Archives du 24 juillet 2014

L’hélichryse ou immortelle bien utile en dermatologie

L’Hélichryse utilisée sous forme d’huile essentielle est inégalable en efficacité pour traiter les bleus et elle est aussi excellente pour la réparation cutanée, la cicatrisation et en outre utilisée comme antirides.

L’hélichryse, plus connue sous le nom d’immortelle, est une plante qui pousse en altitude à l’état sauvage essentiellement en Corse dans des parcelles cadastrées et en respectant les principes de développement durable.
On la trouve aussi en Sardaigne, voire en Croatie ou en Slovénie poussant toujours dans des conditions particulières.

C’est une plante vivace de 30 à 50 centimètres de haut présente sur le pourtour méditerranéen, caractérisée par des feuilles argentées en forme d’aiguilles avec une tige couverte d’un duvet, elle possède des petites fleurs jaune or et elle pousse par touffe sur les terrains sablonneux, rocailleux et son seul élément vital est le soleil.

L’immortelle est une plante médicinale déjà connue à l’époque gréco-romaine puisque Apollon, Dieu des arts, des guérisons et des purifications était représenté avec une tiare d’immortelles.

Son nom immortelle vient du fait que les fleurs, une fois séchées, se conservent très longtemps.
L’Helichrysum italicum fait partie des astéracées et les botanistes la considère comme la plante la plus évoluée du règne végétal.
Son nom vient du grec hélios, le soleil et la lumière et chrysos, l’or.
Italicum vient du latin ‘italicus’ car c’est en Italie qu’elle a été décrite pour la première fois.

La récolte doit se faire surtout en juin et juillet ce qui est le meilleur moment pour récupérer les substances que l’on veut extraire car la plante ne développe pas les mêmes composants selon la période de l’année.

Il faut 1 tonne minimum de sommités fleuries récoltées et séchées pour 1kg d’huile essentielle et encore dans les bonnes années.
L’huile essentielle est obtenue par distillation à la vapeur d’eau.
Une seule coupe est effectuée chaque année.

Ceci explique que l’huile essentielle d’hélichryse est assez chère car particulièrement rare et difficile à produire.
Mais elle est tellement efficace que quelques gouttes suffisent.
On recommande 6 gouttes au maximum par jour.
Il faut compter environ 25 euros pour un flacon de 5 millilitres et bien sur BIO.

L’huile essentielle d’immortelle a une odeur intense qui rappelle le maquis Corse.
Certains la perçoivent douce mais pour d’autres elle n’est pas perçue comme agréable.

Les principaux constituants donnent donc à l’hélychrise des propriétés à la fois anti-hématome et réparatrice cutanée.

On note essentiellement :
• Alpha-pinène : 1 à 2 %
• Acétate de néryle : > 30 %
• Alpa et gamma-curcumène : 20 à 25 %
• Italidiones : 5 à 10 %

L’huile essentielle d’hélichryse «fluidifie» le sang mais en même temps renforce les tissus.
Ce qui explique son efficacité remarquable pour traiter un hématome, une contusion (C’est la raison pour laquelle elle a été surnommée « huile du boxeur »), la couperose ou les varicosités en association avec les traitements lasers par exemple.

En outre, grâce aux esters contenus dans la plante, l’immortelle à des propriétés anti spasmodiques et est donc parfois utilisée pour le mal de dos, les courbatures et certaines douleurs, voire même pour le hoquet.

L’huile essentielle d’helichryse italienne est neurotoxique de par ses cétones donc il faut l’utiliser en très petite quantité.
Elle est contre indiquée pour les jeunes enfants et pendant la grossesse ni pendant l’allaitement.
Attention aussi en cas de traitement anti-coagulant puisque l’Hélichryse fluidifie le sang.
Une réaction de type allergique est bien entendu toujours possible. (Ne pas hésiter à faire un test dans le pli du coude ou derrière l’oreille avant l’utilisation répétée de cette huile essentielle).

Docteur DENJEAN qui utilise très souvent l’hélichryse en post injection surtout sur une peau fragile pour réduire d’éventuels hématomes.

20140724-095047-35447887.jpg

%d blogueurs aiment cette page :