Les bienfaits des algues alimentaires et leurs propriétés


L’algue est le premier végétal apparu sur terre il y a 3 ou 4 millions d’années. Elles sont depuis toujours consommées abondamment en Asie.
Il existe plus de 100 000 espèces dans le monde.

En France, les algues ont longtemps souffert de la confusion avec les algues vertes, qui parfois polluent le littoral, mais elles semblent peu à peu s’imposer dans notre pays.

15 millions de tonnes d’algues sont produites chaque année dans le monde et 75% se retrouvent dans notre alimentation, principalement en Asie.
Cependant 800 à 1000 tonnes sont récoltées annuellement en France et quatorze algues alimentaires seulement sont autorisées à la vente en France.

Des études épidémiologiques menées au Japon montrent qu’une consommation régulière d’algues semble coïncider avec une plus faible incidence du cancer du sein, du côlon et de la prostate.

Le Docteur David Servan-Schreiber, Neuropsychiatre décédé en juillet 2011, avait mis en valeur comme anticancer les algues, crues ou cuites, car elles possèdent de grandes qualités nutritionnelles. Connu pour ses recherches pour l’interaction entre l’alimentation et le cancer, il a personnellement prolongé sa vie d’environ 19 ans grâce à sa lutte continuelle sur son cancer cérébral en adoptant une alimentation saine ciblant l’immunité.

Vous l’aurez donc compris, les algues alimentaires sont extrêmement bénéfiques pour notre santé.

Peu caloriques car de faible teneur en lipides, riches en fibres, contenant des glucides en grande partie non assimilables par l’organisme humain, les algues sont riches en acides aminés essentiels, en minéraux, en oligo-éléments et en vitamines.
Les algues sont, en particulier, riches en calcium, fer, iode et magnésium.

« L’algue peut être une alternative aux produits laitiers pour les personnes souffrant d’excès de cholestérol, en raison de leur teneur en calcium », explique Hélène Marfaing (Chef de projet agroalimentaire au CEVA, Centre d’Etude et de Valorisation des Algues).
En effet les algues sont trois à cinq fois plus riches en calcium que le lait !

Les algues sont aussi riches en vitamines A, B1, B2, B3, B6, B12, C, E et K.

Par ailleurs, les algues sont effectivement riches en protéines surtout la spiruline, ce qui en fait un bon substitut aux protéines animales.

En consommant des algues régulièrement et en alternant les diverses variétés existantes, on profite d’un cocktail de vitamines naturelles particulièrement assimilables.

De plus, les algues sont une source riche en antioxydants, contribuant à lutter contre les infections, à protéger le système Cardio vasculaire, à freiner le vieillissement et même le développement de cellules cancéreuses.

Des études faites in vitro ont démontré que différentes algues (ou leurs composés) avaient la capacité de contrer le développement de tumeurs mammaires chez l’animal et d’induire la mort de certaines cellules cancéreuses.
Les algues, en effet ont tendance à s’opposer aux œstrogènes et pourraient donc constituer une protection contre les cancers hormonodépendants comme ceux du sein ou de la prostate.

On trouve en particulier des caroténoïdes, présents aussi dans certains fruits et légumes, la lutéine et la zéaxanthine (utiles dans la prévention de la DMLA) mais aussi et surtout de la fucoxanthine et de la phycoérythrine qui n’existent que dans les algues (en particulier dans le wakamé et le kombu).
David Servan-Schreiber estimait que la fucoxanthine est un antioxydant « efficace pour empêcher la croissance des cellules cancéreuses de la prostate ».

Par ailleurs, la phycoerythrine serait d’après plusieurs études, « utile dans la prévention ou le traitement de maladies dégénératives ».

C’est aussi une aide aussi pour lutter contre les infections et contre le vieillissement.

Les algues peuvent se consommer de différentes façons : séchées, saupoudrées sous forme de paillettes, émincées, en tartare (un vrai délice).

Les algues sont des aides culinaires, tout comme les épices et les aromates, et la présentation en paillettes à saupoudrer sur les plats, salades, potages, plats divers est bien utile.

Ce peut être aussi un légume d’accompagnement avec des crudités ou cuisinées sautées à la poêle comme garniture de poissons, de coquillages.
Par exemple, une poêlée d’haricots verts de la mer accompagne très bien un poisson.

Les algues utilisées pour la cuisson ont de plus un effet anti flatulences !
Ajoutées aux légumineuses ou aux féculents dans l’eau de cuisson, les algues ont la propriété non seulement de réduire le temps de cuisson, mais aussi de les rendre plus digestes tout en raffinant leur goût et leur texture.
D’ailleurs, j’en rajoute toujours dans mes eaux de cuisson…

Mais plus on avance dans la recherche sur le milieu marin, plus on découvre des propriétés surprenantes aux algues.

Catherine BOYEN, Directrice du laboratoire “Végétaux marins et biomolécules” au CNRS, explique au sujet des algues et des polysaccarides qu’elles contiennent :

«Certaines sont par exemple de vraies usines à polysaccharides. Ces sucres, que l’on ne trouve nulle part ailleurs, sont utilisés depuis longtemps comme gélifiants ou épaississants dans les industries agroalimentaire et cosmétique».

Je rappelle que l’agar agar est un gélifiant issu de petites algues rouges et qui est tout de même plus sain que la gélatine d’origine animale !

D’autre part, certains de ces sucres peuvent protéger les plantes cultivées contre les agents pathogènes. Catherine BOYEN déclare que «Traditionnellement, les agriculteurs bretons utilisent du goémon (mélange d’algues) comme engrais et ils ont observé que leurs légumes étaient souvent moins parasités.
On a finalement découvert que c’étaient les sucres des algues qui stimulaient les défenses des plantes et on a mis au point, avec la société Goëmar, un produit phytosanitaire à partir de ces molécules».

Consommer des algues nous reminéralisent, stimulent notre métabolisme et nos défenses naturelles et surtout nous aident à lutter contre le vieillissement et le cancer…
Nous devons donc apprendre à aimer les algues et à les introduire dans nos menus, au même titre que les condiments.

Par contre, si vous introduisez les algues dans votre alimentation, allez y progressivement pour que votre organisme s’adapte car elles peuvent parfois avoir un effet laxatif.

Autre précaution :

Les algues contiennent de grandes quantités de vitamine K, nécessaire entre autres à la coagulation du sang.
Donc, les personnes qui prennent des médicaments anticoagulants doivent en tenir compte et voir avec leur médecin traitant les sources alimentaires de vitamine K pour avoir un apport quotidien le plus stable possible (voir mon article du 18 septembre 2013).

Docteur DENJEAN qui utilise quotidiennement les algues et qui se régale…

20140105-132323.jpg

Tagué:, , , , , , , ,

18 réflexions sur “Les bienfaits des algues alimentaires et leurs propriétés

  1. Shadia 30 juin 2014 à 11 h 32 min Reply

    J’ai remarqué que je n’ai plus envie de manger de la viande rouge quand je prends des algues.

    J'aime

  2. Marie Honorine, La Fresnaye sur Chédouet 3 avril 2014 à 21 h 00 min Reply

    Merci Docteur,
    Par votre article vous m’avez incitée à m’intéresser aux bienfaits des algues.
    Depuis ma condition physique s’est améliorée et depuis je fais profiter mon entourage de mes nouvelles connaissances sur les différents types d’algues marines.
    De tout coeur, merci de m’avoir fait accepter une alimentation pour laquelle je n’avais pas été initiée, ni rencontrée dans la restauration Française.

    J'aime

  3. Marcelin, Paris 29 mars 2014 à 23 h 24 min Reply

    Il est absolument indispensable de se nourrir d’aliments à base d’algues.
    Ce n’est pas encore sous le contrôle des laboratoires de l’alimentation de masse.

    J'aime

  4. Anastasia, Chaville 13 mars 2014 à 23 h 27 min Reply

    Extraites de l’eau par des pêcheurs à pied lorsque les grandes marées se retirent, les algues sont salées ou déshydratées pour être exploitées.
    Elles sont classées par couleurs : bleues comme la spiruline, brunes comme le varech, rouges comme la mousse Irlandaise et verte comme la laitue de mer.
    Pour notre plus grand confort, elles regorgent à elles quatre d’une multitude de propriétés bienfaisantes : antalgiques, revitalisantes, détoxifiantes, amincissantes…
    C’est pourquoi je suis fan des algues et de ses bienfaits.

    J'aime

  5. Marina, Meudon la Forêt 13 mars 2014 à 18 h 05 min Reply

    Pour les adeptes d’une alimentation saine, pour les sportifs qui souhaitent un complément alimentaire revitalisant, pour les personnes qui entament un régime amaigrissant ou une cure thermale, pour tous ceux qui prennent soin de leur visage et de leur peau.
    En bref, pour tous les adeptes du développement durable !

    J'aime

  6. Kiyohiko, PARIS 25 février 2014 à 1 h 04 min Reply

    Tous les adeptes de cuisine japonaise et de sushi connaissent le nori, ingrédient indispensable dans la préparation des makis.
    Si l’idée de manger des algues ne vous semble pas appétissante, sachez que les magasins diététique les commercialisent sous des formes prêtes à l’emploi, comme des paillettes à saupoudrer sur les salades.
    Par ailleurs, vous avez sans doute déjà mangé des algues sans le savoir car tous les additifs alimentaires de E 401 à E 407 sont des extraits d’algues : émulsifiants, épaississants ou stabilisants.
    On les trouve par exemple dans les glaces, les flans et les crèmes desserts, sous le nom de carraghénanes ou agar-agar où elles sont utilisées comme gélifiant.

    J'aime

  7. Carboni Patricia 24 février 2014 à 18 h 09 min Reply

    Je connais une association en Bretagne qui informe sur les algues alimentaires et de surcroît, propose des algues bio déshydratées d’excellente qualité.

    J'aime

    • blogdermatologue 25 février 2014 à 0 h 39 min Reply

      Merci
      Par souci de ne faire aucune pub j’ai retiré les coordonnées car d’autres sites vendent des algues bio sur internet

      J'aime

      • Carboni Patricia 25 février 2014 à 11 h 06 min

        Oui, je comprend très bien. Pas de souci !

        J'aime

  8. Jeanne, Nevers 13 février 2014 à 0 h 40 min Reply

    Vraies bombes de vitamines, de minéraux et d’oligo-éléments (de 6% à 34%), les algues présentent des pics de substances nutritives très recherchées sous leur forme naturelle : certaines ont des teneurs en calcium de 8 à 14 fois égales à celle du lait et sont largement pourvues de potassium et de magnésium qui aident à son assimilation, tout en étant dépourvues de graisses.
    Les allergies aux produits lactés sont de plus en plus fréquentes. Je constate de façon répétée depuis 12 ans que l’introduction des légumes de mer dans l’alimentation diminue en douceur et progressivement l’attirance pour les produits laitiers. Les algues sont des aliments “à réaction alcaline” et pour les personnes souffrant d’un excès de cholestérol, le phosphore des algues remplace avantageusement celui du fromage.
    L’avantage est double pour notre vie de sédentaires : diminution de la consommation de graisses, repos des organes d’élimination et regain d’énergie pour la digestion.

    J'aime

  9. Yoann, Vitré 15 janvier 2014 à 22 h 49 min Reply

    De nos jours, seulement 12 espèces sont autorisées à la consommation en France. Parmi elles, notons surtout la laitue de mer, le haricot de mer, la dulse, ou encore la porphyra (dont les japonais sont très friands pour leurs sushis !).
    Riches en goût, elles sont à elles seules un aliment santé à tester et re-tester ! De quoi égayer mes assiettes, et leur donner une touche d’originalité !

    J'aime

  10. moroy Beatrice 5 janvier 2014 à 19 h 19 min Reply

    bonjour merci pour ce merveilleux article, qui donne envie de manger une nourriture saine. Une petite question ou trouve t’on ces algues ? dans toutes les surfaces ? merci de votre réponse et je vous souhaite une merveilleuse année 2014

    J'aime

    • blogdermatologue 6 janvier 2014 à 22 h 58 min Reply

      On trouve les algues dans tous les magasins bio.
      En lamelles mais aussi en paillettes que je saupoudre un peu dans tout.
      En Vendée, vous avez sûrement des magasins bio…
      Sinon sur internet.

      J'aime

  11. Pierre Alexandre, Biarritz 5 janvier 2014 à 18 h 44 min Reply

    L’Agar-Agar (E406 à partir d’algues marines rouges de la famille des Rhodophycées), utilisé pour la gélification ne présente à mon avis personnel que des bienfaits. C’est un gélifiant naturel extrêmement puissant, 8 fois plus efficace que la gélatine animale (à base d’extrait d’os de veau, bœuf ou porc). Riche en fer, en calcium et en phosphore, il sert également de régulateur intestinal et surtout facilite la digestion. Une fois ingéré, son volume augmente. Il forme un gel qui absorbe les sucres, les graisses et les toxines et ensuite il s’élimine directement car il n’est pas stocké par l’organisme. Le gonflement dont il est responsable procure rapidement une situation de satiété, ainsi il retarde la sensation de faim et il fait normalement baisser le nombre de calories consommées. Ingéré 25 minutes avant le repas, une cuillère à café dans une tasse de thé, l’estomac est déjà au travail. Les vertus de l’agar-agar sont à l’origine d’un régime très suivi au Japon : le régime Kanten.
    En ce qui concerne les éventuels dangers, il n’en présente pas vraiment. Il ne se digère pas et disparaît tel quel, avec les graisses et les sucres récupérés. Toutefois consommer en trop grande quantité de l’agar-agar a un effet laxatif et cela provoque des ballonnements et certaines flatulences. Il est recommandé de ne pas dépasser plus de 4 grammes par jour. Par contre il peut provoquer des allergies ou des dégâts sur la paroi intestinale des enfants.
    Quand on est soucieux de sa ligne, on adopte l’agar-agar avec le thé, café, bouillon, soupe, jus de citron, etc… consommé chaud. Il fige à partir de 40°.
    On peut aussi l’ajouter aux mousses au chocolat ou de fruits, glaces, gelées, flans, etc… ou pour la cuisine moléculaire.
    Respecter la dose classique : 2 grammes d’agar-agar pour 50 cl de liquide.
    Il est préférable d’acheter de l’agar-agar en magasin BIO…. En provenance du Pays Basque (Gélidium).

    J'aime

  12. Danièle, Sarlat 5 janvier 2014 à 16 h 13 min Reply

    Un merveilleux article Docteur DENJEAN, pour nous donner l’envie d’avoir envie.
    J’ai tellement peur d’attraper le cancer par notre environnement et par notre alimentation.

    J'aime

    • blogdermatologue 5 janvier 2014 à 17 h 20 min Reply

      Il faut en fait repenser complètement notre alimentation.
      Manger beaucoup de fruits et légumes
      Beaucoup de légumes verts et des jus de fruits et légumes ….
      Peu de viande
      Très peu
      Un peu plus de poisson
      Moi je m’inspire beaucoup du régime Okinawa

      J'aime

  13. Sébastien, Croissy sur Seine 5 janvier 2014 à 14 h 02 min Reply

    La spiruline est mon algue préférée pour ma recherche d’endurance à l’effort. Le fer et le beta-carotène qu’elle fournit favorisent l’oxygénation du sang, des cellules et des muscles et permet de prévenir ou de traiter les anémies. Son apport en protéines participe à l’entretien et à la prise de masse musculaire. Avec les oeufs elle accompagne donc tout bon programme de musculation.
    La spiruline est un aliment naturel non raffiné aux multiples bienfaits; en sport c’est un allié de premier choix dans la recherche d’une condition physique optimale. Dans un cadre plus sédentaire elle aide à garder la vitalité indispensable à la vie de tous les jours.
    La spiruline est une algue bleu-vert microscopique (0,2 à 0,3 mm de long) qui doit son nom à sa forme de spirale. Elle croît à l’état naturel dans des lacs des régions chaudes dont le sous-sol ou le terrain volcanique enrichissent les eaux de sels minéraux. Les micro-algues sont récoltées par aquaculture ou dans des étangs ou des lacs naturels contrôlés et sont commercialisées sous diverses formes comme complément alimentaire.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :