Archives de Tag: peau

Les ultrasons favorisent la cicatrisation 


 Les plaies chroniques affectent 2 à 5% de la population et perturbent beaucoup la qualité de vie des personnes touchées.On parle de plaies chroniques des plaies qui ne sont pas cicatrisées en 4 à 6 semaines.

Des chercheurs britanniques, de l’Université de Bristol, ont essayé avec d’excellents résultats (chez la souris) un nouveau traitement permettant d’activer et d’accélérer la cicatrisation des plaies chroniques et ont publié leurs résultats dans le Journal of Investigative Dermatology.
Cette nouvelle technologie utilise les ultrasons qui en pénétrant dans la peau déclenchent une cascade de réactions biochimiques stimulant les cellules de la peau (fibroblastes).
« L’ultrason est une onde mécanique et élastique, qui se propage au travers de supports fluides, solides, gazeux ou liquides. La gamme de fréquences des ultrasons se situe entre 20.000 et 10.000.000 Hertz, trop élevées pour être perçues par l’oreille humaine.

Le nom vient du fait que leur fréquence est trop élevée pour être audible pour l’oreille humaine (le son est trop aigu : la gamme de fréquences audibles par l’homme se situe entre 20 et 20.000 Hertz). » Wikipedia

Les ultrasons sont utilisés dans l’industrie ainsi que dans le domaine médical.
Il faut savoir que dans une peau saine, la protéine fibronectine responsable de l’adhérence cellulaire active les fibroblastes, permettant la migration des cellules vers la plaie.
Le traitement par les ultrasons va stimuler la cicatrisation à la place de la fibronectine et favoriser ainsi de la même manière la migration des fibroblastes vers la plaie.

De plus, le traitement par ultrasons permet de réduire le risque d’infection, un « plus » particulièrement intéressant chez des patients âgés ou ayant un système immunitaire défaillant.
Les chercheurs les ont testés chez des souris, âgées, diabétiques qui avaient non seulement des plaies chroniques mais aussi des problèmes de cicatrisation du fait de leur diabète et de leur âge.
Le traitement par ultrasons a permis de stimuler la cicatrisation en diminuant de 30% le temps de guérison des lésions.

Cette diminution de 30% a permis à ces souris âgées de retrouver un temps de cicatrisation comparable à celui de souris jeunes et surtout en bonne santé. 

Les chercheurs désirent tester cette méthode chez l’homme dans les années à venir.

Ils veulent tester en priorité les patients avec des risques de plaies chroniques c’est à dire les patients alités avec des escarres dues à une pression continue, les sujets âgés présentant des ulcères de jambe d’origine vasculaire ou encore les diabétiques avec des ulcères sur la peau : 15% de diabétiques présentent des plaies chroniques au pied ou pied diabétique avec mal perforant plantaire.

Les chercheurs britanniques estiment que ce traitement pourrait économiser, chaque année, plus de 3 milliards de livres de dépenses de santé au Royaume Uni, grâce à la réduction de 30% du délai de cicatrisation.

Le Docteur Mark Bass, principal auteur de cette étude, souligne aussi que ce traitement permettrait de soulager la douleur et le risque d’amputation associés aux ulcères de jambe.

De plus, ce traitement ne comporte pas les effets secondaires liés aux traitements médicamenteux. 
C’est donc un grand espoir pour la prise en charge des plaies chroniques.

Docteur DENJEAN, très intéressée par cette étude car les ultrasons donnent déjà des résultats intéressants en médecine esthétique….
  

Les crèmes solaires ne favorisent pas le mélanome.


Devant l’augmentation très importante des mélanomes malins, tous les ans avec le retour du soleil, les conseils de prévention se multiplient.
Et je suis la première à le faire inlassablement.

Dans un premier temps, éviter de sortir aux heures les plus chaudes, soit entre 11 heures et 16 heures.
Il faut absolument se protéger avec un grand chapeau, se couvrir et mettre des crèmes solaires protectrices.

Les rayons du soleil qui sont de moins en moins bien filtrés par la couche d’ozone, exposent notre peau à bien des risques notamment « de cancers ».

Et ce d’autant plus que l’on a une peau claire, des yeux clairs et des facteurs de risques comme de très nombreux grains de beauté dont certains peuvent être dysplasiques, c’est à dire présentant des anomalies.

De même si on note des antécédents de mélanome dans la famille ou des antécédents personnels de cancer.

Enfin, évitez complètement le soleil en cas de prise de médicaments photo sensibilisants.

Ainsi donc, protégeons notre peau avec de bonnes crèmes solaires, d’un indice élevé, en en appliquant toutes les 2 heures (il existe depuis 3 ans une crème solaire protectrice reconnue pour une durée de 6 à 8 heures).
Cependant certains ont accusé l’utilisation de crèmes solaires d’être paradoxalement responsables de l’augmentation du risque de mélanome malin. 
Certains ont même hâtivement conclu que le soleil était «moins dangereux que les crèmes solaires».
Le sujet est grave car l’application de crèmes solaires est une recommandation importante dans les conseils de prévention. 
C’est pourquoi une méta-analyse réalisée par une équipe chinoise est très intéressante.
Les auteurs ont analysé 21 études (2 études prospectives et 19 études cas-témoins) au sujet du lien entre l’utilisation de crèmes solaires et le risque de mélanome malin. 
Au total près de 24000 participants étaient inclus, parmi lesquels on a pu compter 7150 cas de mélanomes malins.

La conclusion est qu’il n’est pas retrouvé de lien significatif entre l’application de crèmes solaires et le risque de mélanome malin dans aucune des 21 études.
La seule explication possible semblerait que certains utilisateurs de crèmes solaires pourraient être ceux qui s’exposent le plus, soit parce qu’ils se savent protégés, soit par «addiction» à l’exposition solaire avec ce besoin d’être toujours bronzé.

Alors donc, je conclurai cet article en vous demandant de bien vous protéger avec une bonne crème solaire indice 50, renouvelée toutes les 2 heures.
N’oubliez pas que si l’indice est plus faible, il faudra toujours renouveler l’application plus souvent.

Protégez vos yeux avec de bonnes lunettes solaires avec verres filtrants anti UV, toutes ne vous protègent pas efficacement.

Pensez à boire suffisamment d’eau pour ne pas vous déshydrater.

Et surtout évitez les heures chaudes …

Enfin, protégez les bébés et les enfants car nous avons tous un capital solaire limité et on l’entame dès la petite enfance.
Ainsi, prenez le soleil raisonnablement, juste ce qu’il faut pour notre synthèse de vitamine D, quelques minutes par jour sous un soleil modéré suffisent.
Alors, attention aux excès. 

Docteur DENJEAN qui n’a jamais aimé s’exposer au soleil …
  

Références

Fang Xie et coll. : Analysis of association between sunscreens use and risk of malignant melanoma. Int J Clin Exp Med. 2015; 8: 2378–2384.

Plus de 500000 visites sur mon blog….. Merci


Plus de 500.000 hits sur mon blog, constat très significatif

Il est déjà bien loin le premier hit du 1er novembre 2012 !!!
Puis ce fût le 100.000 ème le 21 juin 2013
Et le 200.000 ème le 20 août 2013
Puis le 300.000 ème le 27 octobre 2013
Et le 400.000 ème le 20 décembre 2013
Maintenant le rythme est particulièrement soutenu, et je vous remercie toutes et tous, et vos commentaires y sont de plus en plus nombreux et de grande qualité.
Il est vrai que la peau est un organisme bien fragile et qu’il faut la traiter avec la plus grande attention et d’en faire une diffusion appropriée.
Il est clair qu’une jolie peau suscite l’admiration alors qu’une peau abîmée ou accidentée suscite la compassion ou l’interrogation d’inquiétude.

Cela peut même quelquefois engendrer la distance ou même le rejet.
Alors une saine alimentation, un entretien indispensable au quotidien, un poids idéal, un suivi médical ou esthétique sont absolument nécessaires pour une excellente longévité de la peau et sans risque de dégradation.
Sans oublier une protection solaire efficace !
Profitez de cet article pour commenter et me solliciter sur vos attentes.
Et dans quelques mois rendez vous pour 1.000.000 de hits… Votre suivi est un vrai bonheur et surtout le meilleur des encouragements.
Et tout particulièrement à mes fidèles abonnés qui sont 1174 à ce jour.
Pour les autres, sautez le pas.

Docteur DENJEAN qui est super motivée grâce à vous toutes et vous tous…

20140207-232835.jpg

Risque de carence en vitamine D : optimiser l’exposition au soleil !


Savoir gérer l’exposition solaire pour éviter la carence en vitamine D pour les peaux claires et les peaux foncées.

Pour couvrir les besoins en vitamine D, l’idéal est une exposition de 30 minutes par jour, 3 fois par semaine pendant 6 semaines, partiellement vêtu d’un T-shirt et d’un short sous un soleil estival modéré type britannique ou latitude équivalente.

Ceci pour couvrir près de 90 % les besoins des adultes à peau blanche.
Il faut savoir que plus la couleur de peau est foncée et plus la synthèse de la vitamine D sera difficile car la mélanine absorbe une partie des UVB du soleil et les rendra inefficaces.
C’est pourquoi cette recommandation n’est pas valable pour certaines ethnies vivant dans les contrées nordiques.

Cette étude a évalué l’efficacité de différentes doses d’UV sur le dosage de la vitamine D dans une population d’indiens et de pakistanais vivant en Angleterre (population le plus à risque de carence en vitamine D).

On a soumis 51 participants, tous carencés en vitamine D, à des UV artificiels pendant 6 semaines avec une fréquence de 3 fois par semaine.
Ces UV artificiels équivalaient à une exposition au soleil l’été en plein midi.
La durée d’exposition était augmentée par intervalle de 15 minutes en fonction du groupe de participants choisis : pour commencer, le groupe 1 a reçu 15 minutes d’UV puis le temps d’exposition a été augmenté jusqu’au groupe 6 qui a reçu quant à lui 90 minutes d’UV.

Après les 6 semaines d’exposition, le taux de vitamine D avait augmenté de manière « dose dépendante » chez tous les participants.
Chez les personnes exposées pendant 45 minutes ou plus aux UV, il a été constaté une augmentation significative du taux de vitamine D.

En conclusion, d’après les auteurs de cette étude, une exposition au soleil des personnes à peau foncée, même 3 fois supérieure à celle recommandée aux sujets à peau blanche est insuffisante pour couvrir les besoins en vitamine D, mais elle serait suffisante pour éviter la carence.

Certains pensent qu’il suffit en fait de couvrir les besoins en avalant diverses pilules, ampoules sans avoir à se poser de questions mais le surdosage est aussi néfaste et il n’y a pas de consensus sur la posologie.

Alors comme d’habitude je vous conseille, surtout si vous avez une peau claire, de vous exposer qu’avec de multiples précautions, après 16 heures, un chapeau, des lunettes de soleiĺ et surtout plusieurs applications de crème protectrice.

Docteur DENJEAN qui n’aime toujours pas s’exposer au soleil.

20130717-225730.jpg

100000 visites sur mon blog


Bonjour â toutes et à tous.

Quand j’ai créé mon blog, le 1 er novembre 2012, je n’espérais pas avoir autant de succès et de progressivité constante de la part de tant d’internautes.
Merci à toutes et tous car cela me motive pour continuer dans la confiance que vous m’accordez à toujours vous intéresser aux sujets qui la font progresser dans mon domaine de la Dermatologie Esthétique et des évolutions médicales qui me semblent particulièrement sensibles.
J’ai de nombreux témoignages de votre estime, même si pour la plupart vous vous informez.
Chaque article voit son audience confirmée par un vote, de 1 à 5 étoiles, et quelquefois par un commentaire personnalisé. C’est toujours une heureuse surprise et une expérience du vécu.
J’ai aussi découvert la puissance internationale de mon blog et de nombreux échanges inattendus. Il est plaisant de voir que mon audience se retrouve sur les 5 continents.
Alors n’hésitez pas à vous abonner, si ce n’est déjà fait, en indiquant votre email dans la souscription au blog.
Vous pouvez aussi retrouver un de mes nombreux sujets en indiquant un mot dans recherche archives.
Vous pouvez aussi retrouver les sujets par mois calendaire dans les archives.
Vous avez aussi la facilité de me contacter sur blogdermatologue@orange.fr pour dialoguer ou me soumettre une idée de sujet.
Il est vrai que je suis aussi guidée par l’actualité et par les avancées médicales qui permettent un grand espoir d’amélioration de la santé en général.
Mais il est toujours important de réitérer mes conseils de sensibilisation sur la prévention face aux agressions exercées sur la peau. Notre peau est un rempart mais il ne faut pas la fragiliser avec une grande exposition au soleil ou aux UV. De plus, il est indispensable d’en faire le bilan régulièrement. Notre peau est notre protection et de la plus haute importance pour notre apparence.
C’est mon plus grand conseil de prévoyance et de sérénité pour l’avenir.
Et encore un grand merci pour votre participation active. N’oubliez pas que l’été est redoutable pour votre peau, il est de votre devoir de la protéger.
Je vous remercie vivement pour votre soutien et votre agréable relais de mes articles parmi votre entourage.
Je vous souhaite à toutes, et à tous, de bonnes visites sur mes prochains sujets.
Vous enchantez mon dynamisme.

20130622-002305.jpg

La peau est un organe extraordinaire, suite ….


La peau est vivante:

La peau est un organe très important avec comme je l’ai déjà exposé, une surface de 2 m2 et un poids qui représente 10 % de celui de l’organisme.

C’est donc l’organe le plus étendu et le plus lourd de notre corps.

La peau est constituée de trois couches: l’épiderme en surface qui joue son rôle de barrière imperméable, puis le derme et enfin l’hypoderme en profondeur.
C’est un organe vivant en perpétuel renouvellement.
La peau possède aussi la capacité de se réparer elle même.
Lorsqu’une agression, quelqu’elle soit, rompt la barrière cutanée; la cicatrisation se met immédiatement en route et restaure l’intégrité de la barrière cutanée.

La peau a une épaisseur variable selon l’emplacement sur le corps: de 0,5 à 5 mm d’épaisseur.
Par exemple la peau est fine sur certaines zones comme les paupières et est beaucoup plus épaisse au niveau de la paume des mains ou de la plante des pieds.
De plus, elle est traversée par plus de 2 millions de pores
Le renouvellement des cellules de la couche superficielle se fait tous les 28 jours.

Notre peau est une enveloppe résistante, souple qui joue des rôles fondamentaux:

-Un rôle de protection vis-à-vis de l’extérieur (chocs, pollution, microbes, soleil ).
-Un rôle de régulation thermique.
-Un rôle dans la synthèse de la vitamine D.
-Un rôle de protection et un rôle immunitaire.
-Un rôle social et psychologique: elle est l’image que nous percevons des autres et celle que nous donnons et de plus elle est le miroir de notre vieillissement.

Force est donc de reconnaître que c’est le seul organe qui est à la fois photoprotecteur, thermorégulateur, barrière de défense, mais aussi récepteur sensoriel et capable de synthétiser des produits indispensables à l’organisme comme la vitamine D.

Le Dr DENJEAN qui est toujours admirative devant les capacités de la peau.

20130120-224834.jpg

La peau est un organe extraordinaire !


La peau est un organe extraordinaire !

La peau est un organe à part entière et qui joue un rôle essentiel, non seulement dans la protection du corps contre les agressions extérieures.
Cette enveloppe a de plus un rôle très important sur le plan esthétique et bien sur psychologique.
Elle reflète non seulement nos émotions mais auśsi notre état général et notre état hormonal.
Ainsi certaines maladies peuvent la fragiliser et se révéler par des signes cutanés.
Pour mémoire, on a découvert le Sida par les signes cutanés de la maladie de Kaposi.
De même certaines maladies cardio-vasculaires et respiratoires se manifestent avec une atteinte des ongles.
Et on pourrait en citer bien d’autres.

La peau d’un adulte a une surface d’environ 2 m2 et pèse entre 3 et 4kgs.
Elle est composée d’environ 2000 milliards de cellules, d’une épaisseur de 1 mm à 4 mm. La peau est résistante, mais elle peut devenir fragile en cas de déséquilibre.

Alors il faut prendre soin de sa peau non seulement sur le plan esthétique pour notre plaisir personnel et relationnel mais aussi parce qu’en cas d’agression elle souffrira et ne jouera plus son rôle de protection.

Lors des articles suivants j’aborderai la structure et le fonctionnement de notre plus bel organe.

Le Dr DENJEAN qui aime de plus en plus l’étude de la peau…

20130113-231921.jpg

%d blogueurs aiment cette page :