguliers. Les conclusions sont évidentes: le vin est bon pour la santé mentale, à la seule condition bien sur d’en boire peu.
Cette étude publiée par la revue BMC Medecine le 30 août 2013 a été conduite par Miguel A. Martínez-González à l’Université de Navarre et l’étude a porté sur 5 505 hommes et femmes entre 55 et 80 ans sans aucun antécédent dépressif ou d’alcoolisme pendant un minimum de 7 ans.
La consommation d’alcool, l’évolution de la santé mentale et le mode de vie de chacun des participants ont bien été étudiés régulièrement grâce à des examens médicaux.
En conclusion, les scientifiques ont observé un effet positif d’une consommation modérée de vin (environ un verre par jour).
Le risque de dépression serait réduit de 32 % grâce au revératrol.

Cela expliquerait il pourquoi les « bons vivants » sont souvent joyeux?

Mais l’inverse est aussi vrai, car trop de consommation de vin entraîne ou aggrave les dépressions.

Inversement, il existe une hausse du risque dépressif chez les plus gros consommateurs.
En effet, au delà de 3 verres l’alcool contenu dans le vin devient nocif pour la santé car l’organisme ne peut éliminer plus.
Pour tout, l’excès est néfaste sur la santé!
De plus attention au risque de dépendance….

L’alcool reste encore un grave problème en France car en France, l’alcool est la deuxième cause de mortalité après le tabac. On recense presque 49 000 décès secondaires à une consommation excessive d’alcool.
Même si on remarque un petite régression de ce chiffre c’est toujours un véritable sujet de santé publique.
La France le quatrième pays européen en terme de consommation moyenne d’alcool toute génération confondue.

Alors ?
 » un verre ça va, plus bonjour les dégâts  » !

Pour Miguel A. Martínez-González, directeur de cette recherche « la dépression et les maladies coronaires cardiaques partagent des mécanismes similaires de maladie ….. Il semble qu’une consommation de vin modérée aurait un effet chimio-préventif chez les seniors , et que cela les empêche de céder à la dépression, comme cela les protège des maladies coronariennes ».

De plus une autre étude menée par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) a démontré que l’on peut combattre la dépression chez les plus de 55 ans avec un régime méditerranéen.
Les chercheurs de l’Inserm ont constaté que les taux de dépression étaient plus élevés chez les « seniors » consommant essentiellement des produits alimentaires transformés.
A l’inverse, ceux qui suivaient un régime méditerranéen composé de fruits, de légumes frais et de poisson frais étaient beaucoup moins sujets à la dépression. Alors si on agrémente ce repas avec un petit verre de vin , vous mettez tous les atouts de votre côté pour lutter contre la déprime.

Et pour ceux qui n’aiment pas le vin, vous pouvez consommer des aliments contenant du resvératrol comme les mûres, les myrtilles, les cranberries, la grenade ou bien sur le raisin.
Le raisin étant à consommer avec la peau et les pépins car c’est dans cette partie que se trouve le resvératrol.

Alors, n’oubliez pas un petit verre par jour, pas plus, une alimentation saine et …hop une bonne santé préservée.

Docteur DENJEAN qui évite l’alcool mais aime bien les fruits riches en resvératrol. ….

20130906-165042.jpg

Tagué:, , , , ,

16 réflexions sur “Un verre de vin par jour pour lutter contre la dépression?

  1. Fabrice, Aulnay sur Iton 24 octobre 2015 à 18 h 23 min Reply

    Bonjour Docteur DENJEAN,
    J’ai eu mon passage à vide ayant perdu mon épouse accidentellement.
    Heureusement que je suis tombé sur votre article, il y a quelques mois, car il m’a permis de me remettre en cause sur mon besoin de quelques verres au quotidien mais largement supérieur à une toxicité normale et surtout perturbant sur ma médication lourde et devenue maintenant légère.
    Vous avez été pour moi par votre rédaction un déclic qui m’a stimulé pour retrouver un espoir dans l’avenir et pour relativiser.
    Merci beaucoup et je médite quand je suis aux commandes de mon hélicoptère.
    Grâce à vous, je suis zen. Soyez en informée car je n’aurais pas le courage de vous le dire de vive voix.
    J’aime beaucoup votre approche rédactionnelle.
    Respect

    J'aime

  2. Sylvie, Cavaillon 8 avril 2014 à 23 h 38 min Reply

    Bonjour Docteur,
    Celà fait trois mois que j’ai lu votre article et je l’ai mis en application en remplaçant le vin par myrtilles et cranberries.
    Vous m’avez convaincue de me sortir de cet alcool destructeur, et celà fonctionne.
    J’ai retrouvé un dynamisme qui m’avait quitté et une envie de m’en sortir.
    Mon visage est nettement moins boursouflé et ma peau moins rougeaude.
    Comme quoi devenir adepte de votre blog est formidablement positif.
    Merci pour tous ces articles qui permettent de réfléchir et d’avoir un abord positif de la vie.
    Merci de publier encore et encore.
    Très cordialement

    J'aime

  3. Raymond, Limoges 21 décembre 2013 à 22 h 23 min Reply

    Merci pour votre article qui a déclenché une prise de conscience de modération durable.
    Étant chauffeur routier, je me dois de garder absolument mon permis pour ne pas se retrouver en immense difficulté. Vous avez trouvé les bons mots et je vous en sais gré.

    J'aime

  4. Georges, Castelnau de Médoc 1 novembre 2013 à 14 h 54 min Reply

    Quand on est dépressif on a toujours tendance à vider les bouteilles. Alors s’arrêter à un verre deux fois par jour, c’est difficile. Surtout quand on est viticulteur….

    J'aime

  5. François, Quincy sous Sénart 26 septembre 2013 à 15 h 24 min Reply

    Oh OUI avec cette présidence humiliante pour la France, mon verre de vin quotidien devient indispensable car ma feuille d’impôts épuise toutes mes envies d’achats.
    À quoi bon travailler plus quand on est fiscalement assommé…..

    J'aime

  6. Hélène, Troyes 24 septembre 2013 à 11 h 20 min Reply

    Attention à la potomanie !!!!

    J'aime

  7. Serge, Romainville 19 septembre 2013 à 0 h 31 min Reply

    Par cette époque de crise majeure, on est vulnérable et un peu dépressif. Il est vrai qu’un verre de vin est une douceur méritée. Mais il faut rester raisonnable et attendre le retour de la croissance avec sérénité. Mais la confiance ne peut revenir que si nos médias arrêtent de prendre les syndicalistes pour des experts et n’aillent pas à la soupe des ministères. Qu’ils nous montrent les entreprises qui progressent et non les multiples canards boiteux qui ne fonctionnent qu’avec les abandons de créances.
    Nos vins sont pour la plupart de bonne qualité. Merci aux bourgognes, bordeaux, Alsace, Cahors, beaujolais et vins du Rhône.

    J'aime

  8. Véronique, Biot 16 septembre 2013 à 18 h 07 min Reply

    Je ne peux me passer d’un petit verre de vin rouge à chaque repas. C’est ma joie de vivre comme celle de mon mari, surtout que lui est souffleur de verre et il doit avoir un cerveau et un coeur qui fonctionnent parfaitement. Il est toujours près du four à 900° et il se déshydrate rapidement.
    Merci pour votre article qui nous a bien intéressés.

    J'aime

  9. Scarlett, Gordes 15 septembre 2013 à 15 h 38 min Reply

    Avec une consommation de 2 verres par jour, c’est à dire 10 centilitres à chaque repas, TOUT VA BIEN.
    Je suis en dessous de votre estimation malgré un petit apéritif du dimanche.
    Merci pour votre information objective.

    J'aime

  10. Bernard, Paris 8 septembre 2013 à 15 h 17 min Reply

    Depuis 2012, bon nombre de mes amis dépriment avec l’arrivée des avis d’imposition en 2013. Et on se demande où passent toutes ces nouvelles recettes. Je crois que l’alcoolisme progresse à grande vitesse en France par cette augmentation DRAMATIQUE de la pauvreté. Les banques alimentaires sont de plus en plus dépourvues car les subventions sont fortement à la baisse et les hypers marchés plus performants sur leur gestion des denrées alimentaires fragiles. Conjuguée avec les répartitions de l’Union Européenne dont les volumes ont été fortement réduits.
    Alors la dépression peut être mieux éloignée si la modération est observée. Il est clair que les angoisses sont aussi amenuisées par l’accompagnement avec des anti dépresseurs….
    Votre article nous sensibilise à redevenir optimiste et à calmer nos excès alcooliques.
    Le manque de vision et de gestion saine des élus majoritaires font que le nombre de dépressifs augmente exponientiellement mois après mois. La France dépressive est en marche, la jalousie et la haine entretenue nous conduit à des potentielles violences incontrôlables…. La fracture est de plus en plus visible même dans notre diplomatie.
    Alors avec un seul verre par repas et pas plus, remettra la lucidité à bon nombre de Français pour retrouver une nouvelle équipe qui saura retrouver l’exemple du dynamisme de 1969 à 1974.
    On a besoin de réflexion des intellectuels et non plus de nos journalistes incultes.

    J'aime

  11. Josée, Québec 7 septembre 2013 à 20 h 17 min Reply

    Excellente démonstration, je vous félicite chaleureusement. On adore les bons vins Français.

    J'aime

  12. Raymond, Bandol 6 septembre 2013 à 22 h 56 min Reply

    Boire un petit coup c’est agréable mais il ne faut pas rouler dessous la table…. Un verre par jour est suffisant et salutaire. Mais il faut surtout boire un vin de qualité. Tout vin médiocre est à fuir.

    J'aime

  13. Anne Catherine, Nuits Saint Georges 6 septembre 2013 à 16 h 43 min Reply

    Merci pour cet article qui démontre le besoin d’un verre de vin par jour. Mais voilà, c’est tellement bon pour la santé que certaines et certains dépassent largement cette quantité.
    Personnellement je suis habituée à la qualité et surtout pas à la quantité et je me porte bien.
    J’alterne vin de Bourgogne et vins du Bordelais. Quelquefois Cahors ou Madiran. Et mon vieillissement semble totalement stabilisé malgré mes 88 ans. Cela est peut être aussi dû à l’unique et modéré Porto dominical.

    J'aime

    • blogdermatologue 7 septembre 2013 à 15 h 06 min Reply

      Bonjour
      Jeanne calmant buvait régulièrement son petit porto !
      Mais le resveratrol est surtout présent dans le vin rouge 😉

      J'aime

      • Georgina, Deauville 10 septembre 2013 à 14 h 23 min

        Il s’agit bien de Jeanne Calment qui a signé son viager à 90 ans et dont le notaire bénéficiaire est décédé avant la doyenne des Français à plus de 122 ans.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :