Archives de Tag: cryolipolyse

la Cryolipolyse 

La cryolipolyse est une technique médicale, non invasive pour notamment traiter les amas graisseux localisés.

Cette méthode est basée sur le fait que les cellules graisseuses, ou adipocytes, sont détruits quand ils sont exposés à une basse température jusqu’à 3°. Les cellules graisseuses qui se trouvent dans le tissu adipeux sont riches en acides gras saturés, ce qui les rendent particulièrement sensibles au froid. 
Ainsi, si on refroidit intensément une zone graisseuse et suffisamment longtemps, on provoque une mort programmée de la cellule dans les semaines qui suivent le choc cryogénique. On parle alors d’apoptose cellulaire ou de « suicide » de la cellule graisseuse. 

Les adipocytes morts sont progressivement éliminés par les voies naturelles, essentiellement les urines.
La Cryolipolyse est une technique médicale, non invasive, sans effraction de la peau, sans piqûre, sans aspiration à l’aiguille et surtout sans éviction sociale. 
La lipolyse se fait de manière progressive en quelques semaines avec un optimum de 2 mois.
La cryolipolyse est indiquée pour des personnes qui souffrent d’amas graisseux localisés résistant à une hygiène alimentaire saine et une activité physique régulière. 
Ces bourrelets disgracieux sont typiquement localisés sur l’abdomen, la taille, les poignées d’amour, la culotte de cheval ou sous le soutien-gorge, sous-menton, l’intérieur des genoux, l’intérieur des coudes, le Mont de vénus, gynécomastie, etc… 
Cependant, certaines zones sont plus délicates à traiter que d’autres et il est plus raisonnable de le faire dans un encadrement médical.

La cryolipolyse n’est absolument pas un traitement de l’obésité ou du surpoids.
Souvent le refroidissement est un peu difficile à supporter car on peut l’assimiler à une engelure mais récemment est heureusement apparu sur le marché une lipocryolyse sélective avec l’appareil LipoContrast.
C’est une nouvelle technique utilisant le triple choc thermique Chaud puis Froid puis Chaud pour réduire les amas graisseux localisés sans éviction sociale, c’est à dire que la peau n’est pas simplement refroidie mais aussi réchauffée en fin de séance ce qui n’induit aucune gêne.. 

Le traitement de chaque zone dure environ 60 minutes et se décompose en une phase de 10 minutes de chaleur, suivie d’une phase de 35 minutes de froid et enfin, d’une phase de 15 minutes de chaleur.

La perte moyenne que l’on peut attendre est entre 3 à 15 mm, ce qui correspond à environ 25% de tissu graisseux.
Selon l’importance des zones à traiter, il est conseillé de 1 à 3 séances, espacées de 4 à 6 semaines, temps nécessaire pour évaluer les résultats.

Parfois, une séance supplémentaire sera éventuellement proposée si c’est toutefois nécessaire
Le traitement n’est pas douloureux : on ressent juste un faible étirement au niveau de la zone en raison du vide appliqué par l’aspiration, puis une sensation de froid ou avec le lipocontrast, une sensation de chaleur, ensuite de froid localisé, mais très rapidement, le froid va anesthésier la zone, la dernière phase étant une sensation de chaleur et tout ceci sans aucune douleur ni brûlure.
Après la séance, lorsque l’on enlève la tête de traitement, il apparaît une rougeur et une légère insensibilisation de la zone traitée, qui peuvent durer quelques heures après la séance. Exceptionnellement un léger hématome peut apparaître et se résorber en quelques jours.
Il existe des contre-indications à la cryolipolyse assez rares et c’est la raison pour laquelle une consultation préalable avec le médecin est indispensable.
Docteur DENJEAN qui recommande la cryolipolyse et encore plus le Lipocontrast pour éliminer les petits amas graisseux mal placés.

 

%d blogueurs aiment cette page :