Archives de Tag: dermatologie esthetique

Le cap des 200.000 visites sur mon blog est dépassé, merci pour votre assiduité.


Le cap des 200.000 visites sur mon blog est dépassé, merci pour votre assiduité.

Le 21 juin 2013, je passe le cap des 100.000 hits (visites).
Hier 20 août, me voici à plus de 200.000 hits.
Merci à vous toutes et tous pour votre soutien et vos encouragements.
Si un article vous plait, n’hésitez pas à apporter votre suffrage en votant au début de chaque article.
Je suis toujours ravie de vos commentaires et suggestions.
Je constate qu’un grand nombre de nouveaux internautes sollicite des échanges par email absolument dignes d’intérêt.
C’est pourquoi je continue et avec grand plaisir pour encore plus de sollicitations de mon blog.
Je vous souhaite à toutes et tous, une excellente continuation.
La Dermatologie Esthétique et ses conseils vous aidera à mieux appréhender les années.

Docteur DENJEAN qui vous remercie de tout cœur

20130821-130915.jpg

Favoriser la cicatrisation


Et voilà, l’ accident est arrivé, la peau est entamée: vite, tout entreprendre pour éviter une cicatrice

Alors que faire en premiers soins:

Nettoyer la plaie+++:
Toute plaie infectée retarde la cicatrisation (être encore plus vigilant en cas de diabète)
Donc laver la blessure à l’eau savonneuse.
Si la plaie à eu lieu à cause d’un objet sale, il faut désinfecter avec un antiseptique.

Il faut ôter toutes les salissures: cailloux ou poussières, bouts de verre, terre etc…. Ils empêchent une bonne cicatrisation et certaines inclusions peuvent même laisser des marques indélébiles comme par exemple des particules de bitume et créer ce que l’on appelle un « tatouage » accidentel.

Une fois nettoyée, la plaie doit être protégée et couverte avec un pansement imperméable et non adhérent car une la plaie qui sèche à l’air libre va se terminer en croûte. Cette croûte va tirailler et on aura tendance à l’arracher avec des risques de surinfection.
Le pansement doit être stérile et maintenir la plaie dans un milieu humide à l’abri de l’air, de l’infection et aussi la protéger du soleil pour éviter qu’ elle pigmente.

Les pansements dits hydrocellulaires ou les tulles gras sont conseillés car ils vont maintenir la plaie dans une atmosphère humide et activer la réparation des tissus cutanés.

Ce pansement doit être laissé en place au moins 48h+++
En effet si on le retire trop tôt, les cellules qui sont en cours de régénération vont être arrachées, les fibres de collagene qui comblent la plaie vont partir avec le pansement et ce sera encore un retard à la cicatrisation.

Pour favoriser le processus de cicatrisation on peut ensuite appliquer une crème cicatrisante si on veut accélérer la réparation.

On peut aussi s’aider de l’homéopathie : staphysagria en 7 ch 4 fois par jour associé à Arnica 7ch surtout en cas de brûlure et même belladona 5ch pour la rougeur et l’oedème.
Calendula 5ch peut aussi accélérer la cicatrisation et atténuer les contusions associées.

Il ne faut pas hésiter à demander conseil car nous sommes inégaux face à la cicatrisation, beaucoup de facteurs interviennent:
l’âge, la couleur de la peau ( les peaux noires tâchent et cicatrisent en épaisseur), la localisation (les tensions d’un dos ont tendance à écarter les berges de la plaie).

Alors si malgré toutes ces précautions la plaie laisse une cicatrice qui vous gâche la vie il existe diverses méthodes pour l’aider à s’effacer: injections, relèvement de cicatrice, laser, peelings…

Mais avant d’envisager ces traitements esthétiques, le dermatologue vous conseillera d’ attendre au moins 6 mois car une cicatrice continue à évoluer dans le bon sens.

Une cicatrice très affichante au début peut s’atténuer ensuite !

En conclusion, prenez toutes les précautions à la moindre plaie et si la cicatrice survient, ne désespérez pas la nature fait bien les choses et elle s’atténuera soit spontanément soit avec l’aide de la dermatologie esthétique.

Docteur DENJEAN qui fait confiance à la merveilleuse mécanique du corps humain…

20130124-234645.jpg

SAVONS ET SYNDETS


Le Syndet est un produit nettoyant oú le savon a été remplacé par des tensio-actifs anioniques qui respectent l’intégrité de l’épiderme tout en présentant les propriétés nettoyantes des savons classiques.
Ces syndets respectent beaucoup mieux la peau
Le savon est obtenu en utilisant une réaction chimique entre des graisses naturelles et des produits alcalins. C’est pourquoi le savon s’accompagne d’effets secondaires surtout pour les peaux sensibles :
lorsque le savon est utilisé avec de l’eau dure il se produit une perte des propriétés des tensioactifs et des sels de calcium se déposent sur la peau diminuant les lipides et conduisant à une peau sèche et rêche.
De plus un effet alcalinisant peut provoquer des irritations et un eczéma encore plus sur une peau lésée.
Docteur Dominique DENJEAN

20121118-193216.jpg

Quelques précisions sur les COSMÉTIQUES


 

 

UN PRODUIT COSMETIQUE peut’il être efficace ?

Les produits dits cosmétiques (crèmes, émulsions, lotions, baumes, sérums, pommades etc…vendus dans les pharmacies, parfumeries et grandes surfaces sont soumis à une réglementation stricte et bien définie :
Pour avoir la dénomination cosmétique, ils ne doivent absolument pas pénétrer au delà de la couche cornée de l’épiderme (c’est la couche la plus superficielle) qui est constituée de cellules épidermiques mortes sèches qui vont desquamer.

Les produits qui dépassent cette couche cornée doivent obtenir une autorisation de mise sur le marché (AMM) et doivent avoir une prescription médicale comme par exemple un patch de trinitrine ou un patch de nicotine.
Donc ces produits cosmétiques ne pourront jamais agir en profondeur puisqu’ils ne peuvent dépasser la couche cornée.

Alors comment agissent’ ils?

Tout simplement la couche cornée capte les agents hydratants de la crème et se gorge d’eau.
Elle est donc moins sèche et plus agréable et douce au toucher et cette hydratation donne l’impression que les rides sont estompées.

Mais si on arrête le cosmétique la peau se dessèche à nouveau et tout réapparaît.

Un cosmétique n’a donc pas d’efficacité sur le long terme ….

Malgré tout il est recommandé de se mettre une crème pour lutter contre le dessèchement lié à certains traitements, au chauffage ou aux intempéries par exemple.
Sans oublier de s’hydrater en buvant beaucoup d’eau.

Docteur Dominique DENJEAN

Réglementation stricte des cabines à UV


Les cancers de la peau se multiplient et en France le gouvernement a décidé de durcir la réglementation des cabines à bronzage artificiel tenues pour responsables de plusieurs dizaines de décès chaque année par mélanome

Chaque année près de 10.000 nouveaux cas de mélanome de la peau sont détectés et 1.600 personnes meurent de ce cancer

"L'exposition aux rayonnements ultraviolets solaires et artificiels représente un risque important"

D'après une étude les lampes à bronzage seraient responsables en France de 19 à 76 décès annuels par mélanome cutané.

La pratique du bronzage en cabine, dont la finalité est uniquement esthétique, est responsable de 100 à 350 nouveaux cas incidents annuels de ce cancer cutané très dangereux", soulignent les chercheurs de l'Ipri, INVS et INPES qui signent cette étude.

Le gouvernement propose un renforcement des règles avec un décret qui prévoit d'obliger les centres de bronzage à proposer "gratuitement" des lunettes de protection à leurs clients et à "renforcer la qualification" du personnel qui accueille le public.

Des "messages d'avertissement sur les risques pour la santé" devront être affichés dans les centres tandis que la publicité pour les cabines sera "strictement encadrée", a indiqué la ministre.

Docteur Dominique DENJEAN</code

Les Dartres


On nomme dartre l’apparition sur la peau d’ une desquamation sous forme de fines lamelles de petite taille.

Elle commence par apparaître rouge puis blanche en décolorant la peau et ceci est particulièrement visible sur une peau mate.

Pour éviter l’apparition des dartres, il est conseillé de :
– protéger sa peau du soleil et du froid et hydrater sa peau
– éviter certains produits chimiques comme le chlore et bien rincer sa peau avec de l’eau douce pour enlever toute trace de calcaire

Dr DENJEAN

TVA sur les actes médicaux et chirurgicaux esthétiques


A compter du 1er octobre 2012 tous les actes esthétiques sont soumis à une TVA de 19,6%.

Le critère retenu par le gouvernement est le non remboursement des actes par la sécurité sociale.

C’est une obligation légale et incontournable…

Tous les actes esthétiques sont concernés médicaux et chirurgicaux.

%d blogueurs aiment cette page :