Une télévision dans la chambre donne des enfants obèses


Des scientifiques de l’Université de Dartmouth ont étudié le retentissement dans les foyers occidentaux de l’habitude de plus en plus fréquente d’installer une télévision dans la chambre des enfants.
Les résultats ont été publiés dans la revue JAMA Pediadrics.

Un sondage réalisé par téléphone en Grande-Bretagne a démontré que 60% des enfants de 10 à 14 ans possèdent une télévision dans leur chambre !

Les scientifiques ont donc analysé diverses données médicales et comportementales de 3055 enfants de cette tranche d’âge pour vérifier si en regardant la télévision dans leur chambre il y avait une incidence sur le poids.

Les résultats sont édifiants : les enfants ayant une télévision dans leur chambre présentent un surpoids par rapport aux autres.

Ainsi, leur indice de masse corporelle a augmenté d’un demi-point en deux ans et de 0,75 point en quatre ans par rapport aux autres enfants.

Selon les auteurs, cette pratique favorise la sédentarité et le manque de sommeil, deux facteurs associés à l’obésité.

À ce sujet, une étude britannique du Medical Research Council de l’Université de Londres a révélé « qu’à cause des écrans, seul un enfant sur deux pratique un exercice physique ».

En outre, le fait de passer du temps devant un écran perturbe la qualité et la durée du sommeil.

Or le manque de sommeil perturbe la zone du cerveau qui commande l’alimentation et la satiété et mal dormir ferait donc grossir.

Une autre étude américaine réalisée à l’Université de Californie a d’ailleurs démontré que «les aliments les plus caloriques étaient particulièrement recherchés par les personnes privées de sommeil d’où le lien entre le manque de sommeil, le gain de poids et l’obésité».

Autre facteur aggravant, les publicités alimentaires qui privilégient les jeunes comme cibles, en vantant les produits riches en calories.

Tout ceci est inquiétant car l’obésité entraîne à long terme de nombreuses pathologies.

Aux États-Unis, 8% des enfants âgés de 2 à 5 ans sont obèses.

En France, en 2012, l’obésité et le surpoids concernaient respectivement 3,5% et 4,5% des enfants, selon l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes).

Chaque année, l’obésité dans le monde entraîne le décès de plus de 3 millions de personnes tous âges confondus, en raison d’un diabète, d’une hypertension artérielle et bien d’autres pathologies liées au surpoids comme certains cancers.

L’OMS conseille d’ailleurs de pratiquer au moins 60 minutes d’activité par jour pour les enfants de 5 à 17 ans et au minimum 150 minutes d’exercice modéré par semaine pour les adultes.

Docteur DENJEAN qui, de plus en plus, remplace la télévision par un bon livre ou la rédaction d’un article sur son blog.

20140323-224405.jpg

Tagué:, , ,

10 réflexions sur “Une télévision dans la chambre donne des enfants obèses

  1. Edmée, Boulogne sur Mer 9 janvier 2015 à 19 h 46 min Reply

    Merci Docteur, Grâce à vous mes filles ont réellement compris que trop de télévision était synonyme de kilos en plus. Au collège, les nanas ne sont pas tendres sur le surpoids.
    Enfin votre message a fait le tour de bon nombre d’enfants/ Merci pour la pédagogie.

    J'aime

  2. Jacqueline, Vaucresson 11 novembre 2014 à 18 h 55 min Reply

    Docteur,
    À la lecture de votre article j’ai pris conscience que mes enfants avaient pris un certain nombre de kilos depuis la rentrée scolaire. Il est vrai qu’ils ont tous supprimé leur sport pour rester à la maison. Et j’ai eu le déclic car mes réserves de biscuits et chocolats subissaient aussi une hausse de consommation.
    Merci infiniment pour votre publication.

    J'aime

  3. Valérie Anne, PARIS 9° 30 août 2014 à 17 h 00 min Reply

    Voilà la génération des jeux vidéos et le constat de la régression collective sur la culture générale. Je suis toujours sidérée d’entendre « je ne peux pas savoir, je n’étais pas né…. ».
    L’envie d’apprendre semble être un objectif sur vraiment une très petite minorité d’enfants.
    Les programmes sur bon nombre de chaînes dédiées « jeunesse » sont affligeants de banalité et de préparation à l’absence de réflexion et de transmission du savoir.
    Sans parler des notions de valeurs… Tout est basé sur l’éphémère et sur un formatage d’anti créativité économique. Beaucoup trop de stéréotypes qui rendent les enfants dépendants et généralement très pessimistes.
    Je suis d’une génération où les classements permettaient de se surpasser. Notre motivation d’un bon classement était aussi la fierté de nos parents et de la famille.
    Actuellement l’on voit bien que l’orgueil a disparu pour la majorité des Français, de la scolarité à la retraite. La télévision est un moyen incontournable de démotivation pour la majorité des esprits.

    J'aime

  4. Helga, Houilles 5 août 2014 à 14 h 24 min Reply

    Plus les appartements sont petits et plus les postes de télévision sont multiples. De plus les jeux ont un téléviseur comme écran… Et le lit se transforme aussi en coin repas…
    C’est une des difficultés du 21° siècle et un des abandons de la vie de famille tous ensemble…

    J'aime

  5. Rodolphe, Gagny 2 juillet 2014 à 13 h 24 min Reply

    C’est le résultat de l’obésité sociale qui conduit au surpoids….
    Chips, mayonnaise, saucisses grasses, frites, dattes, bonbons, sucre….

    J'aime

    • Rencontre Obese 26 novembre 2015 à 15 h 27 min Reply

      Oui mais en même temps c’est vrai que la TV et les jeux vidéos etc… incitent nos jeunes à rester assis plutôt qu’à sortir bouger ! Parce que s’ils bougeaient autant que nous à l’époque, les frites et compagnies seraient vites éliminées.

      J'aime

  6. Olivia, Vaucresson 4 avril 2014 à 23 h 22 min Reply

    La télévision dans la chambre d’un enfant transforme la prise de connaissance par la futilité des programmes télévisés et des jeux vidéos.
    Si en plus il y est ajouté des produits sucrés ou salés, c’est encore plus catastrophique.
    Voilà pourquoi bon nombre d’enfants décrochent et ne sont plus pugnaces pour leur niveau de connaissances. Ils ne sont plus formés à l’exigence et à la volonté d’être incollable.
    C’est aussi pourquoi le niveau général baisse et que les élites sont de plus en plus en grande minorité.
    Merci d’avoir choisi de publier cet excellent article que j’ai montré à tous les adolescents de mon entourage.
    Et cela m’a permis de laisser mon commentaire expérimenté.

    J'aime

  7. Christine Mercieca 27 mars 2014 à 13 h 39 min Reply

    De plus, en s’inclinant face à l’autoritarisme du petit écran au lieu de la rivaliser avec efficacité, la communication entre enfants et parents est suspendue, les activités éducatives s’appauvrissent. Certains enfants autant que certains adultes statufiés devant la télévision dans leurs chambres respectives se privent ainsi d’instants précieux et magiques que le temps ne pourra rattraper. En grandissant, ils nous échappent et il sera malheureusement trop tard !

    J'aime

    • blogdermatologue 27 mars 2014 à 17 h 55 min Reply

      Je suis entièrement d’accord avec vous.
      Il perdent le partage si agréable que l’on peut avoir dans une famille ou entre amis.
      Cette génération montante vit dans le virtuel qui malheureusement est souvent violent.

      J'aime

  8. Géraldine, Chantilly 23 mars 2014 à 23 h 20 min Reply

    Bonsoir,
    Quand ma nièce, dans sa chambre, joue aux jeux vidéos elle se dépense sans compter.
    Par contre quand elle regarde un programme de télévision, elle grignote, grignote, grignote..
    On n’arrive pas à la raisonner car le fait de manger la tranquillise.
    Ses parents ont essayé de lui retirer cette télévision et y ont renoncé suite à une fugue.
    Pas facile de trouver la parade à cette cause d’obésité.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :