le changement d’heure et ses conséquences 


Demain, dimanche 29 mars nous effectuons  le passage à l’heure d’été qui nous fait perdre une heure de sommeil. Le changement d’heure a été décidé après le choc pétrolier de 1973 afin d’économiser l’électricité, ce changement semble être devenu définitif, Pourtant de nombreux rapports, études et autres documents ont mis en avant les inconvénients avérés de l’heure d’été. Puis un récent sondage révèle que seulement 19% de la population est favorable au changement d’heure, 54% sont contre et 27% sont indifférents et 59% estiment que le changement d’heure en effet n’induit pas les économies d’énergie pour lesquelles il a été mis en place. En fait cette pratique a un impact néfaste sur le sommeil, l’alimentation et l’humeur. Des études semble même démontrer une perturbation de la mélatonine, hormone régulant le sommeil, cette hormone est produite par le cerveau sous l’effet de l’obscurité. Il faut en général une semaine minimum pour surmonter ce décalage. Les chronobiologistes estiment que ce changement d’heure est nettement plus difficile à supporter que le «jet lag» dû à un voyage rapide à travers plusieurs fuseaux horaires. Plus grave, des études récentes prouvent que le changement d’heure augmente le nombre d’infarctus de 5% dans la semaine suivant le décalage. Pour se préparer au mieux, il est conseillé de retarder son heure de coucher les jours précédant le changement d’heure. Les plus concernés par ce changement sont particulièrement les agriculteurs, car les animaux ont du mal à supporter ces décalages. Les vaches produiraient moins de lait et de moins bonne qualité. Les enfants, les personnes âgées et les malades sont aussi très troublés. Enfin, les travailleurs en extérieur sont exposés lors de la reprise après déjeuner, à 14h, au plus grand danger solaire : midi où le soleil est au zénith … Le Docteur Marie-Françoise Vecchierini, médecin au Centre du sommeil de l’Hôtel-Dieu (Paris) conseille de se préparer la semaine précédente et elle affirme : «N’hésitez pas ce week-end à dormir un peu plus. Mais pas trop non plus, pour ne pas risquer l’effet inverse et trop se décaler». De plus, elle recommande la luminothérapie, à raison «d’un quart d’heure devant des lampes à lumière blanche ou bleue le matin pendant une semaine ou deux». Docteur DENJEAN qui n’a jamais aimé l’adoption du changement d’heure malgré la reconduction, année après année.

IMG_0919.JPG

Tagué:, ,

7 réflexions sur “le changement d’heure et ses conséquences 

  1. Ombeline, Sennevoy le Haut 21 mars 2016 à 20 h 26 min Reply

    Le passage à l’heure d’été se fera dans la nuit du samedi 26 mars au dimanche 27 mars 2016. La montre est avancée d’une heure : à 2 heures du matin, il sera donc 3 heures. Dans les faits, le passage à l’heure d’été fait perdre une heure de sommeil et décale de deux heures l’heure légale par rapport au soleil. Chaque année, le changement a effectivement lieu le dernier dimanche de mars.
    Pour le futur passage à l’heure d’hiver, il nous faudra attendre la nuit du samedi 29 octobre au dimanche 30 octobre 2016 afin de retarder d’une heure.
    Origine du changement d’heure
    Le Royaume-Uni et l’Irlande ont été les premiers pays à avoir adopté cette mesure lors de la Première Guerre mondiale1. La première mise en place du passage à l’heure d’été en France date de 1916 dans un but d’économie d’énergie grâce à une heure d’ensoleillement naturel de plus le soir. Ce système a été abandonné en 1945.
    La seconde instauration du changement d’heure en France date de 1975 après le choc pétrolier de 1973-1974. L’objectif principal était une nouvelle fois la réalisation d’économies d’énergie et ainsi réduire les éclairages artificiels afin de profiter davantage des heures d’ensoleillement.
    En 1998, l’ensemble des pays de l’Union Européenne ont mis en place le changement d’heure afin de faciliter les échanges1. Une directive a été prise en 2001 en vue d’une harmonisation complète.
    De réelles économies d’énergie ?
    L’Ademe (l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise des Énergies) indique dans une étude réalisée en 2010 que le changement d’heure a permis d’économiser 440 GWh en matière d’éclairage pour l’année 2009, ce qui équivaut à la consommation annuelle en lumière de 800.000 ménages. De plus, elle met en avant une réduction de 44.000 tonnes d’émissions de CO2 et projette pour l’année 2030 une baisse des émissions qui se situerait entre 70.000 et 100.000 tonnes de CO2.
    Certains militants défavorables au changement d’heure mettent en évidence non seulement des contraintes au niveau de la santé, de l’agriculture ou encore de la sécurité routière mais aussi le fait que les économies d’énergie effectuées grâce au changement d’heure sont minimes et difficilement mesurables. Selon l’association la Méridienne qui œuvre pour la fin du changement d’heure, les 440 GWh économisés ne représentent que 0.1% des 513.000 GWh consommés dans l’année. Aussi, l’heure gagnée le matin serait perdue le soir.
    L’Ademe indique dans son rapport que les économies en matière de performances thermiques ne peuvent être mesurées correctement. Aussi, la plus fréquente utilisation de lampes à basse consommation cause chaque année une baisse de cette économie d’énergie. Et qu’à l’inverse, l’utilisation massive d’appareils comme les tablettes ou les téléphones portables augmente la consommation globale de l’électricité.
    L’Ademe met tout de même en évidence que le changement d’heure permet un gain de puissance et une meilleure adaptation du réseau électrique lors de pics de consommation.
    Le changement d’heure dans le monde
    Environ 70 pays dans le monde appliquent le changement d’heure. Les pays proches de l’équateur, la majorité des pays d’Afrique ainsi que l’Indonésie n’y ont pas recours. Les États Unis, l’Australie, le Brésil et le Canada l’appliquent mais pas de façon uniforme sur le territoire.
    En Europe, certains pays ne sont plus concernés par le changement d’heure comme par exemple la Russie (depuis 2011) la Biélorussie, la Géorgie, l’Arménie (depuis 2012) ou encore l’Islande. L’Ukraine a décidé de ne plus changer d’heure en 2011 avant de remettre en place le système en 2012. L’Égypte a abrogé le changement d’heure en 2011 et la Tunisie en 2009.

    J'aime

  2. Mathurin, Pallier 20 octobre 2015 à 13 h 34 min Reply

    Le changement d’heure 2015 approche ! Le passage à l’heure d’hiver est fixé dans la nuit du 24 au 25 octobre 2015. La formule est bien connue et très relayée par les médias : à 3 heures du matin, il sera de nouveau 2 heures. Cette nuit-là, nous devrons donc reculer nos horloges et retrancher une heure afin de franchir ce pallier, désagréable pour beaucoup de Français. Il s’agit de retrouver un horaire décalé d’une heure par rapport à celui du soleil, contre deux heures en été. Effet négatif pour le moral : le soleil se couchera plus tôt en soirée.
    Le prochain changement d’heure 2016, qui marquera le retour à l’heure d’été, aura lieu dans la nuit du 26 au 27 mars 2016.

    J'aime

  3. Bérénice, Neuilly sur Seine 10 avril 2015 à 0 h 52 min Reply

    Docteur,
    Moi aussi je ne comprends pas l’insistance de proroger encore cette mesure.
    La crise et le manque de croissance ont largement amenuisé sa portée.
    Par contre j’ai une astuce pour mémoriser son fonctionnement :
    En novembRE, je REcule d’une heure.
    En AVril, j’AVance d’une heure.

    BRAVO pour votre blog que je suis régulièrement et qui intéresse mes amies.

    J'aime

  4. Géraldine, Mézières sur Seine 30 mars 2015 à 8 h 31 min Reply

    Il faut se rappeler l’historique de cette décision. C’est en fait une proposition de la France qui a en fait amené la Communauté Européenne à faire adopter cette mesure.
    Et ce n’est pas la remise en cause du ministère de l’écologie qui va remettre en question cette mesure. Il est vrai que ce changement imposé deux fois par année perturbe le comportement des personnes, des enfants et des animaux, pendant au moins une quinzaine de jours à chaque changement d’heure.

    J'aime

  5. Bernard, Fresnes 28 mars 2015 à 23 h 30 min Reply

    La majorité des Français se plaint de cette mini mesure inutile et tous les ans cette mesure est reconduite bêtement sans réelle concertation.
    Qui peut nous expliquer le gain réel de cette mesure pour la planète ?
    Pour ma part cela comporte nettement plus d’inconvénients que d’avantages.

    J'aime

  6. Gillet Aliette 28 mars 2015 à 16 h 22 min Reply

    Tout à fait d’accord ! je ne comprend pas pourquoi il est maintenu depuis des années . A qui cela profite-t-il ? Est-ce encore une histoire de gros sous ?!! merci pour vos articles toujours très pertinents et très documentés .

    J'aime

  7. Fernande, Royan 28 mars 2015 à 15 h 39 min Reply

    Toutes les familles, en général, se plaignent du changement d’heure et cela ne remet pas en cause cette décision administrative dénuée de tout sentiment humain.
    Quand les scientifiques et médecins vont ils mettre en avant l’inefficacité, année après année, de cette complication temporaire deux fois par an sans aucun apport positif pour notre énergie.
    L’absurdité de cette mesure est encore en activité cette année……
    Vous avez raison de publier cette complication volontaire pour nous bouleverser inutilement.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :