Archives de Tag: fibroblaste

Les skinboosters et le vieillissement cutané

Les skinboosters sont des traitements agissant sur la qualité de la peau.
Tout en favorisant l’hydratation cutanée, ils stimulent la synthèse de collagène, améliorent la densité cutanée et donc sa tonicité et ainsi permettent d’atténuer significativement les signes du vieillissement cutané. 
Les skinboosters sont utilisés lors d’un mésolift un peu plus profond que le mésolift traditionnel.
Les produits utilisés sont des acides hyaluroniques légèrement réticulés.

Ils sont injectés dans la peau grâce à de multiples micro piqûres avec une aiguille très très fine.

Le résultat sera réellement visible qu’au bout de 3 à 4 semaines.

Cette forme d’acide hyaluronique ne comble pas, mais agit par un effet revitalisant en captant l’eau. Les tissus se densifient et la peau devient plus lumineuse.
De plus, les skinboosters ont la capacité de stimuler les fibroblastes qui pourront synthétiser plus de fibres collagène et d’élastine, mais aussi d’acide hyaluronique.
Car malheureusement avec le vieillissement, les fibroblastes sécrètent nettement moins de fibres collagène et élastiques et moins d’acide hyaluronique.

Pour un bon résultat, il faut prévoir une séance par mois, avec un protocole de 3 séances, voire même 4 séances si la peau est très flétrie. L’effet persiste environ 6 mois et il est souhaitable d’entretenir les résultats à raison d’une séance tous les 3 à 6 mois selon l’état de la peau.
De plus les améliorations sont cumulatives.
Les résultats des Skinboosters sont plus efficaces et plus durables sur la qualité de la peau que les mésolifts traditionnels pour le visage, le cou, le décolleté et aussi pour les mains qui perdent leur aspect fripé et décharné.
La peau de plus devient plus lumineuse, plus dense car les Skinboosters permettent une hydratation en profondeur.

Lors de ces injections, on peut parfois avoir de petits hématomes, des rougeurs qui disparaissent en 2 à 3 jours.
Mais il n’y a aucune éviction sociale.

Les Skinboosters sont particulièrement conseillés chez les fumeurs, lors des abus de soleil, de peau déshydratée et fripée, de perte de tonicité. 
C’est aussi un excellent traitement préventif du vieillissement.

Docteur DENJEAN toujours admirative et ravie pour ses patientes des résultats des Skinboosters.

  

Les ultrasons favorisent la cicatrisation 

 Les plaies chroniques affectent 2 à 5% de la population et perturbent beaucoup la qualité de vie des personnes touchées.On parle de plaies chroniques des plaies qui ne sont pas cicatrisées en 4 à 6 semaines.

Des chercheurs britanniques, de l’Université de Bristol, ont essayé avec d’excellents résultats (chez la souris) un nouveau traitement permettant d’activer et d’accélérer la cicatrisation des plaies chroniques et ont publié leurs résultats dans le Journal of Investigative Dermatology.
Cette nouvelle technologie utilise les ultrasons qui en pénétrant dans la peau déclenchent une cascade de réactions biochimiques stimulant les cellules de la peau (fibroblastes).
« L’ultrason est une onde mécanique et élastique, qui se propage au travers de supports fluides, solides, gazeux ou liquides. La gamme de fréquences des ultrasons se situe entre 20.000 et 10.000.000 Hertz, trop élevées pour être perçues par l’oreille humaine.

Le nom vient du fait que leur fréquence est trop élevée pour être audible pour l’oreille humaine (le son est trop aigu : la gamme de fréquences audibles par l’homme se situe entre 20 et 20.000 Hertz). » Wikipedia

Les ultrasons sont utilisés dans l’industrie ainsi que dans le domaine médical.
Il faut savoir que dans une peau saine, la protéine fibronectine responsable de l’adhérence cellulaire active les fibroblastes, permettant la migration des cellules vers la plaie.
Le traitement par les ultrasons va stimuler la cicatrisation à la place de la fibronectine et favoriser ainsi de la même manière la migration des fibroblastes vers la plaie.

De plus, le traitement par ultrasons permet de réduire le risque d’infection, un « plus » particulièrement intéressant chez des patients âgés ou ayant un système immunitaire défaillant.
Les chercheurs les ont testés chez des souris, âgées, diabétiques qui avaient non seulement des plaies chroniques mais aussi des problèmes de cicatrisation du fait de leur diabète et de leur âge.
Le traitement par ultrasons a permis de stimuler la cicatrisation en diminuant de 30% le temps de guérison des lésions.

Cette diminution de 30% a permis à ces souris âgées de retrouver un temps de cicatrisation comparable à celui de souris jeunes et surtout en bonne santé. 

Les chercheurs désirent tester cette méthode chez l’homme dans les années à venir.

Ils veulent tester en priorité les patients avec des risques de plaies chroniques c’est à dire les patients alités avec des escarres dues à une pression continue, les sujets âgés présentant des ulcères de jambe d’origine vasculaire ou encore les diabétiques avec des ulcères sur la peau : 15% de diabétiques présentent des plaies chroniques au pied ou pied diabétique avec mal perforant plantaire.

Les chercheurs britanniques estiment que ce traitement pourrait économiser, chaque année, plus de 3 milliards de livres de dépenses de santé au Royaume Uni, grâce à la réduction de 30% du délai de cicatrisation.

Le Docteur Mark Bass, principal auteur de cette étude, souligne aussi que ce traitement permettrait de soulager la douleur et le risque d’amputation associés aux ulcères de jambe.

De plus, ce traitement ne comporte pas les effets secondaires liés aux traitements médicamenteux. 
C’est donc un grand espoir pour la prise en charge des plaies chroniques.

Docteur DENJEAN, très intéressée par cette étude car les ultrasons donnent déjà des résultats intéressants en médecine esthétique….
  

Les crèmes à la Vitamine A Acide

Les crèmes à la vitamine A acide sont du domaine médical, et donc à ce titre, doivent être uniquement utilisées sur prescription médicale.
Ce n’est pas un produit de cosmétologie et pourtant elles sont assez souvent utilisées dans le traitement du vieillissement de la peau dû au soleil.

Comment agissent elles?

Elles agissent sur le derme en stimulant l’activité des fibroblastes.
Le fibroblaste est une cellule présente dans le derme et son rôle est essentiel, à tel point qu’elle est parfois appelée cellule de soutien.
Le fibroblaste permet la cohérence et la souplesse du derme.
Elle fabrique de très nombreux composés, dont le collagène, et participe activement au phénomène de réparation tissulaire lorsque c’est nécessaire.

Donc les crèmes à la vitamine A Acide en stimulant les fibroblastes, et au bout de quelques mois, elles favorisent l’apparition de fins faisceaux de collagène dans le derme.
Les rides et ridules diminuent.
L’épiderme s’améliore et les cellules cornées à sa surface redeviennent normales.
Le teint devient nettement plus lumineux.

Malheureusement pour garder ce résultat, le traitement doit continuer indéfiniment sinon les bénéfices stoppent et on revient à l’état antérieur.
Ces crèmes sont irritantes et mal tolérées par certaines peaux fines et fragiles.
Elles doivent être prescrites avec des crèmes hydratantes pour minimiser les effets secondaires tels tiraillements, sécheresse de la peau voire intolérance totale.
Ces crèmes à la vitamine A acide doivent être appliquées uniquement le soir, après la toilette, et surtout sur une peau bien sèche (très important).
Les crèmes hydratantes seront appliquées le matin.
Du fait de l’irritation secondaire, l’application ne peut être supportée tous les jours et il faut souvent faire un arrêt de quelques jours pour que l’irritation soit dissipée avant de faire la reprise du traitement.
En conclusion , l’application de crème à la vitamine A acide n’est pas anodine et surtout ne doit se faire que sur prescription médicale. Surtout après avis du Dermatologue qui après examen de votre peau jugera si c’est une indication et évaluera les bénéfices par rapport aux risques.

Docteur DENJEAN qui préférerait qu’en tout premier lieu, on évite surtout le vieillissement dû au soleil….

20130228-140108.jpg

%d blogueurs aiment cette page :