Archives de Tag: folliculite

POIL INCARNÉ : COMMENT L’ÉVITER ?

Un poil incarné ou pili incarnati est un poil qui repousse sous la peau et n’arrive pas à la percer pour sortir: les épilations régulières favorisent d’ailleurs les poils incarnés.
On les trouve le plus souvent au niveau du maillot et aussi des aisselles chez la femme et au niveau de la barbe chez les hommes surtout en cas de poils épais et durs ou frisés voire crépus et dans ce cas on en voit même sur les joues pouvant entraîner des cicatrices.
On peut aussi en voir au niveau de la nuque chez certains patients à peau noire.

Il en résulte une inflammation avec rougeur et même douleur selon la localisation.

Puis l’évolution se fait vers la formation d’un kyste sous cutané dur qui peut s’infecter car le poil se comporte comme un corps étranger dans la peau.

La plupart du temps, même si on arrive à sortir le poil et gérer l’inflammation et l’infection, la récidive est fréquente.

Il faut bien désinfecter lorsque cela arrive, parfois même prendre des antibiotiques lorsque l’infection est trop importante.
De plus il ne faut pas hésiter à consulter le dermatologue qui libérera le poil par une incision et ce sous totale asepsie.

Alors que faire pour prévenir ce type d’incident?

Gommer la peau régulièrement car les gommages ou le passage d’un gant de crin sous la douche permettent l’élimination des cellules mortes superficielles et l’ouverture des pores de la peau. Ainsi, la peau est plus fine et plus souple et est plus facilement traversée par les poils qui poussent.
L’ideal est de faire ce traitement 2 à 3 fois par semaine.

Appliquer une crème bien hydratante car ainsi la peau sera plus souple et moins épaisse ce qui évite également l’accumulation des cellules mortes et favorise donc la percée des poils.

Il est indispensable de se raser dans le sens du poil, afin d’éviter la repousse des poils dans le mauvais sens.

Enfin, il est déconseillé de s’exposer au soleil après une épilation car le soleil épaissit la peau et le poil aura de plus en plus de mal à sortir.

Si malgré toutes ces précautions le phénomène persiste, la seule solution radicale est l’épilation au laser.

Souvent dès la 2e ou 3eme séance, les poils ne poussent plus sous la peau et après 6 à 8 ou plus parfois sur une peau mate, les poils ont complètement disparu.

Cette épilation devra être réalisée par un dermatologue qui connait bien la peau, pourra gérer les problèmes d’infection et sera à même d’effectuer une épilation sur n’importe quel type de peau.

Docteur DENJEAN qui malheureusement voit souvent des poils incarnés…

20130220-013521.jpg

%d blogueurs aiment cette page :