Smartphones : danger pour les dispositifs cardiaques


On le sait depuis longtemps, les smartphones peuvent entraîner un dysfonctionnement des dispositifs cardiaques et donc présenter un danger pour les personnes qui en ont un implanté.
Bien sur, cela arrive rarement mais cette éventualité existe.

C’est la conclusion d’une étude allemande rapportée lors du congrès de la Société européenne de cardiologie (EHRA EUROPACE – CARDIOSTIM), à Milan en Italie. Les médecins recommandent donc d’éloigner les smartphones de plus de 15 à 20 cm du cœur.

Les chercheurs du Centre allemand de cardiologie de Munich ont repris de précédentes études sur les effets secondaires des smartphones sur les dispositifs cardiaques, car la technologie des appareils et les normes des réseaux mobiles ont en effet été modifiées ces dernières années. 
308 personnes ont participé à l’étude, 147 avec un stimulateur cardiaque ou pacemaker et 161 avec un défibrillateur automatique implantable (DAI). 

Les smartphones utilisés lors des essais (Samsung Galaxy 3, Nokia Lumia, HTC One XL) ont été placés en contact avec la peau directement au-dessus du dispositif cardiaque.

Avec le smartphone posé sur la peau, les chercheurs ont programmé un procédé d’appel complet, de la composition du numéro jusqu’au moment de raccrocher la ligne.

L’ ECG a ensuite été analysé afin de déceler d’éventuelles interférences au niveau de la fréquence cardiaque. 

L’un des 308 patients (0,3 %) a été atteint par des interférences électromagnétiques (IEM) : le défibrillateur automatique implantable du patient a assimilé les ondes électromagnétiques émises par le smartphone comme étant des signaux intracardiaques.

L’auteur principal de cette étude Carsten Lennerz déclare : 

«Les interférences entre les smartphones et les dispositifs cardiaques sont rares, mais peuvent se produire; aussi, les recommandations actuelles de maintenir une distance de sécurité doivent être respectées».

En conclusion, les médecins ont conseillé aux porteurs de dispositif cardiaque de ne pas mettre leur smartphone dans une poche de poitrine mais aussi et de le tenir sur côté opposé au dispositif implanté, de téléphoner avec l’oreille contre latérale, même si le risque est très faible.
Docteur DENJEAN toujours sensible aux personnes implantées de dispositifs cardiaques.

  

Tagué:, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :