Archives du 7 novembre 2013

Les Pringles (et autres chips) contiendraient un produit cancérigène

Un ingrédient cancérigène se cacherait dans les Pringles ou tout autre chips.

Les Pringles sont considérés comme des chips de pomme de terre croustillantes ou plutôt des chips « au goût » de pomme de terre que l’on grignote à l’apéritif et qui sont proposées en plusieurs saveurs.
Or, selon les dires du site Healthy Life, leur fabrication serait inquiétante et elles contiendraient un produit chimique cancérigène.

Selon Healthy Life, ces chips de pomme de terre ont l’apparence de chips, le goût des chips à la pomme de terre mais n’en auraient que l’air !
Le plus terrible d’après Healthy Life est l’affirmation de l’entreprise Pringles qui a dit un jour que la « contenance en pommes de terre de leurs chips était tellement faible que techniquement on ne pouvait pas parler de chips de pommes de terre ».

Mais alors que contiennent les Pringles ?

« Le processus commence avec une bouillie de riz, de blé, de maïs et de flocons de pommes de terre qui sont pressés. La substance pâteuse obtenue est ensuite déployée sur une feuille ultra-mince et coupée », détaillait le site io9 en 2011.

Mais le plus dangereux et le plus grave, c’est que les Pringles contiendraient de l’acrylamide.
« L’acrylamide est un produit chimique cancérigène et même neurotoxique, qui résulte de la cuisson à de très hautes températures d’aliments riches en glucides et surtout lorsque ceux ci sont cuisinés frits, rôtis ou toastés.
Les plus dangereux résultent d’ailleurs des chips et des frites.
En fait, beaucoup d’aliments cuits à des températures supérieures à 100°C peuvent donc contenir de l’acrylamide.

Il faut savoir que le produit chimique se forme quand des aliments sont cuits à une température suffisante pour produire une surface plutôt sèche et de couleur jaune/marron », indique Healthy Life.

Pour avoir une idée sur la dangerosité de ce composant, le site Healthy Life donne la comparaison suivante : aux Etats-Unis, la limite légale d’acrylamide dans l’eau est d’environ 0,12 microgramme pour un verre d’eau de 20 centilitres.
Une portion de frites quant à elle contient 60 microgrammes d’acrylamide, soit 500 fois la limite autorisée.

Cependant, les chips cuisinées au four pourraient même être pires que les chips frites, selon les données de la Food and Drug Administration des Etats-Unis.

Mais ce n’est pas le seul composant à risque : en effet, un rapport européen publié en 2007 a déjà démontré que la cuisson à haute température produit environ 800 composants dont 52 potentiellement cancérigènes.

Docteur DENJEAN qui préfère définitivement les petits légumes crus plutôt que les chips…

20131107-021927.jpg

%d blogueurs aiment cette page :