La lucite estivale bénigne


C’est la plus fréquente des photo-dermatoses.
Elle atteint surtout les femmes jeunes, quelque soit le phototype.
L’éruption de la lucite estivale bénigne «ou LEB» survient dès le 2ème jour et est visible par de petits boutons rouges comme des piqûres d’orties, voire de cloques et elle survient dans les heures qui suivent l’exposition solaire.
La lucite estivale bénigne est due à l’action des UVA, et peut parfois aussi apparaître avec les UVA artificiels.
Cette éruption se localise sur les zones exposées au soleil et atteint principalement le décolleté, les épaules, les bras, parfois même les jambes.
Les démangeaisons sont intenses et font penser à celles provoquées par des orties et durent plusieurs jours, voire plus, si l’exposition persiste.
Le Dermatologue donne dans ce cas un traitement local à base de cortisone.
Pour les prochaines expositions, il est conseillé de prendre des compléments alimentaires riches en antioxydants, surtout en bêta-carotène. Il faut commencer le traitement au moins 15 jours avant de partir au soleil.
Il faudra habituer la peau aux rayons solaires et faire des expositions progressivement croissantes avec une forte protection solaire (indice 50).
Il faut être vigilant sur la prise médicamenteuse car de nombreux médicaments sont photo sensibilisants : pilule, certains antibiotiques surtout les cyclines prescrites dans l’acné, certains anti inflammatoires, les antidépresseurs, les hypocholestérolémiants.
Sans toutefois oublier certains diurétiques et certains traitements prescrits pour le cœur ou le diabète.
Et enfin certains médicaments anti cancéreux sont eux aussi photo sensibilisants.
Ne pas hésiter à demander à votre médecin, surtout en période estivale.
Si ces médicaments vous sont indispensables, protégez-vous avec des vêtements couvrants, de la crème écran total et promenez vous plutôt côté ombre et non côté soleil sans oublier les risques de réverbération à la plage, à la neige ou même derrière un pare brise ou une fenêtre.

Docteur DENJEAN qui est toujours en vigilance maximum contre les effets du soleil.

20140731-005623-3383543.jpg

Tagué:, , , ,

4 réflexions sur “La lucite estivale bénigne

  1. Wolfgang, Minaucourt le Mesnil lès Hurlus 5 août 2014 à 9 h 56 min Reply

    Une astuce pour faire passer les démangeaisons : la douche ! Une température agréable, un jet assez puissant et ensuite masser l’endroit atteint pendant au moins 10 minutes. L’effet est immédiat et le soin sans danger ! Cette pratique a été testée sur des enfants et des adultes, et a toujours fonctionné.

    J'aime

    • blogdermatologue 5 août 2014 à 13 h 58 min Reply

      Oui sauf pour ceux qui font de l’urticaire à l’eau sous la douche.

      J'aime

  2. Albert GUIGUI 31 juillet 2014 à 11 h 50 min Reply

    Merci de me retirer de votre liste de diffusion. 

    Albert GUIGUI

    J'aime

    • blogdermatologue 5 août 2014 à 5 h 54 min Reply

      Bonjour
      Je suis désolée mais avec wordpress je n’ai pas l’autorisation de supprimer un abonné qui s’est inscrit lui même.
      Seul l’abonné peut se desinscrire.
      Il suffit de cliquer sur le lien indiqué lorsque vous recevez une notification.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :