Les gels anti bactériens sont ils inoffensifs?


Les autorités sanitaires américaines ont demandé aux fabricants de gel antibactérien de démontrer que leurs produits de désinfection sont réellement efficaces et surtout sans danger.

En effet, certaines études récentes ont suggéré qu’il pouvait y avoir des dangers pour notre santé.

La FDA, qui est l’Agence américaine des produits alimentaires et pharmaceutiques, a décidé d’édicter de nouvelles règles aux fabricants de gel anti bactérien.
Ils se verront peut-être obligés de modifier la formule de leurs antibactériens ou bien l’étiquetage pour pouvoir rester sur le marché.
Cette décision ne concerne cependant pas les gels antibactériens utilisés chez les médecins et en milieu hospitalier dont l’usage est différent.
Cette étude fait l’objet d’une période de consultation publique de 180 jours avant d’entrer éventuellement en vigueur.

La FDA estime qu’«il n’existe à ce jour aucune preuve qu’ils soient plus efficaces que les savons ordinaires».

Et comme le rappelle la FDA, des études récentes semblent démontrer qu’un usage régulier et prolongé de certains agents contenus dans les gels anti bacteriens pourraient déclencher une résistance bactérienne ou même provoquer des dérèglements hormonaux.
Ces agents anti bacteriens incriminés sont le triclosan et le triclocarban.

Pourtant, des millions de consommateurs utilisent ces gels depuis quelques années :
«Les savons antibactériens et d’autres produits similaires sont très fréquemment utilisés dans chaque foyer, sur le lieu de travail, à l’école et dans des lieux publics où les risques d’infection sont relativement bas», a souligné le Docteur Janet Woodcock, directrice du centre de recherche et d’évaluation des médicaments de la FDA.
De plus, elle a expliqué que « du fait de cette exposition très importante aux agents qui se trouvent dans les savons antibactériens, nous pensons que leur bienfait doit être clairement établi par rapport à tous les risques potentiels ».

Il est vrai que le lavage des mains méthodique avec un bon savon reste le plus sûr moyen de se débarrasser d’un maximum de germes.
En 2009 d’ailleurs, lors de l’arrivée du virus de la grippe H1N1, l’Agence de sécurité du médicament (Afssaps) avait donné des recommandations pour l’utilisation des gels de désinfection.
Elle demandait «de privilégier le lavage des mains lorsqu’un point d’eau potable est disponible. Et d’utiliser des solutions et gels hydro-alcooliques en l’absence de point d’eau disponible».

De plus, après évaluation, l’Afssaps recommandait de privilégier les produits hydro-alcooliques présentés sous forme de solutions ou de gels testés selon la norme NF EN 14476.
Cette information doit figurer explicitement sur l’étiquetage.
En l’absence de référence à cette norme, sont également recommandés les produits à base d’alcool éthylique (ou éthanol) ou d’alcool propylique (propane-1-ol ou n-propanol) ou d’alcool isopropylique (propane-2-ol ou isopropanol) dont la concentration optimale est comprise entre 60% et 70%.

La concentration en alcool doit figurer visiblement sur l’étiquetage, rappelait l’AFSSAPS.
De même, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) à spécifié que l’hygiène des mains par friction hydro-alcoolique est certes plus rapide et plus efficace mais bien moins tolérée qu’un lavage avec de l’eau et un savon antiseptique car l’alcool est finalement très irritant pour la peau.
L’OMS ajoute : «Elle permet néanmoins d’améliorer l’observance par les usagers et leur permet de respecter les recommandations relatives aux bonnes pratiques d’hygiène».

En conclusion, comme je l’ai déjà abordé, il faut toujours se laver régulièrement les mains mais surtout ne pas hésiter à se désinfecter avec un gel hydro alcoolique si on n’a pas d’eau à sa portée comme dans les transports par exemple qui ne sont vraiment pas un modèle de propreté exemplaire.

Docteur DENJEAN qui n’oublie jamais dans son sac un petit flacon avec du gel désinfectant aux normes de l’afssaps.

20131219-145522.jpg

Tagué:, , , , , , , , ,

9 réflexions sur “Les gels anti bactériens sont ils inoffensifs?

  1. Marie Sylvie, Marseille 2 juin 2015 à 22 h 59 min Reply

    Merci pour votre article de prévention. Il est vrai que la multitude de microbes font que notre vigiligance doit être en éveil. Je vais accroître le nombre de lavages des mains tout au long de la journée.

    Aimé par 1 personne

  2. Nicole, Neuilly sur Seine 5 mai 2015 à 22 h 19 min Reply

    Adepte des transports en commun, je fais très attention à ne pas trop toucher mes lèvres ou mon visage tellement cet environnement est particulièrement abondant en microbes de toutes les espèces. C’est pourquoi j’ai toujours mon flacon de gel antibactérien pour me protéger sitôt sortie des transports.
    Merci Docteur DENJEAN de me rappeler sur l’utilisation intensive. À cet effet, je me modére maintenant.
    Tous mes compliments admiratifs pour la qualité et mon grand intérêt vis à vis de vos articles. Continuez à me passionner et j’attends avec avidité les prochains car ils arrivent automatiquement vu que je fais partie de vos followers attentionnés.
    Avec toute ma considération respectueuse. Merci pour votre brassée de muguet.

    J'aime

  3. Christine, Saint Cloud 8 février 2015 à 18 h 40 min Reply

    Le gel est d’une efficacité redoutable et pourtant toutes les femmes ne savent pas que nos sacs à main sont un réel vecteur de maladies. Notamment quand on rentre de courses et que l’on s’en débarrasse où que se soit. C’est également le cas des paniers ou sacs à provisions, cabas, sacs de courses réutilisables. Toujours en contact avec mes mains, je les pose n’importe où et je les nettoie que très rarement, si bien qu’ils sont évidemment couverts de germes…. Ceux ci sont certainement vecteurs de contamination alimentaire, source de troubles digestifs comme les diarrhées.
    C’est pourquoi votre article à encore renforcé ma vigilance et la confirmation de l’utilisation de gel anti bactériens et de détergents.

    J'aime

  4. coraline 3 février 2015 à 11 h 16 min Reply

    lors des frictions des mains de manière répétée et intensive avec des gels hydro-alcooliques : le seul risque cutané provient de l’altération du film hydrolipidique de la peau qui entraîne un dessèchement puis une irritation des mains, avec possibilité d’érythèmes légers surtout avec l’isopropanol qui est plus irritant que l’éthanol : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=513

    J'aime

  5. Annastasia, Metz 7 septembre 2014 à 16 h 43 min Reply

    Sidérée bien sûr….. Sacré IPad….

    J'aime

  6. Annastasia, Metz 7 septembre 2014 à 16 h 41 min Reply

    Je suis sidéré de constater que très peu de personnes ont ce gel dans leurs déplacements.
    J’ai relayé votre article auprès de mes proches pour les obliger à se munir du précieux flacon contre toutes les attaques microbiennes que l’on peut rencontrer quotidiennement.
    Cela a été extrêmement efficace. Merci pour votre blog qui m’en fait chaud au cœur.

    J'aime

  7. Marie Joséphine, Vaucresson 16 février 2014 à 23 h 07 min Reply

    Personnellement je ne puis me passer de mon flacon de gel au quotidien. Je l’utilise dans bon nombre de situations microbiennes. J’ai interrogé bon nombre de personnes de mon entourage, très peu sont adeptes d’une hygiène répétée des mains. Et encore moins dans les lieux publics où les germes sont à foison. Portes, ascenseurs, transports en commun, bureaux, salles de spectacles, lieux sportifs, brasseries, etc… Tous ces lieux font que nous sommes dépendants de futurs désagréments gastriques…. Alors je suis toujours adepte de mon gel anti bactériens dont je contrôle le niveau chaque matin.

    J'aime

  8. Élisabeth, Garches 20 décembre 2013 à 23 h 03 min Reply

    En avion, au restaurant, chez le coiffeur, au bureau, chez les amis, au brunch….
    J’ai toujours ma petite bouteille de gel anti bactérien en action. Tout au moins au début…
    Et je n’ai plus d’angoisse envers les bactéries.

    J'aime

  9. Marlène, Buzenval 19 décembre 2013 à 15 h 07 min Reply

    Concernant l’usage avec mes enfants, je m’assure toujours que l’alcool soit complètement évaporé en frottant les mains de mes enfants jusqu’à qu’elles soient sèches. Une supervision est indispensable pour éviter que le gel ne soit ingéré ou qu’il n’entre en contact avec leurs yeux. Par contre c’est d’une efficacité étonnante pour leur éducation.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :