Archives du 28 février 2013

Les crèmes à la Vitamine A Acide

Les crèmes à la vitamine A acide sont du domaine médical, et donc à ce titre, doivent être uniquement utilisées sur prescription médicale.
Ce n’est pas un produit de cosmétologie et pourtant elles sont assez souvent utilisées dans le traitement du vieillissement de la peau dû au soleil.

Comment agissent elles?

Elles agissent sur le derme en stimulant l’activité des fibroblastes.
Le fibroblaste est une cellule présente dans le derme et son rôle est essentiel, à tel point qu’elle est parfois appelée cellule de soutien.
Le fibroblaste permet la cohérence et la souplesse du derme.
Elle fabrique de très nombreux composés, dont le collagène, et participe activement au phénomène de réparation tissulaire lorsque c’est nécessaire.

Donc les crèmes à la vitamine A Acide en stimulant les fibroblastes, et au bout de quelques mois, elles favorisent l’apparition de fins faisceaux de collagène dans le derme.
Les rides et ridules diminuent.
L’épiderme s’améliore et les cellules cornées à sa surface redeviennent normales.
Le teint devient nettement plus lumineux.

Malheureusement pour garder ce résultat, le traitement doit continuer indéfiniment sinon les bénéfices stoppent et on revient à l’état antérieur.
Ces crèmes sont irritantes et mal tolérées par certaines peaux fines et fragiles.
Elles doivent être prescrites avec des crèmes hydratantes pour minimiser les effets secondaires tels tiraillements, sécheresse de la peau voire intolérance totale.
Ces crèmes à la vitamine A acide doivent être appliquées uniquement le soir, après la toilette, et surtout sur une peau bien sèche (très important).
Les crèmes hydratantes seront appliquées le matin.
Du fait de l’irritation secondaire, l’application ne peut être supportée tous les jours et il faut souvent faire un arrêt de quelques jours pour que l’irritation soit dissipée avant de faire la reprise du traitement.
En conclusion , l’application de crème à la vitamine A acide n’est pas anodine et surtout ne doit se faire que sur prescription médicale. Surtout après avis du Dermatologue qui après examen de votre peau jugera si c’est une indication et évaluera les bénéfices par rapport aux risques.

Docteur DENJEAN qui préférerait qu’en tout premier lieu, on évite surtout le vieillissement dû au soleil….

20130228-140108.jpg

%d blogueurs aiment cette page :