Le changement d’heure et ses répercussions


Voilà un mois que nous avons eu le passage à l’heure d’hiver qui nous a fait gagner une heure de sommeil en plus.

Le changement d’heure a été décidé après le choc pétrolier de 1973 afin d’économiser l’électricité, ce changement semble être devenu définitif, Pourtant de nombreux rapports, études et autres documents ont mis en avant les inconvénients avérés de l’heure d’été.

Puis un récent sondage révèle que seulement 19% de la population est favorable au changement d’heure, 54% sont contre et 27% sont indifférents et 59% estiment que le changement d’heure en effet n’induit pas les économies d’énergie pour lesquelles il a été mis en place.

En fait cette pratique a un impact néfaste sur le sommeil, l’alimentation et l’humeur.
Des études semble même démontrer une perturbation de la mélatonine, hormone régulant le sommeil, cette hormone est produite par le cerveau sous l’effet de l’obscurité.
Il faut en général une semaine minimum pour surmonter ce décalage.
Les chronobiologistes estiment que ce changement d’heure est nettement plus difficile à supporter que le «jet lag» dû à un voyage rapide à travers plusieurs fuseaux horaires.
Plus grave, des études récentes prouvent que le changement d’heure augmente le nombre d’infarctus de 5% dans la semaine suivant le décalage.

Pour se préparer au mieux, il est conseillé de retarder son heure de coucher les jours précédant le changement d’heure.

Les plus concernés par ce changement sont particulièrement les agriculteurs, car les animaux ont du mal à supporter ces décalages. Les vaches produiraient moins de lait et de moins bonne qualité.
Les enfants, les personnes âgées et les malades sont aussi très troublés.
Enfin, les travailleurs en extérieur sont exposés lors de la reprise après déjeuner, à 14h, au plus grand danger solaire : midi où le soleil est au zénith …

Le Docteur Marie-Françoise Vecchierini, médecin au Centre du sommeil de l’Hôtel-Dieu (Paris) conseille de se préparer la semaine précédente et elle affirme :
«N’hésitez pas ce week-end à dormir un peu plus. Mais pas trop non plus, pour ne pas risquer l’effet inverse et trop se décaler».
De plus, elle recommande la luminothérapie, à raison «d’un quart d’heure devant des lampes à lumière blanche ou bleue le matin pendant une semaine ou deux».

Docteur DENJEAN qui n’a jamais aimé l’adoption du changement d’heure malgré la reconduction, année après année.

IMG_0919.JPG

Tagué:, , , ,

4 réflexions sur “Le changement d’heure et ses répercussions

  1. Christiane, Saint Pierre de Cernières 29 octobre 2016 à 18 h 39 min Reply

    Une fois de plus, depuis la crise pétrolière entamée en 1973, nous changerons d’heure dans la nuit du 29 au 30 octobre. Depuis 1976, quatre décennies de changements d’horaires estivaux et hivernaux sans interruption. Quelle constante nationale !!!!
    Pourtant, selon une étude Française menée par le ministère de l’industrie et parue en 2010, le gain énergétique annuel serait dérisoire. Il serait amené à décroître encore dans les années à venir, visant atteindre la quasi-nullité. Tant d’efforts pour si peu d’effets. On est très loin de la théorie effet papillon « Le battement d’ailes d’un papillon au Brésil peut-il provoquer une tornade au Texas ? ».
    Malgré les controverses et critiques dénoncées relatives aux nombreux désagréments causés par ces changements d’horaires biannuels, le phénomène persiste et divise les populations. Selon un sondage Ooreka OpinionWay, seuls 17% des Français serait favorable au changement d’heure. Pour les 83% défavorables, il faudra faire avec, ou attendre un éventuel référendum sur cette question capitale.
    Sinon, pour tous, rendez vous à 2 heures du matin devant les pendules. Chacun pourra enfin s’écrier « Le changement c’est maintenant ! ».

    J'aime

  2. Nicole, Chamonix 23 mars 2015 à 1 h 27 min Reply

    Et cela va à nouveau être appliqué…… Cette année à la fin de cette semaine.
    Est ce réellement efficace pour notre économie chancelante ?

    J'aime

  3. Émmanuelle, Sisteron 27 novembre 2014 à 16 h 45 min Reply

    Docteur,
    Moi aussi je ne comprends pas l’insistance de pérenniser cette mesure.
    La crise et le manque de croissance ont largement amenuisé sa portée.
    Par contre j’ai une astuce pour mémoriser son application.
    En novembRE, je REcule d’une heure.
    En AVril, j’AVance d’une heure.

    Merci Docteur pour tous vos articles qui forcent à réfléchir sur notre quotidien.

    J'aime

  4. GILLET 24 novembre 2014 à 7 h 32 min Reply

    tout à fait d’accord ! malheureusement , nous sommes obligés de subir !!
    merci pout toutes vos mises au point si intéressantes .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :