Éponges de cuisine, 73 familles de bactéries identifiées


Nous avons tous dans nos cuisines et nos salles de bain des éponges que l’on utilise plusieurs fois par jour.Dans la cuisine, l’éponge sert à faire la vaisselle mais aussi à nettoyer divers plans de travail. Malheureusement ces éponges contiennent non seulement des produits nettoyants mais aussi plusieurs milliards de bactéries, et certaines de ces bactéries peuvent être à l’origine de diverses infections surtout des voies respiratoires.

Des chercheurs microbiologistes allemands ont examiné très attentivement une trentaine d’échantillons d’éponges afin d’identifier leur composition bactérienne et ont publié dans la revue Scientific Reports.

Ils ont extrait les ADN bactériens puis les ont analysés. 

Le résultat est stupéfiant : 73 familles de bactéries ont été identifiées !

Des analyses complémentaires en microscopie ont de plus démontré que les bactéries se logeaient au niveau de la surface des éponges.

Dans certains cas, la population bactérienne était très importante, avec des concentrations allant de 25 à 54 milliards de bactéries par cm3.

Et voilà ! Nos éponges sont donc de véritables nids à bactéries et qui plus est la cuisine serait zone propice à la colonisation bactérienne, (plus que nos toilettes), d’après une étude publiée en 2012 dans Journal of Environmental Health. 
Car l’éponge à une grande capacité d’absorption de par sa spongiosité et sa porosité et il se révèle donc être le meilleur incubateur pour les bactéries et donc le vecteur de propagation idéal lorsque nous nettoyons des ustensiles de cuisine, une table, un évier, un réfrigérateur, une cuisinière, un plan de travail.

Allez imaginer ce qu’il se passe si nous posons la nourriture à préparer ainsi que nos mains sur cette surface «nettoyée» !

Les bactéries se retrouvent ensuite sans difficulté dans notre organisme. 

Bien sûr, la plupart des bactéries identifiées par les chercheurs allemands sont inoffensives mais certaines pouvaient être la cause d’intoxications alimentaires, d’infections intestinales, de diarrhées (Escherichia, Citrobacter, Leclercia, salmonelles, staphylocoques).

De plus, il ne sert à rien de mettre plus de produit détergent car les chercheurs ont aussi démontré que les produits de nettoyage vendus dans le commerce ne permettent pas d’éliminer plus de 60% des bactéries présentes dans les éponges.
Alors que faire ?
D’après les chercheurs, le mieux est de changer régulièrement ses éponges (au moins une fois par semaine) afin de limiter les risques de dissémination. Ils recommandent également de les rincer avec de l’eau et du produit vaisselle après chaque utilisation, et de toujours bien les essorer.

Pour régénérer les éponges, il suffit de les humidifier et d’enduire les deux faces de produit vaisselle ou plutôt de vinaigre blanc 

Ou même de préférence alors un petit verre de bicarbonate , un petit verre de vinaigre blanc dans votre évier à moitié empli d’eau tiède dans lequel vous plongez vos éponges pendant deux heures.

Docteur DENJEAN toujours attentive à la propreté et à l’emplacement de stockage des éponges de cuisine légèrement humidifiées. Et surtout de ne jamais les retrouver sur le sol. 

Tagué:, , , , , , , , ,

9 réflexions sur “Éponges de cuisine, 73 familles de bactéries identifiées

  1. Cécile Pujol 7 septembre 2017 à 2 h 46 min Reply

    Je les fait tremper dans la javel… Ca ne tue pas toutes les bactéries ?

    J'aime

  2. ZARAGOZA 14 août 2017 à 12 h 57 min Reply

    Si je me souviens bien de mes cours de chimie de seconde, un acide + une base = un sel + de l’eau ! Donc, mélanger du vinaigre (acide acétique) avec du bicarbonate de sodium donne de l’acétate de sodium (un sel) et de l’eau, ce qui a pour effet de les neutraliser tous les deux !
    En conclusion, mieux vaut en utiliser un seul produit, voire l’un, puis l’autre (après rinçage), si on est perfectionniste, et c’est certainement ce que vous avez voulu dire, mais certainement pas les deux mélangés !
    JPZ

    J'aime

  3. […] via Éponges de cuisine, 73 familles de bactéries identifiées — […]

    J'aime

  4. cursichella 14 août 2017 à 5 h 52 min Reply

    Un très bel article
    Merci
    Je partage

    J'aime

  5. laviedada 12 août 2017 à 8 h 39 min Reply

    Bonjour,
    Un très bon article, merci.
    Ce n’est pas la peine de rajouter au trop plein de déchets que la Terre doit supporter. Tant que l’éponge puisse encore servir, il suffit d’utiliser le bicarbonate de soude ou le vinaigre blanc pour le nettoyage. Les éponges sont nettoyées en même temps. De plus, il est bien de les les tremper régulièrement dans du vinaigre : les bactéries et les odeurs trépassent et les éponges retrouvent leur jolie couleur initiale. 🙂
    Ada

    J'aime

    • blogdermatologue 12 août 2017 à 9 h 41 min Reply

      Bonjour
      Vous avez tout à fait raison
      Je me sers Beaucoup du bicarbonate et du vinaigre blanc
      J’en ai toujours ne serait ce que pour laver les légumes

      J'aime

  6. Erwan, Beg Meil 11 août 2017 à 23 h 03 min Reply

    Un immense merci Docteur DENJEAN pour cet article qui nous sensibilise sur ces banales éponges qui transmettent des milliards de bactéries dont la plupart sont très dangereuses pour notre santé.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :