Archives de Tag: anorexie

Attention aux comportements à risques des jeunes

Lors de l’adolescence et lors du passage à l’âge adulte la santé n’est pas vraiment une préoccupation pour les jeunes.

Ils s’estiment en bonne santé (et heureusement pour la majorité, c’est le cas) et pensent être bien informés en matière de prévention.

Cependant cette période de mutation rend nos jeunes plus fragiles psychologiquement et par conséquence physiquement.

C’est la période des addictions, des troubles alimentaires type anorexie ou boulimie, et bien sûr des comportements provocateurs et des révoltes envers les adultes pouvant même conduire à une attitude marginale.

Les évolutions récentes de ces comportements doivent nous inciter à la vigilance :

Ainsi on peut noter que la consommation quotidienne de tabac est repartie à la hausse depuis 2008. De nos jours, près d’un tiers des jeunes de 17 ans fument tous les jours.

La consommation d’alcool est aussi en augmentation et les épisodes d’ivresse sont en hausse depuis 2005, particulièrement chez les jeunes filles.

À 17 ans, plus d’une sur deux déclare avoir déjà été ivre en 2011 !

Et le souci est la fréquence des ivresses répétées.

L’INSEE indique que l’alcool est la substance psychoactive expérimentée à un âge très précoce. « En classe de CM2, 54% des enfants déclarent avoir déjà consommé de l’alcool. Plus tard, au lycée, l’expérimentation de l’alcool est quasiment généralisée pour les deux sexes ».

Enfin, comme on a pu le constater, les jeunes sont souvent en surpoids et l’obésité a progressée depuis les années 2000 chez les 18-24 ans et en 2012, plus de 18% des jeunes filles âgées de 18 à 24 ans étaient en surpoids ou obèses !

Ces comportements sont graves de conséquences car en 2010 on recense environ 2300 décès chez les 15-24 ans par morts violentes (accidents de la route et suicides) chez les garçons.

Chez les filles, les troubles psychologiques retentissent sur leur perception du corps car elles se trouvent trop «grosses» avec pour conséquence des troubles alimentaires voire même des tentatives de suicide (2 % des filles âgées de 15 à 19 ans en 2010).

Références : le Quotidien du Médecin du 18 novembre
INSEE portail social 2013

Dr DENJEAN qui est toujours surprise des dérives de nos jeunes.

20131120-020824.jpg

Dangereuse mode chez certaines adolescentes: le thigh gap

Parents, attention à vos adolescentes !!!

Le thigh gap : en effet chez certaines adolescentes, c’est le nouveau critère de beauté c’est-à-dire un espace visible entre les cuisses, tout en gardant les pieds joints.
Prenant pour exemple des clichés de mannequins ultra-minces voire maigres, des jeunes adolescentes s’échangent des conseils sur Internet pour ressembler à ces modèles et avoir elles aussi ce terrible thigh gap.
Cette nouvelle forme d’anorexie met bien sûr leur santé à rude épreuve.

Récemment, ces dernières années la mode « pro-ana » a glorifié l’anorexie et entrainé des décès chez les jeunes adolescentes. Ces sites bien qu’encore existants pour certains ont été interdits en 2008.

Nouvel idéal de minceur, le thigh gap se définit par l’écart visible entre les cuisses lorsque l’on se tient debout les pieds joints.
Heureusement ce fait est l’apanage minorité qui ne supporte pas la disparition de cet écartement typique de la pré adolescence.
Par contre cette terrible mode atteint des jeunes filles de plus en plus jeunes : 12 – 13 ans !
Sur Tumblr, mais aussi sur Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest, les comptes et les blogs consacrés à cet écart entre les cuisses se sont multipliés.
Les ados s’échangent des astuces pour obtenir cet écartement signe de beauté selon elles.

Elles se conseillent des exercices physiques très durs pour muscler l’intérieur des cuisses, de ne rien manger, au maximum pas plus que le volume d’une tasse, de se serrer au maximum la ceinture avant de passer à table, se remplir l’estomac d’eau, etc…
Voire même d’avaler des boules de coton trempées dans du jus d’orange ou de la confiture pour remplir l’estomac au risque de provoquer une occlusion.

Heureusement, depuis peu des groupes ( Fuck yeah, touching thighs ) se mettent en opposition sur internet contre cette mode dangereuse du thigh gap en affichant des photos de célébrités (Beyoncé, Marilyn Monroe, Rihanna) et de sportives affichant la devise : « No thigh gap, no problem.»

Docteur DENJEAN qui déplore cette mode insensée et la trouve absolument inesthétique ..

20130823-093638.jpg

%d blogueurs aiment cette page :