Archives de Tag: Beta-carotène

Adopter le Chou Kale pour une bonne santé?

Ce chou vert très tendance et bon pour la santé nous vient des Etats-Unis et est encore bien difficile à trouver en France.
Le Kale était déjà bien connu du temps des grecs et des romains dans l’antiquité, puis il devint le légume le plus populaire en Europe à l’époque du moyen âge, pour arriver aux États Unis dans les années 1600.
Il est très tendance aux USA et encore plus dans les grandes villes comme New York, ville adepte du « Healthy food » où c’est LE produit bio à la mode.
On le retrouve sur les marchés, dans les grandes surfaces.
Il est préparé cru ou cuit. Ses ventes ont augmenté de 40% sur la seule année 2012. Un légume détox qui devient un véritable phénomène.

On dit que Barack Obama en serait friand…

Impossible à trouver en France, on commence à en trouver grâce au projet « Le kale project » mis en place par Kirsten Beddard, une américaine et lancé en avril 2011, « pour amener à Paris le légume vert le plus sain » d’après elle ».

Elle a même déclaré :
« J’ai trouvé ça trop bizarre que ce légume que je mangeais tout le temps aux États Unis n’existe pas en France. Personne ne savait même ce que c’était. Or pour moi, c’était une passion. »

Il faut rappeler qu’en 2008, le journal scientifique Live Science l’a classé en 6ème position dans la liste des « sept aliments de survivants » qui pourraient nous suffire sur une île.
C’est le seul chou à ne pas pousser en pomme. Ses longues tiges sont longues et d’un vert prononcé.
On le nomme aussi en France, chou plume, chou à lapin, chou à vache, chou vert demi nain !
Il contient vitamines, fibres, minéraux et même des composés anti-cancer.
Il présente donc des qualités nutritionnelles remarquables.

Il est riche en fer (plus que le bœuf), en magnésium très riche en bêta carotène.
De même il est très riche en vitamine C et Il y a même plus de vitamines C dans 60 grammes de chou kale que dans une orange entière !
Ces 60 grammes représentent 134% de la quantité de vitamine C recommandée par jour.

Le légume a d’autres vertus : il est très riche en calcium, dans 100 grammes de kale, il y a 150mg de calcium, contre 125mg dans un verre de lait.
Il contient aussi du kaempférol qui possède des propriétés anticongestives et antioxydantes, avec donc une action anti arthritique.
Le kale contient aussi beaucoup de lutéine et de zéaxanthine, utiles pour la santé des yeux. Ce légume « miraculeux » pour certains est en plus pauvre en glucides (4% seulement) et très pauvre en calories.
De plus il contient du sulforaphane, connu pour ses vertus aidant à lutter contre le cancer.

Rappelons les conclusions d’une étude faite par des chercheurs d’une université à Baltimore :
« Les statistiques de plusieurs études épidémiologiques ont suggéré que les régimes riches en légumes crucifères, comme le brocoli, le chou et le kale, réduisent le risque de développer beaucoup de cancers, dont le cancer du sein. »

Alors, comment le consommer ?

Très simple, il s’accommode de plusieurs façons :
En salade cru ou à peine blanchi, cuit à la vapeur, assaisonné avec une simple huile d’olive ou cuisiné avec du bacon, des pommes de terre ou du fromage, en purée, en soupe et même en chips.

Alors, vivement que ce légume riche pour notre santé soit facile à trouver.

Docteur DENJEAN qui a introduit ce chou dans son alimentation depuis quelque temps …

20131117-152050.jpg

Le bêta-carotène et l’exposition solaire

La revue Photochemistry and Photobiology a publié une étude allemande sur l’efficacité du bêta-carotène comme protecteur de la peau vis à vis du soleil.
En effet le bêta-carotène est un anti oxydant connu depuis longtemps mais dont les effets étaient très controversés.
D’après cette étude allemande, plus on prend du bêta-carotène bien avant de s’exposer plus on se protège d’éventuels coups de soleil.

Ainsi si on enrichit l’alimentation avec du bêta-carotène pendant un temps assez long avant l’exposition, plus la protection sera efficace.
Un minimum de 10 semaines avant l’exposition semble donner la protection la plus valable contre les coups de soleil.
Plus on commence tôt l’alimentation riche en bêta-carotène, plus on active la protection.

Le bêta-carotène se retrouve généralement dans des fruits et légumes très colorés ( plus un légume est coloré, plus il est riche en beta-carotène) : carotte, épinard, oseille, mâche, laitue, pissenlit, tomate, poivron, patate douce, brocolis, courge, aubergine, abricot, mangue, cantaloup toutefois sans oublier le persil et la ciboulette…

Le taux le plus important de beta-carotène se trouve dans une algue : la spiruline.
Sa teneur en bêta-carotène est entre dix et quinze fois supérieur à la seule carotte.

Enrichir son alimentation en bêta-carotène est suffisant et nul besoin de prendre des gélules car des études suggèrent que les suppléments hautement dosés en beta-carotène augmenteraient certains risques de cancer des poumons chez les fumeurs mais aussi chez les personnes ayant été en contact avec l’amiante.

Donc comme toujours avec tact et mesure, notre alimentation si elle est équilibrée suffit à couvrir nos besoins spécifiques en bêta-carotène pendant les périodes ensoleillées.

Docteur DENJEAN qui aime manger les fruits et légumes de saison riches en bêta-carotène.

20130414-220906.jpg

%d blogueurs aiment cette page :